baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Chacha76 > Les histoires > OS > Os divers > Panser les plaies ouvertes

Panser les plaies ouvertes

chacha76, samedi 30 décembre 2017

Titre : Panser les plaies ouvertes.

Auteur : Chacha76.

Beta : Gynnie.

Challenge lancé par : Angelgym34.

Série(s) : Stargate SG-1.

Genre/Pairing : Drame, Émotion et Romance.

Personnages : Jack, Sam et Cassandra.

Résumé : Après la mort de Janet, Cassandra a du mal à réaliser que sa mère adoptive n’est plus là, Samantha la prend chez elle afin de ne pas la laisser seule...

Saison : 7 (Jack est colonel, Sam est major, Janet est décédée et Pete n’existe pas.)

Disclamer : Les personnages et la série Stargate SG1 appartiennent à la franchise Stargate et à la MGM. De même, le texte du dialogue avec une petite étoile à la fin est une réplique de Gynnie utilisée à but de réconfort, il est donc nécessaire de lui demander l’autorisation avant de l’utiliser. Merci de votre compréhension.

Note de l’auteur : Je relève le challenge que m’a lancé Angie qui je l’avoue à bien trouvé. Je m’y suis prise tout de suite car sachant qu’avec les cours, je ne peux pas écrire comme je le veux. Je remercie Angie pour ce challenge.

Bonne lecture à tous...

***************************

Après la mort de Janet, le général Hammond avait accordé quelques jours de congés à SG-1. Sam avait recueilli Cassandra chez elle. En cette nouvelle journée, Samantha commença à se réveiller, son réveil avait sonné pour qu’elle aille préparer le petit déjeuner pour l’adolescente qui devait retourner au lycée après l’enterrement de sa mère.

Elle poussa les couverture au bout du lit, elle reviendrait plus tard pour le faire, ensuite la militaire se dirigea vers la fenêtre dans le but d’aérer sa chambre.

Samantha sortit de sa chambre pour se rendre dans celle de l’adolescente afin de la réveiller pour ne pas que Cassandra soit en retard pour ses cours.

La militaire entra dans la chambre de l’adolescente, cette dernière dormait avec un pied et un bras à l’extérieur de la couette, la jeune femme sourit car elle avait l’impression de voir Jack car quand ils partaient en mission. Elle avait remarqué que le militaire sortait souvent un pied et une main et que sa tête tournait sur le côte.

La militaire trouvait cela tellement mignon car elle était amoureuse de lui depuis le début, mais ils ne pouvaient pas franchir le cap avec la loi de non fraternisation entre eux.
Elle s’assit sur le lit, elle caressa la joue de Cassandra pour la réveiller tout doucement.

Cette dernière grogna, ne voulant pas se lever, car elle avait passé sa nuit à pleurer la perte de Janet s’endormant au petit matin.

- « Cassie, ma puce, réveille toi, il est l’heure de se lever, tu dois aller prendre ta douche et prendre ton petit déjeuner afin de ne pas être en retard pour le lycée. » Rétorqua la jeune femme en continuant ses caresses sur la joue de l’adolescente.
- « Lâche moi et ne me touche pas ! » Cracha Cassandra en se levant rapidement pour ne pas que Sam vienne la prendre dans ses bras.

L’adolescente partit rapidement prendre ses affaires dans sa commode et prit la direction de la salle de bain afin de prendre sa douche pour enfin prendre son petit déjeuner.

La jeune femme resta sur le lit de Cassandra ne comprenant pas sa réaction. Cela faisait quelques jours que Janet avait quitté cette terre et qu’elle était enterrée dans le cimetière dédié aux personnes héroïques de Colorado Springs.

Cassandra était furieuse que sa mère, Janet, l’ait abandonné alors qu’elle avait pu enfin trouver un rythme de vie stable avec son adoption quand elle était petite.

Elle menait la vie dure à la militaire, lui parlant très mal, comme elle l’avait fait ce matin. Cassandra rentrait souvent tard à cause des sorties qu’elle faisait avec ses amies du lycée.

La jeune femme descendit rapidement les escaliers pour se rendre dans sa cuisine, trouvant son réconfort en cuisinant.

