baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 95 : Petite mise au point

Chapitre 95 : Petite mise au point

Titiasyl, samedi 7 mars 2015

Le lendemain matin, Jack se réveilla juste avant le lever du soleil.
Doucement, le jeune homme essaya d’éloigner Samantha de lui afin de pouvoir se lever.
Malheureusement pour lui, la jeune fille se réveilla et lui attrapa la chemise afin de le garder près d’elle.
- « Jack ? » s’inquiéta rapidement l’adolescente.
- « C’est presque le matin ma douce. » sourit le jeune homme en lui caressant la joue « Je dois regagner ma chambre avant que quelqu’un ne découvre ma présence auprès de vous. »
- « Mais il… » rétorqua Samantha en commençant à paniquer.
- « Ma chérie, je n’avais déjà pas le droit de passer la nuit près de vous. » lui expliqua un peu plus Jack toujours tendrement « Si je ne veux pas nous attirer les foudres de mon père, je dois vraiment regagner mon lit. »
- « C’est pas raisonnable, vous avez raison. » souffla la jeune fille en relâchant sa chemise.
- « L’heure du petit-déjeuner est toute proche maintenant. » fit le jeune homme en se levant et la rebordant « Essayez de dormir encore un peu. Nous nous verrons tout à l’heure. »
Samantha se contenta d’acquiescer d’un signe de tête tandis que le fils des O’Neill déposa un tendre baiser sur les lèvres de sa fiancée.
Il se dirigea ensuite vers la porte et l’ouvrit dans le plus grand des silences.
Après s’être assuré que le couloir était désert, le jeune homme sortit de la chambre de sa future épouse avant de refermer la porte et de regagner ses appartements.
Jack se coucha dans son lit et s’endormit pour les quelques heures restantes de la nuit.
Samantha essaya de se rendormir mais elle eut bien du mal à le faire.
Son sommeil restait très agité et la présence rassurante de son fiancé lui manquait beaucoup.
L’heure du petit-déjeuner arriva bien vite alors que presque tous se retrouvèrent dans la salle à manger.
Richard se trouvait dans son bureau et se prépara à rejoindre sa famille lorsque sa fille vint à sa rencontre.
- « Puis-je vous parler père ? » demanda Clara en se mettant à l’entrée de la pièce « J’ai une chose importante à vous dire. »
- « Bien sûr ma chérie. Entre. » sourit le patriarche tout en fronçant les sourcils « De quoi veux-tu me parler ? »
- « Ce matin, j’avais du mal à dormir alors je suis allée faire quelques pas dans le couloir. » commença la jeune femme.
- « Et ? » demanda le vieil homme, se demandant où elle voulait en venir.
- « J’ai vu Jack sortir de la chambre de Samantha avant de se précipiter dans la sienne. » lâcha Clara.
- « J’en parlerai avec eux un peu plus tard. » déclara Richard le visage neutre mais le regard furieux « Je te remercie d’être venu me le dire. »
C’est le sourire aux lèvres que la jeune femme quitta la pièce pour rejoindre la salle à manger, alors qu’elle était fière d’elle.
En effet, elle était terriblement jalouse du bonheur que Samantha vivait et était bien décidée à lui mettre des bâtons dans les roues.
Le patriarche rejoignit sa famille pour le petit-déjeuner et constata que Samantha et Jack se trouvaient déjà assis à table.
- « Bonjour à tous. » se contenta de dire le vieil homme avant de prendre place.
Tout le monde lui répondit alors que le repas commença dans le plus grand des silences.
Richard en profita pour regarder sa famille et remarqua que Samantha avait de grosses cernes sous les yeux alors qu’elle semblait épuisée.
En observant son fils, le patriarche vit également la fatigue sur son visage même s’il essayait de le cacher.
Eléanor ne disait rien mais elle voyait que son époux était furieux et se demandait fortement quelle en était la raison.
Mais connaissant le caractère de l’homme, elle préféra ne rien dire et passa à autre chose.
