baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 64 : Inquiétude

Chapitre 64 : Inquiétude

Titiasyl, dimanche 4 janvier 2015

Les premières neiges de l’hiver étaient tombées et le froid était venu avec elles.
Samantha passait beaucoup de temps dehors alors qu’elle adorait marcher dans la neige.
La jeune fille se promenait également assez souvent avec Jack alors que celui-ci aimait être en sa compagnie.
En ce début d’après-midi, les deux jeunes gens marchaient une nouvelle fois dans les jardins alors qu’ils discutaient tranquillement.
Soudainement, Jack marqua un temps d’arrêt alors qu’il se mit à respirer un peu plus fort.
- « Tout va bien ? » s’inquiéta Samantha « Vous avez mal quelque part ? »
- « Ne vous inquiétez pas. Je vais bien. » sourit le jeune homme alors qu’il ne voulait pas l’inquiéter.
Avec un petit sourire, la jeune fille reprit le bras de son ami puis ils reprirent leur balade.
Tout d’un coup, l’adolescente sentit le bras de Jack lui échapper alors que le jeune homme s’écroula dans la neige, face contre le sol.
- « Oh mon dieu ! » s’exclama l’adolescente, horrifiée « Jack, réveillez-vous ! »
Voyant que celui-ci ne réagissait pas, Samantha se releva et courut vers la maison afin d’appeler du secours.
A peine arrivée à la porte d’entrée, elle aperçut Darragh qui passait dans le couloir.
- « Vite, venez m’aider. » l’appela la jeune fille « Jack a fait un malaise et est inconscient sur le sol. »
Sans même attendre de réponse, elle repartit auprès du jeune homme alors qu’elle ne voulait pas le laisser seul.
Darragh resta quelques instants dans le couloir avant de secouer la tête.
- « Mais bien sûr ! » ricana-t-il « Comme si, moi, j’allais aider mon abruti de frère inconscient dans la neige. Non mais elle rêve ! »
Au même moment, alors que Samantha essayait de réveiller Jack, elle remarqua que personne ne venait depuis son appel à l’aide, plusieurs minutes plus tôt.
Ne pouvant laisser le jeune homme ainsi dans la neige, l’adolescente attrapa ses mains et se mit à le tirer comme elle put en direction de la maison.
Arrivée, elle le traina avec difficulté dans le couloir avant de se redresser exténuée.
Arthur passa près de l’entrée juste à ce moment et la vit essayer de trainer le fils cadet des O’Neill.
- « Mademoiselle ? » s’étonna le majordome « Que s’est-il passé ? »
- « Nous marchions dans la neige lorsqu’il s’est écroulé. » expliqua Samantha, paniquée.
- « Nous allons aller le mettre dans sa chambre puis j’appellerai le médecin. » déclara Arthur en prenant déjà Jack.
A eux deux, ils portèrent le jeune homme et le déposèrent sur son lit de longues minutes plus tard.
Après cela, le majordome quitta la pièce dans le but de faire prévenir le docteur, alors que la jeune fille s’occupa de lui ôter ses vêtements mouillés.
Difficilement, Samantha lui passa son pyjama avant de l’allonger convenablement sous les couvertures.
Un petit moment plus tard, le médecin apparut juste derrière le domestique alors que celui-ci partit rapidement vaquer à ses occupations.
- « Que s’est-il passé ? » demanda froidement l’homme de sciences.
- « Il a semblé avoir un peu de mal à respirer tout à l’heure puis il s’est écroulé inconscient dans la neige. » expliqua l’adolescente « Depuis, il n’a pas repris connaissance. »
- « Très bien. » répondit le médecin avant d’ausculter Jack « Température élevée, souffle court, pouls rapide ainsi qu’une respiration courte et sifflante. »
- « Qu’est-ce qu’il a docteur ? » s’inquiéta Samantha alors qu’elle n’aimait pas voir le jeune homme ainsi.
- « Une bonne pneumonie. » déclara le docteur.
- « Quel va être le traitement ? » demanda la jeune fille.
- « Des compresses chaudes et humides sur le thorax pour calmer les douleurs qu’il pourrait avoir. » expliqua l’homme de sciences « Il faudra aussi lui relever un peu le haut du corps afin qu’il ne soit pas totalement couché. Ca l’aidera à mieux respirer. »
- « D’accord » fit l’adolescente « Et ensuite ? »
- « Beaucoup de repos et ce médicament à prendre trois fois par jour. »
- « Je veillerai à faire tout cela. » répondit Samantha en tendant la main pour récupérer le traitement.
- « Ça fera cinquante dollars. » fit l’homme en gardant le flacon dans sa main.
- « Je n’ai pas d’argent sur moi. » déclara la jeune fille « Monsieur O’Neill vous paiera dès son retour. »
- « Hors de question que je reparte sans mon argent. » gronda le médecin « Je veux mes cinquante dollars sinon je ne vous donne pas le traitement. »
- « Je vais vous chercher cela dans ce cas. » souffla l’adolescente « Veuillez me suivre. »
Ils quittèrent tous les deux la chambre alors que Samantha était totalement dépitée.
Elle fit attendre l’homme dans le couloir et entra dans le bureau de Richard avant d’ouvrir un tiroir de son meuble de travail.
Elle savait qu’elle y trouverait une enveloppe avec de l’argent car elle avait vu Eléanor prendre des billets quelques temps plus tôt.
Elle prit un billet de cinquante dollars et retourna dans le couloir afin de le donner au médecin.
Sans un mot, l’homme donna le flacon à la jeune fille puis quitta rapidement les lieux.
Rapidement, elle retourna auprès de Jack et s’occupa de lui comme elle put.
Elle avait trouvé des oreillers dans l’armoire et les avait placés dans le dos du jeune homme afin de le relever un peu.
Elle avait constaté que sa respiration était tout de suite devenue moins sifflante.
Elle alla prendre un linge qu’elle mouilla avec de l’eau chaude, puis, elle ouvrit la chemise de Jack afin d’y poser le linge.
Samantha posa également une compresse froide sur le front de celui-ci en espérant pouvoir faire baisser la fièvre.
N’arrivant pas à le réveiller pour lui donner son traitement, la jeune fille se résolut alors à attendre que celui-ci ouvre les yeux de lui-même.
Elle prit donc place sur une chaise à côté du lit et attendit patiemment une amélioration…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?