Samantha était terriblement triste depuis la mort de Janet, elles étaient très proches toutes les deux. La militaire avait confié tellement de choses au médecin que c’était dur de panser les plaies qui s’étaient ouvertes à sa mort. Le grand vide s’était créé... Elle ne pourrait plus lui confier ses secrets, ces moments que la militaire passait avec son colonel, ses rêves qu’elle souhaitait voir se réaliser.
Pouvoir être avec Jack sans aucune crainte par rapport à la loi ou obtenir une dérogation, pouvoir porter la vie en elle mais elle seulement celui de l’homme qu’elle aimait. Et enfin la chose que la militaire voulait le plus était de pouvoir se marier accompagnée de tous leurs amis à Jack et elle, de vieillir à ses côtés tout en fondant leur famille.

Après avoir repensé à tous ces moments que Janet et elle avaient passé ensemble, elle commença à préparer leur petit déjeuner pour Cassandra et elle. Samantha avait décidé de préparer des pancakes avec des œufs brouillés ainsi que du bacon.

Cassandra venait de finir de prendre sa douche, elle s’habilla et se dirigea vers la glace pour se maquiller un peu, afin de camoufler les cernes sous ses yeux qui commençaient à s’accumuler. Une fois fait, elle descendit l’escalier pour aller dans la cuisine et prendre son petit déjeuner.
Lorsqu’elle arriva dans la pièce, Cassandra vit que la militaire s’activait à lui préparer un petit déjeuner avec pleins de victuailles. Mais elle ne voulait pas manger tout ça. Depuis la mort de sa mère, l’adolescente n’avait plus goût à rien, les sorties avec ses amies ne l’amusait plus, elle n’avait plus la joie de vivre qu’elle avait avant la mort de Janet.

- « Salut ! » Lança Cassandra froidement.
- « Bonjour, ma puce, tu as bien dormi ? » Demanda la militaire avec un sourire pour la jeune fille.
- « Ouais, ça peut aller. » Répliqua la jeune fille en attrapant un bol ainsi que du lait dans le frigo.
- « Je t’ai préparé des petites choses pour le petit-déjeuner, en veux-tu ? » Questionna-t-elle en posant toutes les choses qu’elle avait faite en attendant l’arrivée de l’adolescente.
- « Non, je ne prends que des céréales ainsi que du lait. Tu viens de perdre de la nourriture pour rien là. » Lâcha la jeune fille en mangeant ce qu’elle avait dans son bol.
- « Cassie, pourquoi es-tu si dure avec moi ? Qu’est-ce que je t’ai fait ? » Commença Sam en laissant ses larmes couler le long de ses joues.

L’adolescente ne répondit pas, l’ignorant complètement. Elle vivait mal le décès de Janet, elle était furieuse contre le monde entier. Pourquoi sa mère ? Pourquoi elle perdait tous les membres qu’elle aimait ? Pourquoi le monde était aussi cruel ?

La scientifique prépara sa bouilloire en mettant de l’eau dedans afin de se faire uniquement un thé, n’ayant pas faim.

- « Pourquoi es-tu ainsi, Cassie ? » Redemanda la militaire voulant comprendre pourquoi l’adolescente était ainsi.
- « Lâche moi, je ne veux pas que tu me prépares mon petit-déjeuner, je suis assez grande pour me débrouiller toute seule. » Lâcha la jeune fille froidement ne voulant pas faire d’efforts avec la militaire.
- « Écoutes, tu n’es pas seule.. » Dit-elle sans pouvoir finir car le téléphone sonnait.

La jeune femme se dirigea vers le téléphone afin de prendre la communication. Elle entendit le souffle de son supérieur, elle sourit, enfin une chose de positif.

