baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 107 : Retrouvailles

Chapitre 107 : Retrouvailles

Titiasyl, mardi 31 mars 2015

Voyant la sincérité dans le regard du visiteur, Jack tendit la main vers lui.
- « Je suis Jack O’Neill, le fiancé de Samantha. » sourit le fils O’Neill « Je vous en prie, entrez. Nous allons aller discuter dans mon bureau. »
Jack fit passer Mark devant lui tandis que Samantha se cacha derrière son fiancé.
Les trois jeunes gens arrivèrent rapidement dans le bureau alors que Jack incita le visiteur à prendre place dans un fauteuil.
Le fils O’Neill prit place dans le sien tandis que la jeune fille prit bien soin de rester près de son fiancé.
Pourtant, l’adolescente ne quittait pas l’homme du regard alors que son visage l’intriguait au plus haut point.
- « Nous vous écoutons. » fit Jack, sérieux « Nous aimerions comprendre pourquoi votre père a dit que vous étiez mort. »
Mark observa sa sœur avec amour avant de souffler un grand coup.
- « Samantha n’avait que huit ans ce jour-là. » commença à raconter le jeune Carter « Je me suis disputé avec notre père concernant sa façon de faire avec elle. »
- « Sa façon de faire ? » fit Jack en fronçant les sourcils.
- « Il était violent avec elle et ne faisait que la maltraiter. » continua Mark « Un soir, j’en ai eu plus que marre et j’ai pris la défense de ma petite sœur. Je voulais l’emmener avec moi loin de lui mais Jacob m’a jeté dehors. »
Samantha ne disait rien et se contentait d’écouter avec attention.
Cette conversation faisait remonter en elle de lointains souvenirs douloureux.
- « Que s’est-il passé ensuite ? » voulut savoir Jack en fronçant les sourcils.
- « Jacob m’a hurlé de partir loin d’eux, que Samantha était sa propriété et qu’il en faisait ce qu’il voulait. » souffla le jeune Carter tristement « Contraint et forcé, je me suis éloigné avec l’espoir de pouvoir revenir chercher Samantha. A ce moment-là, il a ajouté qu’il lui dirait que son frère était mort et enterré. »
A l’entente de ces mots, Samantha ferma les yeux de douleurs tandis que des brides de cauchemars de ce soir-là lui revinrent en mémoire.

Flash-back
Samantha se trouvait à l’étage, cachée derrière la balustrade. Son père l’avait une nouvelle fois battue fortement.
En entendant ses cris, Mark était arrivé en courant dans la pièce et s’était interposé pour la défendre.
Il avait été furieux de voir sa petite sœur couverte de bleus sur le visage, le nez et l’arcade sourcilière droite en sang.
Depuis, elle assistait à leur dispute, bien cachée, totalement terrifiée et en pleurs.
- « Ça suffit ! » gronda Mark « Vous êtes sans cesse en train de la maltraiter ! C’est une petite fille qui ne demande qu’à être aimée. »
- « Je me moque complètement d’elle. » hurla Jacob « Elle a tué ma chère épouse. »
- « Elle n’y est pour rien et vous le savez parfaitement. » cria le jeune homme « Samantha est une petite fille douce qui veut que son père l’aime. »
- « Elle ne sera jamais ma fille. » continua à vociférer Jacob.
La petite fille s’étrangla de stupeur sous les mots de son père.
Elle ne comprenait pas pourquoi il la rejetait ainsi.
Fin du Flask-back

La jeune fille rouvrit les yeux de peur et ne put empêcher de passer son index sur la légère cicatrice qu’elle avait gardée sur l’arcade sourcilière.
Au même moment, un autre souvenir tout aussi douloureux revint à la surface.

Flash-back
Jacob venait une nouvelle fois de battre Samantha.
Celle-ci était encore plus amochée que la fois précédente.
Mark s’était de nouveau interposé avant de la mettre derrière lui.
Sa colère, déjà contenue depuis longtemps, explosa à ce moment-là.
- « Je vous hais père comme je n’ai jamais haï personne. » cria Mark « Je refuse de vous laisser maltraiter ma petite sœur. Je l’aime plus que tout et je la protègerai de vous. »
- « Ah oui ? » ricana Jacob « Et comment comptes-tu faire cela ? »
- « Je vais quitter cette maison avec elle. » répondit alors Mark en attrapant le poignet de sa petite sœur « Nous allons partir loin de vous et de votre méchanceté. Plus jamais vous ne la maltraiterez. »
- « Oh oui, tu vas quitter mon toit mais sans cette petite peste. » rit le patriarche récupérant Samantha et la jetant dans la cave « Et je me ferai un plaisir de dire à Samantha que son cher grand frère est mort et enterré. »
- « Vous n’avez pas le droit de faire cela. » hurla Mark de détresse alors que son père l’empoigna pour le conduire vers la sortie de la maison.
- « Je vais me gêner tiens. » se moqua Jacob « Tu ne la reverra plus jamais. Et je ferai en sorte qu’elle soit persuadée de ta mort. »
Effrayée dans la cave, Samantha entendit un grand claquement de porte avant que des bruits de pas ne viennent dans sa direction.

Fin du Flask-back

Mark tourna alors son regard vers sa petite sœur et ancra ses yeux dans les siens.
- « J’ai fait tout ce que j’ai pu pour te retrouver et te sortir de là, sans succès. » souffla le jeune homme « Je n’ai jamais cessé d’essayer de te faire sortir de cette maison mais Jacob ou sa maitresse ont toujours réussi à m’en empêcher. »
Les larmes coulaient sur les joues de Mark alors qu’il s’en voulait terriblement.
- « Cela faisait près d’une année que j’avais perdu ta trace. » souffla le jeune homme « Je ne savais plus quoi faire pour te retrouver, ma sammy. »
Jack ne disait plus rien et préférait rester en retrait, laissant ainsi le frère et la sœur se retrouver.
Samantha laissa quelques larmes couler sur ses joues avant de faire quelques pas pour s’éloigner de son fiancé.
Le fils O’Neill ne fit rien pour la retenir, se doutant qu’elle avait besoin de rejoindre son frère.
Au bout de quelques instants, la jeune fille se précipita dans les bras de son frère alors que les larmes coulaient à flots le long de ses joues.
- « Grand frère, comme tu m’as manqué pendant toutes ces années. » pleura Samantha en se blottissant contre Mark.
- « Toi aussi Sammy, toi aussi. » souffla le jeune homme « Mais je t’ai enfin retrouvée. »
Jack les regarda le sourire aux lèvres, heureux que sa fiancée ait retrouvé le seul membre de sa famille qui tenait sincèrement à elle.
Quelques instants plus tard, il se leva de son fauteuil et quitta doucement le bureau.
- « Je vous laisse entre vous. » fit doucement Jack à son futur beau-frère « Vous en avez besoin. »
Mark lui répondit d’un sourire et le remercia silencieusement.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?