Le petit-déjeuner étant terminé, la matriarche se prépara à prendre la parole lorsque le maitre de maison se leva.
- « Jack, Samantha, je vous attends dans mon bureau. » gronda le chef de famille avant de quitter la pièce sans un autre mot.
Le jeune couple se leva et rejoignit Richard alors que Jack ne comprenait pas la colère de son père.
Seule Clara ne se posait pas de questions et semblait même heureuse de la colère de son père.
Eléanor remarqua le comportement de sa fille mais mit cela sur le compte de sa joie d’être de retour parmi eux.
- « Vous souhaitez nous parler père ? » demanda Jack à l’entrée du bureau, sa fiancée se tenant à ses côtés.
- « Oui ! » dit sèchement le patriarche « Entrez et fermez la porte ! »
Les deux jeunes gens s’exécutèrent et allèrent prendre place sur les fauteuils, devant le meuble de travail du maitre de maison.
- « J’ai appris que vous aviez passé la nuit ensemble tous les deux ! » déclara le vieil homme furieux « J’exige des explications sur ce fait ! »
- « Samantha était terrifiée hier soir après ce qu’il s’est passé avec Darragh. » expliqua Jack en prenant la main de sa fiancée dans la sienne « Elle avait terriblement peur de rester seule. Alors je suis resté avec elle en espérant qu’elle arrive à se détendre pour dormir. Mais elle a cauchemardé toute la nuit et a très mal dormi. »
La jeune fille avait baissé la tête sous les paroles de son fiancé alors que les images de son agression lui revenaient de nouveau en tête.
Quelques larmes passèrent la barrière de ses cils pour rouler le long de ses joues.
D’autres larmes rejoignirent les premières alors que, par sa faute, Jack se faisait sermonner par son père.
- « J’espère pour vous que vous n’avez fait que dormir ! » fit Richard, un peu moins furieux contre eux.
- « Mais bien sûr père. » s’exclama le jeune homme outré avant de s’emporter « Comment osez-vous penser que j’ai pu toucher Samantha avant notre mariage ? Je ne suis pas Darragh ! Jamais je ne déshonorerai ma fiancée. »
- « Je suis rassuré dans ce cas. » sourit le patriarche soulagé par les paroles de son fils « Vous pouvez quitter mon bureau. »
Samantha n’avait pas prononcé un seul mot et s’était contentée d’écouter.
Les paroles de son fiancé lui avaient fait chaud au cœur même si elle savait qu’il ne ferait jamais rien contre elle.
Jack se leva et intima à la jeune fille de le suivre vers la sortie.
Presque arrivés à la porte, le jeune homme se retourna et ancra son regard dans celui de son père.
- « Sachez, père, que si c’était à refaire, je recommencerai et peu m’importe ce que vous pensez. » gronda Jack avant d’enfoncer le clou « Seul le bonheur et le bien-être de Samantha sont importants à mes yeux. Je ferai tout ce qu’il faut pour qu’elle se sente bien et en sécurité. Je me moque des regards des autres ! »
Richard resta sans voix devant l’audace de son fils alors qu’il vit Jack entrainer sa fiancée avec lui.
Rapidement, il se mit à l’entrée de son bureau et les regarda quelques minutes.
- « Séchez vos larmes ma douce. » fit tendrement le jeune homme « Tout va bien. »
- « Mais votre père… »
- « Vous aviez besoin de ma présence cette nuit. » fit tendrement Jack en souriant « Si c’était à refaire, je le referai sans hésitation. Alors, ne vous tracassez pas pour cela. »
- « D’accord. » souffla la jeune fille en souriant légèrement « Puis-je rester avec vous ? »
- « Bien sûr ma chérie. » répondit le jeune homme « Je dois travailler dans mon bureau. Vous pourrez peindre ou dessiner si vous le souhaitez. »
Les deux jeunes gens continuèrent leur chemin alors que Richard sourit en les voyant faire.
- « Ils sont tellement mignons ces deux-là. » murmura le patriarche « Jack a bien fait de rester avec elle cette nuit. »

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?