- « Bonjour Carter, je voulais prendre de vos nouvelles ainsi que de Cassandra ? » Déclara l’interlocuteur au bout du fil.
- « Cassandra est intenable et furieuse contre tout le monde, elle est vraiment dure avec moi depuis le décès de sa mère. Je ne sais plus quoi faire avec elle. » Répliqua Samantha en pleurant.
- « Sam, je te déteste !! » Hurla Cassandra en montant dans sa chambre et claquant la porte.
- « Effectivement, elle est vraiment très dure alors qu’on souffre tous de la perte de Janet. Mais est-ce que vous lui avez dit que nous ressentons la même chose ? » Continua Jack en voulant l’aider, puis une idée lui apparut dans son esprit.
- « Je n’ai tout bonnement pas le temps de lui dire, elle rase les murs, rentre très tard le soir, ne m’adresse que très peu la parole et quand elle le fait c’est pour me hurler dessus comme vous l’avez entendu, Monsieur. » Rajouta la militaire en ayant marre de cette situation.
- « Écoutez, Carter, laissez moi une demie heure pour venir chez vous, préparez deux sacs avec des affaires pour une semaine. Je vous emmène au chalet toutes les deux, cela vous fera du bien et nous pourrons se réconforter mutuellement. » Déclara Jack en montant déjà dans sa chambre afin de faire son sac pour le Minnesota.
- « Je vous remercie pour votre gentillesse, Monsieur, cela fera du bien à Cassandra de changer d’air. » Rétorqua la jeune femme en montant également dans sa chambre pour prendre ses vêtements.
- « Oh j’allais oublier de vous le dire, mais prenez des vêtements chauds, il fait froid à cette période de l’année dans le Minnesota. » Ajouta Jack en fermant son sac puis descendant l’escalier.
- « Merci pour ce détail, mon colonel. » Remercia Carter en rajoutant des pulls dans sa valise.
- « Rahhh non, Carter pas de mon colonel pendant les vacances, je veux que je m’appeliez par mon prénom, Jack. » Bougonna Jack ne voulant pas de grade pendant le temps que Sam, Cassandra et lui soient au chalet.
- « Bien, mon colo... Jack. » Répondit-elle avec un peu de mal.
- « Je vais vous laissez Carter, je vais prendre la route pour vous rejoindre chez vous. » Lança Jack en sortant de sa maison, la verrouillant puis ouvra son 4*4 pour s’engouffrer dedans.
- « Bien Jack, je vous dis à tout à l’heure, je vais aller dans la chambre de Cassandra pour lui annoncer que nous allons dans le Minnesota. » Déclara Samantha en raccrochant le téléphone puis prenant la direction de la chambre de l’adolescente.

Samantha frappa avant d’entrer dans sa chambre, elle put y apercevoir Cassandra allongée dans son lit, entendant des sanglots bien distinct. Elle s’approcha de la jeune fille et s’assit sur son lit afin d’avoir une conversation avec elle sur le comportement qu’elle avait depuis le décès et l’enterrement de Janet.

- « Cassie, regarde moi s’il te plaît, il est temps que nous parlions toutes les deux avant l’arrivée de Jack à la maison. » Déclara la militaire en approchant doucement sa main sur la joue de Cassie.
- « Pourquoi Jack vient-il ici ? Tu l’as appelé ? » Paniqua Cassandra, ne s’attendant pas à ce que le militaire puisse venir à cause de ce qu’elle causait à Samantha.
- « Non, je ne l’ai pas appelé, c’est lui qui l’a fait. Il voulait avoir de tes nouvelles et il nous invite à venir dans son chalet. D’ailleurs, il devrait bientôt arriver maintenant. Il faut que nous préparions ton sac, prendre des vêtements chauds car il fait froid là-bas. » Déclara Samantha en se levant voyant Cassandra s’asseoir sur son lit.
- « Youpiii !!! C’est génial, cela va nous faire du bien de changer d’environnement et de lieu. » Lança l’adolescente contente de pouvoir retrouver Jack.
- « Tant mieux si cela te fais plaisir d’aller dans le Minnesota. Bon c’est partit, on va faire ton sac pour qu’ensuite, j’aille éteindre l’électricité afin de ne pas avoir une facture énorme. » Rétorqua la jeune femme en ouvrant ses grands yeux ne voulant pas avoir une grosse facture à payer.

Cassandra éclata de rire face à la réaction de Sam sur la facture. Une fois le sac de la jeune fille prêt, toutes les deux descendirent les escaliers en attendant que Jack arrive. La militaire se dirigea vers le compteur pour l’éteindre, une fois fait elles prirent la direction de l’entrée pour pouvoir mettre leurs chaussures et leurs manteaux. Samantha avait posé les sacs dans le couloir pour ne pas avoir à remonter les chercher quand Jack sera là.

***

Jack arriva devant la maison de son second, il se gara derrière la voiture de Samantha dans son allée puis klaxonna afin de montrer qu’il était arrivé. Il coupa son moteur pour ne pas consommer plus d’essence et il descendit de son 4*4 afin de prendre les sacs des filles et qu’il puisse les mettre dans le coffre. Il n’eut pas le temps de frapper contre la porte que déjà, Samantha et Cassandra étaient sorties. La militaire portait les deux sacs d’une main et de l’autre elle tentait de mettre la clef dans la serrure afin de verrouiller sa maison. Il lui prit rapidement les sacs des mains pour lui enlever cette charge. La militaire le remercia d’un magnifique sourire et ferma sa maison.

