baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 90 : Le trousseau

Chapitre 90 : Le trousseau

Titiasyl, mercredi 25 février 2015

Le lendemain matin, Samantha se réveilla après une bonne nuit de sommeil.
Le sourire aux lèvres, elle se leva avant de faire une rapide toilette puis enfila une belle robe.
La jeune fille brossa ses longs cheveux tout en se regardant dans le miroir de la coiffeuse.
L’adolescente ne cessait pas de sourire tant elle était heureuse depuis la veille.
Son regard accrocha sa bague et elle ne put s’empêcher de soupirer de bonheur.
Samantha quitta enfin sa chambre pour rejoindre tout le monde dans le salon afin de prendre le petit-déjeuner.
- « Bonjour à tous. » sourit la jeune fille en arrivant dans la pièce.
- « Bonjour Samantha. » lui répondirent les maitres de maison, ravis de la voir si joyeuse.
Clara ne dit pas un seul mot mais personne ne fit attention à son attitude ou à son silence.
L’adolescente alla prendre place à côté de son fiancé tout en le regardant avec amour.
- « Bonjour Samantha. » sourit Jack en se penchant vers elle pour l’embrasser « Vous avez bien dormi ? »
- « Bonjour Jack. » rougit fortement la jeune fille « J’ai merveilleusement bien dormi, merci. Et vous ? »
- « Comme un bébé. »

Clara se contentait de les observer faire alors qu’elle était profondément jalouse.
Ne voulant pas s’attirer les foudres de ses parents, elle prenait tout de même garde à ne pas montrer ses sentiments et faisait en sorte de conserver un visage neutre.
Après un dernier échange de sourire entre le couple, tous commencèrent à manger tranquillement tandis que Richard lisait son journal.
- « Samantha, nous irons en ville toutes les deux après le petit-déjeuner. » déclara Eléanor « Nous devons aller acheter tout le nécessaire pour faire ton trousseau. »
- « D’accord Eléanor. » sourit la jeune fille, radieuse, en continuant de manger avant d’oser demander « Le trousseau va-t-il comporter la même chose que la dernière fois ? »
- « Oui, ma douce. » répondit la matriarche en la regardant avant d’ajouter « Pourquoi une telle question ? »
L’adolescente baissa la tête et se mit à tortiller nerveusement ses doigts, ne sachant pas vraiment si elle pouvait donner la vraie raison.
- « Ma chérie, s’il vous plait. » fit doucement Jack en posant une main sur les siennes « Vous pouvez répondre sans crainte. »
- « J’aurai aimé avoir un joli couvre-pied brodé sur le lit. » souffla Samantha en attendant nerveusement les mains toujours crispées entre elle.
Sans un mot, le jeune homme retira sa main de celles de sa fiancée alors que celle-ci baissa encore plus la tête, comme attendant des remontrances.
Jack prit des billets dans la poche intérieure de sa veste avant de prendre une de mains de la jeune fille.
Avec douceur, il y déposa l’argent alors que l’adolescente releva brusquement le visage vers lui.
- « Tenez, ma chérie. » sourit tendrement le jeune homme « Prenez celui qui vous plaira. »
- « Ce n’est pas important. » s’exclama Samantha terriblement gênée en essayant de lui rendre l’argent « Si vous n’aimez pas, ce n’est pas grave du tout. »
Jack récupéra les billets avant de les remettre dans la main de sa fiancée avant de la lui fermer.
- « Cela me fait très plaisir. » répondit le cadet de la famille « Prenez celui qui vous plait. Vous pourrez ensuite le broder comme vous le désirez. »
- « Mais ça risque de me prendre un certain temps pour broder un joli motif et… » commença Samantha avant d’être interrompue.
- « Le trousseau ne contiendra que le nécessaire. » sourit tendrement le jeune homme « Le couvre-pied n’en fait pas partie. »
La jeune fille laissa un sourire éclatant apparaitre sur son visage avant de se lever très rapidement.
Elle embrassa son fiancé avant d’attraper la main d’Eléanor aussi vite.
- « On peut y aller. » s’exclama l’adolescente, très pressée d’aller en ville.
La matriarche ne put s’empêcher de rire devant l’attitude de sa protégée alors que le maitre de maison en fit de même.
- « Il n’est pas convenable pour une jeune fille d’avoir un tel comportement. » gronda Clara en toisant Samantha du regard.
L’adolescente se calma instantanément avant de baisser la tête, son sourire et sa joie ayant disparu.
- « Clara ! » gronda Eléanor « De quel droit te permets-tu de la réprimander ? »
- « Mais enfin, mère… » commença la jeune femme avant d’être coupée par son père.
- « Ta mère a raison. » s’énerva Richard avant de continuer « Samantha n’a en rien un mauvais comportement. Sa joie est normale et la bienvenue. »
- « Mais… »
- « Il n’y a pas de mais qui tienne Clara ! » grogna le patriarche « Ce n’est pas à toi de décider ce qui est bien ou non dans cette maison ! »
Clara baissa la tête de honte et de colère, alors que Samantha ne savait plus quel comportement adopter.
- « Remets un beau sourire sur ton visage, ma douce et allons-y. » sourit Eléanor en se levant « Nous avons des achats à faire. »
Ravie de ne pas être rabrouée, la jeune fille laissa la joie éclairer ses traits avant de suivre sa protectrice dans les couloirs de la maison.
Une fois leurs manteaux sur elles, elles quittèrent la demeure et prirent la direction du centre-ville…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?