baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 105 : Parution

Chapitre 105 : Parution

Titiasyl, vendredi 27 mars 2015

Trois jours étaient passés depuis l’entrevue avec Richard concernant le mariage.
Samantha ne pouvait s’empêcher de sourire à tout instant.
Jack était heureux de la voir ainsi et adorait l’observer discrètement.
En ce milieu de matinée, la jeune fille rejoignit son fiancé dans son bureau et se posta près de lui.
- « Je peux vous poser une question, Jack ? » demanda timidement l’adolescente.
- « Bien sûr ma chérie. » fit le jeune homme en se tournant vers elle. « Qu’y a-t-il ?
- « Vous savez comment va se passer le moment avec le photographe ? » voulut savoir Samantha.
- « Non, je n’en ai pas la moindre idée. » répondit Jack avec sincérité « Mais je serai là avec vous. Tout se passera bien, vous verrez. »
Le jeune homme passa ses bras autour de la taille de sa fiancée et la serra contre lui avec douceur.
Tendrement, Jack posa ses lèvres sur celles de Samantha pour lui donner un doux baiser.
Au bout de quelques instants, sans même s’en rendre compte, le jeune homme entrouvrit ses lèvres pour passer sa langue sur celles de sa compagne.
Lui faisant pleinement confiance, la jeune fille en fit de même et laissa la langue de Jack entrer en contact avec la sienne.
Un doux balai s’ensuivit alors que ce fut le manque d’air qu’il les obligea à se séparer.
Le jeune homme posa un regard tendre sur sa fiancée, alors que celle-ci avait gardé les yeux fermés.
- « Samantha ? Tout va bien ? » s’inquiéta Jack en la voyant sans bouger.
- « Tout va merveilleusement bien, oui. » répondit la jeune fille, en ouvrant doucement les yeux « C’était… Je n’ai même pas de mots pour m’exprimer. »
- « J’en suis heureux. » fit le jeune homme en déposant un baiser sur le front de sa compagne « J’ai encore quelques dossiers à étudier. J’aimerai m’en occuper avant le déjeuner. »
- « Bien sûr. Je vais vous laisser. » fit Samantha en s’éloignant doucement « A tout à l’heure. »
La jeune fille fit quelques pas en direction du couloir lorsqu’elle heurta Richard de plein fouet.
- « Pardonnez-moi, Richard, je ne vous avais pas vu. » s’excusa l’adolescente en s’écartant du vieil homme.
- « C’est de ma faute. Je suis arrivé un peu trop vite. » s’excusa à son tour le patriarche « Tu ne t’es pas fait mal ? »
- « Non, je vous remercie. » sourit Samantha en commençant à s’éloigner de nouveau.
- « Attends encore un peu avant d’aller vaquer à tes occupations. » la rattrapa-t-il « Allons voir Jack. J’ai une information à vous transmettre. »
La jeune fille se contenta d’un signe de tête pour répondre, puis suivi Richard jusque dans le bureau de son fiancé.
- « Jack ? » fit le maitre de maison en entrant dans la pièce.
- « Oui, père ? » répondit le jeune homme en fronçant les sourcils de les voir tous les deux « Un souci ? »
- « Non aucun, rassure-toi. » sourit Richard avant de continuer « Le photographe sera là à quatorze heures. Il vous faudra donc être prêts pour les photographies. »
- « Nous le serons bien, soyez-en certain. » fit Jack en souriant à sa fiancée avant que celle-ci et Richard ne quittent la pièce de nouveau.
Le temps passa rapidement et l’heure du rendez-vous fut bientôt là.
Pour l’occasion, Samantha avait revêtu une magnifique robe qu’Eléanor lui avait conseillée de porter.
Clara lui avait relevé ses cheveux en un magnifique chignon alors qu’elle avait laissé quelques mèches libres autour de son visage.
- « Tu es superbe ainsi, petite sœur. » sourit l’ainée avant d’ajouter « Tu vas faire sensation auprès de mon frère. »
- « Merci Clara pour ton aide. » sourit l’adolescente en se levant pour s’admirer dans le miroir.
- « Vous êtes prêtes, les filles ? » demanda Eléanor en venant les retrouver dans la chambre « Le photographe attend dans les jardins. »
- « Oui, nous pouvons y aller. » s’exclama Samantha en quittant rapidement la pièce.
En quelques minutes à peine, la jeune fille se retrouva à l’extérieur de la maison et rejoignit le visiteur dans les jardins.
- « Bonjour monsieur. » sourit l’adolescente « Je suis Samantha Carter, la fiancée de monsieur O’Neill. »
- « Mademoiselle Carter. » sourit le photographe, la trouvant très jolie « Vous êtes d’une rare beauté. Je comprends que vous ayez été choisie pour être la fiancée d’un des enfants O’Neill... Encore un de ces mariages arrangés. Il n’y a que cela de nos jours dans cette ville... des mariages sans amour et uniquement basé sur l’argent. »
- « Oh mais ce n’est pas le cas pour Jack et moi, vous savez. » se défendit la jeune fille « Nous sommes vraiment amoureux et notre union n’a rien d’arrangée. »
Alors que l’homme allait répondre, Jack arriva presque en courant alors qu’il avait quelques minutes de retard.
- « Désolé, je terminais mon étude. » s’excusa le jeune homme, penaud d’être en retard.
- « Puisque vous êtes là maintenant, nous allons pouvoir commencer. » s’exclama le photographe en se mettant derrière son appareil « Prenez la pose, s’il vous plait. »
Tendus, les deux jeunes gens prirent la pose, tandis que l’homme commença la séance.
Au bout de trois photographies, Samantha se détendit et tourna la tête vers son fiancé afin de l’observer.
S’en rendant compte, Jack fit de même et leur regard s’encrèrent l’un dans l’autre pendant quelques instants.
Le photographe en profita pour faire un beau cliché alors qu’il vit tout l’amour que le jeune couple se portait.
- « Nous allons en faire une dernière. » s’exclama l’homme en levant la tête « Mettez-vous l’un à côté de l’autre. »
Instinctivement, Jack passa son bras autour de la taille de sa compagne tandis que sa main libre agrippa celle de Samantha.
Trouvant la pose très jolie, le photographe prit le cliché puis s’éloigna de son appareil.
- « Voilà, j’ai terminé mon travail. » déclara l’homme « L’article sera publié dès demain dans le journal. »
- « C’est parfait. Je vous remercie. » répondit Jack avant d’ajouter « Je vais terminer un dossier afin que nous puissions aller nous promener en ville. A tout à l’heure. »
- « A tout à l’heure. » sourit Samantha en répondant à son baiser.
Rangeant son matériel, le photographe les observa discrètement alors qu’il comprit que la jeune fille ne lui avait pas du tout menti un peu plus tôt.
- « Vous aviez raison lorsque vous disiez que votre union n’était pas arrangée. » s’excusa l’homme « Je vous présente toutes mes excuses mademoiselle pour mes paroles tout à l’heure. »
- « Je vous en remercie. » sourit Samantha, ne lui en voulant pas.
Après un dernier échange de paroles, le photographe quitta le domaine des O’Neill, tandis que la jeune fille regagna l’intérieur de la demeure…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?