Jack balança les sacs dans son coffre pour aller rejoindre Cassie, ne l’ayant pas vu depuis la cérémonie de l’enterrement de Janet. Il la prit dans ses bras, savourant ce contact qu’il avait avec l’adolescente, aimant beaucoup le contact avec les enfants de tout âge.

- « Hey Cassie, comment tu vas ma puce ? » Demanda Jack en se séparant d’elle.
- « Je vais bien, je suis contente de partir avec toi et Sam. » Déclara Cassandra en donnant un bisou sur la joue de Jack.
- « En parlant de Carter, je t’ai entendu lui dire pleins de choses pas très gentilles à son égard. Puis-je avoir une explication sur ça ? » Lança Jack avec un regard réprobateur.
- « Je me rends compte que j’ai fait beaucoup de mal à Sam, en lui balançant des paroles blessantes... Mais j’ai du mal à me rendre compte que je ne verrais plus ma mère... Je perds toutes les personnes que j’aime et je ne veux pas la perdre ! C’est la seule personne qui me reste, avec toi. C’était tellement difficile son enterrement avec toutes ces personnes. » Confia Cassie en laissant une larme couler le long de sa joue.
- « Ne t’inquiète pas ma puce, tu ne la perdras pas, moi non plus. Nous sommes tous les deux des battants. Un enterrement est toujours difficile, c’est un au revoir, et en effet tu ne la reverras plus jamais. Cependant, sache qu’elle est dans ton cœur et que sa présence reste en toi. Les souvenirs sont là et tu as vécu des choses merveilleuses avec elle. Ne l’oublie pas, ce sont les choses les plus importantes, au delà des photos et des mots. La douleur est forte maintenant, mais avec le temps, cela va s’atténuer. Tu y penseras toujours à la date fatidique et tu te diras qu’en fait, c’est plus dur, mais c’est normal, le manque se fera ressentir lors de cette période. Mais n’hésites pas à lui parler, elle t’écoute et te donne une force invisible pour avancer. Moi, je me dis que c’est une nouvelle étoile qui brille dans le ciel. Tout en me disant qu’ils me surveillent de là-haut et qu’ils sont toujours là pour me protéger. Cela m’est plus facile avec ce que j’ai ressenti à la mort de Charlie. » Dit Jack les yeux brillants en regardant le ciel et pensant à son fils.
- « Merci Jack pour toutes ces belles paroles, j’ai hâte d’être à ton chalet. » Déclara la jeune fille en plongeant dans ses bras.

La militaire les rejoignit et en voyant Cassie dans les bras de Jack, elle se dit qu’il lui avait parlé. Elle sourit car peut-être, cela se passerait bien à présent.

Jack fit signe à la jeune femme qu’elle pouvait monter dans son automobile, puis Cassie suivit et lui. Il mit le contact, s’attacha puis vérifia que tout le monde avait bien mit la ceinture.

***

Quelques heures plus tard, Jack conduisait en direction du Minnesota, Cassandra s’était endormie avec les écouteurs sur les oreilles, sur de la musique triste. Samantha tenait compagnie au militaire sachant qu’il restait pas mal d’heures de route. Elle bifurqua sur l’adolescente endormie, voyant qu’elle dormait contre la vitre de la voiture. Elle se retourna pour faire face à Jack, ce dernier était concentré sur la conduite, elle le trouva tellement beau avec cette expression sérieuse. Jack avait remarqué que la jeune femme était en train de le regarder alors il prit la parole avec un sourire sur les lèvres :

- « Vous appréciez la vue Carter... ? Je sais que je suis bien, mais tout de même, cela fait plusieurs minutes que vous m’observez. » Fit Jack fier de pouvoir la faire rougir.
- « Je... Je... Oui, j’apprécie beaucoup la vue que vous offrez... Mais malheureusement, cela ne peux aller plus loin que de profiter. » Déclara la militaire en soupirant.
- « Sam, regarde moi... Si je te promet de trouver une solution pour que nous soyons ensemble, est-ce que tu serais prête à aller plus loin ? » Questionna Jack en posa l’une de ses mains sur la cuisse de Sam.
- « Oh oui, depuis le temps que je souhaite être avec toi et si tu savais toutes les choses que je veux accomplir avec toi. » Dit-elle en oubliant complètement le vouvoiement.
- « Ah oui... ? Hâte de savoir toutes ces choses que tu veux faire avec moi, même si j’ai ma petite idée sur l’une d’elles. » Rajouta Jack en reposant sa main sur le volant.

Les deux militaires parlaient dans leur coin ne faisant pas attention à Cassandra, cette dernière venait de se réveiller de sa sieste, elle avait entendu toute la conversation et elle laissa une larme couler. Cassie était contente pour tous les deux mais d’un autre côté non, car si elle faisait tout ça, c’était pour ne pas s’attacher à la jeune femme.

- « Eh bien je t’écoute, quel est ton idée ? » Demanda Samantha en mettant son dos contre la vitre pour avoir une meilleure vue de Jack.
- « Je sais que tu veux des enfants depuis que je te connais et j’ai entendu dire que c’était uniquement avec moi. Depuis que je t’ai rencontré, tu as changé ma vie... Je suis prêt à faire n’importe quoi pour toi, tu m’as apporté tellement de choses dans ma vie !! Je veux être de nouveau papa. Je veux un bébé de toi dans quelques mois alors nous allons travailler très dur. » Dit Jack sérieux.
- « Oh Jack. » Rigola la jeune femme en mettant ses mains sur sa bouche pour ne pas laisser échapper ses gloussements.

Cassandra regarda l’échange entre les militaires, cela l’enfonça plus encore dans la déprime. Elle avait prit une décision. Une fois, qu’ils seraient bien installés dans le chalet, elle rejoindrait sa mère dans l’au-delà, ne supportant plus la vie qu’elle menait.

Quelques heures plus tard, ils arrivèrent enfin au chalet de Jack, il se gara à côté puis coupa le moteur, il faisait nuit.

- « Bien, nous sommes arrivés. Je vous propose à toutes les deux de prendre nos sacs et de les poser dans le salon. Alors j’ai deux chambres, une avec un lit simple et l’autre avec un lit double. Cassie, je te laisse la chambre avec le lit simple et l’autre se sera pour Sam et moi. » Déclara Jack en regardant chacune des femmes.
- « Ça m’aurait étonné d’avoir le lit double, évidemment, il est pour les deux amoureux. » Dit Cassandra en descendant de la voiture puis se dirigeant vers le coffre pour prendre son sac.

Jack et Sam se regardèrent ne comprenant pas la réaction de la jeune fille. Ils se détachèrent pour ensuite descendre de l’automobile et rejoindre Cassandra afin de prendre leurs sacs. Samantha prit son sac mais elle n’eut pas le temps d’aller plus loin que Jack avait déjà attrapé son sac ainsi que le sien. Ils se dirigèrent vers le chalet, le militaire attrapa les clefs et mit la clef dans la serrure pour y entrer. Ils entrèrent dedans, cela sentait le renfermé car Jack n’était pas venu pendant plusieurs semaines maintenant.

- « Cassie, tu m’aides ? Nous allons ouvrir un peu les fenêtres pour que ça sente moins le renfermé. Jack, toi tu vas mettre nos deux sacs dans ta chambre et nous irons voir s’il reste quelque chose à manger, demain nous ferons les courses. » Déclara la militaire pour se répartir les tâches.
- « D’accord, je pense qu’il doit me rester des pâtes ainsi que des steak hachés dans le congélateur. » Ajouta Jack en ramassant les sacs puis se dirigeant dans sa chambre afin de les poser. Il repartit ensuite dans la cuisine afin de préparer le repas du soir.

Quant à Samantha, elle fit le tour des fenêtres avec Cassandra afin d’aérer un peu le chalet. La jeune fille trouva sa chambre, c’était celle d’un petit garçon d’environ 10 ans, elle réalisa que c’était la chambre de Charlie, le fils de Jack. Elle regarda un peu partout sans trop fouiller car elle savait que c’était toujours douloureux pour Jack d’en parler. Elle aimerait tellement être comme lui, mais elle ne voulait plus souffrir du manque de sa mère. Cassandra avait prit sa décision et cela se ferait ce soir quand Jack et Sam feraient la vaisselle.

Quelques instants plus tard, la table et le dîner étaient prêts, Samantha appela Cassandra pour manger, elle arriva avec les écouteurs dans les oreilles, son ipod touch dans les mains. Elle s’assit sur l’une des chaises sans enlever ses écouteurs. Samantha la regarda et lui fit signe de les enlever, Cassandra soupira fortement en attendant que la nourriture arrive.

- « Bien, les filles je vous souhaite un bon appétit. » Dit le petit cuisto en posant le tout sur la table.
- « Merci Jack, d’avoir préparé le repas. » Rétorqua la jeune femme reconnaissante.
- « Je t’en prie, cela me fait plaisir de le faire car quand nous sommes en mission ou de garde à la base, nous sommes obligés de manger au mess et avec les rations alimentaires. » Répliqua Jack en servant tout le monde.

Le repas se passa en silence, Cassandra ne parla pas de toute la soirée. Jack et Sam débarrassèrent la table et commencèrent à faire la vaisselle.

Quant à Cassandra, cette dernière avait remit les écouteurs de son ipod touch, elle ouvrit la porte fenêtre pour s’installer près du lac. Cassie s’assit sur le ponton en gardant ses écouteurs en écoutant l’une de ses musiques tristes, aimant ce genre depuis le décès de sa mère. Une fois, la musique finit, elle appuya sur les notes et commença à écrire :

« Je suis désolée de la peine que j’ai pu faire autour de moi, à Sam précisément car elle a était la seule à être auprès de moi après le décès de maman... Mais je ne supporte plus la douleur de l’avoir perdu... Après avoir beaucoup réfléchi, j’ai décidé de mettre fin à ma vie. Je ne veux plus souffrir de ce manque qui restera pendant toute ma vie. À tous les deux, je vous souhaite tout le bonheur auquel vous avez le droit après toutes ces années. Je vous souhaite de vivre heureux et de profiter chacun des enfants que vous allez avoir ensemble.

Adieu,

Cassandra »

Elle laissa la page des notes pour que Jack et Sam puissent voir sa lettre, ensuite l’adolescente se leva et s’approcha du rebord du ponton. Cassandra regarda une dernière fois le chalet où se trouvaient Jack et Sam, ne se doutant pas qu’elle allait mettre fin à ses jours. Cassie s’élança pour finir dans le lac, elle eut un frisson quand elle rentra en contact avec l’eau glacée, elle n’essaya pas de se débattre sachant que c’était ce qu’elle voulait.

- « Je vais enfin être libre et ne plus pouvoir souffrir, je te rejoins maman. » Pensa Cassandra en coulant au fond du lac et perdant son oxygène.

***

Du côté du chalet, Jack lavait la vaisselle et la militaire l’essuyait. Elle cherchait partout où mettre les objets. Jack regarda dehors car Cassie avait ouvert la porte fenêtre afin d’aller à l’extérieur. Il aperçu une ombre sur le ponton puis cette même ombre se lançant dans le lac, elle se laissait couler ne cherchant pas à se débattre.

- « Et merde !!!! C’est pas vrai !!!! » S’exclama Jack en sortant ses mains de l’eau, s’essuyant les mains sur son jean.

Jack sortit du chalet en courant, Samantha derrière lui ne comprenant pas la réaction de son homme. Jack arriva rapidement sur le ponton du lac, il aperçu une ombre grâce aux reflets de la lune.

- « Jack, qu’est-ce qu’il se passe ? Où est Cassandra ? » Demanda la militaire inquiète.
- « Elle vient de sauter dans le lac, voilà où elle est. Regarde son ipod, je pense qu’elle a du écrire quelque chose. » Dit Jack en posant son regard sur l’ipod allumé dans l’herbe.

La militaire se pencha pour attraper le fameux appareil, elle le déverrouilla et commença à lire le message qu’avait laissé Cassie. Jack enleva son tee-shirt ainsi que ses chaussures et tout ce qui pouvait le ralentir. Une fois fait, il sauta dans le sac en repérant où était Cassandra, il nagea pour la retrouver jusqu’au fond, il commença à avoir mal aux bras mais continua car il ne voulait pas la perdre, la considérant comme sa fille. Il arriva enfin à l’attraper, il la mit bien dans ses bras puis commença à remonter. Cassandra était inerte dans ses bras. Il arriva enfin à la surface, il nagea pour aller jusqu’au ponton où Samantha l’attendait avec inquiétude. Le militaire posa Cassie sur le ponton, puis il remonta et prit le pouls de cette dernière. Il constata qu’il n’y en avait plus, il paniqua rapidement. Jack entama le massage cardiaque en alternant bouche à bouche le massage. Cela dura quelques minutes avant que Jack puisse sentir à nouveau le pouls de l’adolescente. Elle recracha l’eau qu’elle avait avalé en se mettant sur le côté, Jack l’aida.

- « Doucement Cassie, on va appeler une ambulance pour que tu puisses te faire examiner par un médecin. » Dit-il en se relevant puis intima à Sam d’appeler l’ambulance.

Quelques instants plus tard, Cassandra fut transportée en ambulance à l’hôpital le plus proche, les militaires attendaient les résultats que Cassandra avait passé.
Un médecin en blouse blanche arriva dans la salle d’attente, avec le dossier de l’adolescente dans les mains.

- « Cassandra Fraisier ! » Appela le médecin en regardant les personnes présentes.
- « Oui, c’est nous. » Répliqua la jeune femme en se levant pour se mettre en face du docteur.
- « Bien, d’après les résultats que nous avons effectué à son arrivée, tout va bien. Il lui suffira d’un peu de repos et tout rentrera dans l’ordre. Elle est en chambre 2302 et elle vous a demandé tous les deux. » Déclara le médecin en partant voir un autre patient.

Ils partirent chercher la chambre où était installée Cassandra, elle était au bout du couloir. Une fois devant, Jack toqua et entendit un : « entrez ».

- « Cassie, tu sais que nous avons eu très peur de te perdre. » Lança Samantha en s’approchant de l’adolescente et lui prenant la main pour la serrer.
- « Je sais que j’ai pu vous faire beaucoup de peine et de peur à tous les deux... Mais je ne pouvais plus supporter cette douleur, j’ai été affreuse avec vous car je voulais que vous me détestiez !! Je voulais me détacher de vous deux pour le cas où je vous perdrais tous les deux aussi. Je ne veux pas être amener à perdre quelqu’un que j’aime. » Pleura la jeune fille.
- « Je te promet que tu ne nous perdras pas, Cassie. Nous sommes tous les deux très robustes. » Rassura la jeune femme en la prenant dans les bras.
- « Je vous laisse une minute les filles, je dois passer un coup de fil important, je reviens très vite. » Dit-il en embrassant les deux filles puis sortant dehors.

Jack composa le numéro de la base afin de parler avec Hammond, il voulait former une famille avec Cassandra et la militaire. Il entendit les tonalités puis demanda à parler au général Hammond.

- « Bonjour Colonel, que puis-je faire pour vous ? » Demanda Hammond.
- « Je voudrais pouvoir former une famille avec Cassandra et Sam. Je veux enfin pouvoir vivre, vivre avec les rêves que je veux réaliser avec elles. » Répliqua Jack en lui exposant son idée.
- « Colonel, j’attendais que vous puissiez enfin vous décidez et vous dire que la loi de non fraternisation est abolie depuis deux ans... Vous pouvez former cette famille avec Cassandra ainsi que vos enfants avec Samantha. Je vais vous laisser maintenant car l’alarme de la base retentit. À bientôt et bonne vacances. » Dit-il en raccrochant le téléphone ne laissant pas le temps à Jack de répliquer.

Jack rentra dans la chambre de la jeune fille puis embrassa sa compagne sur les lèvres, cette dernière y répondit mais ne comprenait pas cette soudaine attention de Jack. Elle le regarda bizarrement. Cassie regarda le couple avec le sourire, le premier depuis la mort de sa mère. Jack aperçu la tête de Samantha et prit la parole :

- « Nous avons le droit de former une famille, je viens d’appeler le général Hammond et il m’a dit que la loi était abolie depuis deux ans. » Déclara Jack en se mettant à côté de la jeune femme.
- « Oh c’est génial Jack. » Souffla Samantha dans l’oreille de son Jack.
- « Eh bien, maintenant que tout est dans l’ordre, c’est quand que j’aurais mon petit frère ou ma petite sœur ? » Questionna Cassandra en rigolant.
- < Cassie !! > Répondirent Jack et Sam en même temps.
- < Bah quoi je me sens seule moi, je veux avoir une petite sœur ou un frère à cajoler. > Dit Cassie en continuant avec son ton sérieux.
- < Il est temps de faire notre enfant, j’aimerais tellement le cajoler aussi. > Murmura Jack dans l’oreille de Samantha.

Samantha posa ses lèvres sur les siennes comme réponse, un baiser remplit de tendresse et rassurant.

À présent, ils formaient une famille, Cassandra, Samantha et lui. Et dans quelques mois un bébé ferait partit de leur famille.

FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?