baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 112 : Confidences

Chapitre 112 : Confidences

Titiasyl, vendredi 10 avril 2015

Depuis le repas chez les O’Neill avec Mark, Samantha était toute triste et ne parlait pas beaucoup.
Jack se demandait toujours ce qu’il avait bien pu faire pour que la jeune fille soit dans cet état.
Mais à chaque fois qu’il lui avait posé la question, l’adolescente répondait que rien n’était de sa faute, et changeait de sujet ensuite.
Du coup, le jeune homme avait cessé de demander et se contentait de trouver un moyen de rendre le sourire à sa compagne.
En cette matinée, Jack travaillait sur ses dossiers dans son bureau tandis que Clara avait été invitée par Mark à aller se promener en ville.
Samantha se trouvait dans le salon, debout derrière la grande fenêtre à regarder tristement les jardins.
Eléanor entra dans la pièce à ce moment et fut peinée de voir sa protégée ainsi.
- « Tout va bien ma douce ? » demanda la vieille dame, inquiète.
- « Oui, tout va bien Eléanor. » souffla l’adolescente sans quitter les jardins du regard.
La matriarche s’installa alors dans le canapé et commença à prendre sa broderie, ne voulant pas insister.
Au bout de quelques minutes, Samantha finit par se tourner vers la vieille dame, alors qu’elle se mordillait la lèvre inférieure.
- « Vas-y, ma chérie. » sourit Eléanor alors qu’elle l’avait sentie faire « Dis-moi ce que tu as sur le cœur. »
- « Vous savez que j’aime mon frère plus que tout au monde. » commença la jeune fille « Mais sa volonté de changer de nom me fait mal. Et je n’ose pas lui en parler pour ne pas le blesser. »
- « Et pourquoi donc ? » demanda la matriarche, en fronçant les sourcils.
- « Nous n’avons plus de parents. La seule chose qui me reste en commun avec Mark est notre nom de famille. » souffla l’adolescente, tristement.
- « Vous avez en commun l’amour que vous vous portez et votre sang. » ajouta Eléanor en la prenant contre elle « Mais je comprends ce que tu veux dire. Même si tu vas bientôt te marier et donc prendre le nom de Jack, tu resteras toujours une Carter. »
- « Quant à Mark, il risque de devenir un Clarkson. » murmura Samantha.
- « J’en parlerai avec Richard si tu veux. » fit la matriarche « Ça t’irait mieux ainsi ? »
- « Oui. Merci Eléanor. » répondit la jeune fille, un peu plus détendue.
- « Et n’oublie pas que Richard a dit qu’il verrait avec son avocat. Ça ne veut pas dire que ce sera possible. »
- « J’aimerai que ça ne soit pas possible. » murmura l’adolescente, comme honteuse de dire une telle chose.
- « Mais je sens qu’il y a autre chose qui te tracasse. » continua Eléanor en changeant de sujet « Tu sais que tu peux m’en parler sans crainte, ma douce. »
Samantha leva la tête et ancra son regard dans celui de sa protectrice.
Elle avait bien une question à lui poser, mais la jeune fille était tout de même gênée de demander une telle chose.
- « Allez, pose donc la question qui te brule la langue. » sourit la matriarche, voulant l’inciter à se soulager l’esprit.
- « Pourquoi y-a-t-il tant d’écart entre vos enfants ? »
Eléanor posa finalement son ouvrage sur la petite table près du canapé puis se tourna vers sa fille de cœur.
- « Nous avons eu beaucoup de mal à avoir Darragh. » expliqua la matriarche « J’ai perdu plusieurs bébés la première année de notre mariage. Puis le temps a passé et nous étions persuadés que nous n’aurions jamais d’enfants. »
Samantha ne disait rien et se contentait d’écouter avec attention.
- « Lorsque Darragh est né cinq années après notre mariage, nous étions heureux. Moi doublement car j’avais donné un fils à mon époux. » continua la vieille dame « Vu le mal que nous avions eu pour avoir un enfant, nous étions certain qu’il resterait fils unique. Puis Jack est arrivé huit années plus tard. »
A l’entente du prénom, la jeune fille se laissa aller à sourire alors que penser à son fiancé la rendait heureuse.
- « J’avais réussi à donner un deuxième fils à Richard. Notre bonheur était complet. Nous les avons élevés de la même façon tous les deux mais…. » souffla Eléanor en s’interrompant.
- « Vous n’êtes en rien responsable du comportement de Darragh. Il a choisi d’être aussi mauvais. » fit Samantha en essayant de la réconforter « Quand on voit comment Jack se comporte, de même que Clara, vous avez parfaitement réussi leurs éducations. »
Au travers de ses larmes, la matriarche sourit avant d’enlacer de nouveau sa protégée.
- « Merci ma douce. Ce que tu me dis me fait chaud au cœur. » dit-elle avant de continuer « Douze années après Jack, j’ai mis au monde Clara. Sa naissance a été une véritable surprise pour nous y compris pour les garçons. »
- « A douze et vingt ans, c’est vrai que ça doit être une sacrée surprise. » sourit Samantha.
- « Oh oui. Mais Jack a tout de suite été fou de sa petite sœur. Il s’est beaucoup occupé d’elle. » déclara Eléanor « Elle a été notre dernier enfant. »
Avant que la jeune fille ait pu ouvrir la bouche, la matriarche fronça les sourcils tout en la regardant.
- « Mais je me demande pourquoi tu m’as posée une telle question. » fit-elle « Tu as toi-même huit années d’écart avec ton frère. »
Ce fut au tour de Samantha de laisser des larmes couler sur ses joues.
- « Je n’étais pas voulue. » murmura l’adolescente en baissant la tête de douleur.
- « Il va falloir que tu m’expliques un peu plus parce que je ne comprends pas. » déclara Eléanor en la serrant contre elle.
- « Mes parents, enfin surtout Jacob, voulaient un fils. Alors quand Mark est né quelque temps après leur mariage, ils ont été des plus heureux. » souffla la jeune fille « Mark m’a dit que notre mère voulait d’autres enfants mais Jacob était farouchement contre. »
- « Pourtant, tu es là. » fit doucement Eléanor.
- « Oui. Lorsque notre mère est tombée enceinte huit ans plus tard, Jacob a été furieux. Il ne voulait pas du bébé. » continua Samantha, en larmes « Et je suis née en plus de tuer ma mère. »
- « Oh ma douce, tu n’es en rien responsable du décès de ta mère. Ce sont des choses qui arrivent mais en aucun, tu ne dois te sentir coupable. » la consola la matriarche « C’est pour cette raison que tu es très proche de ton frère ? »
- « Oui, c’est Mark qui m’a élevée jusqu’à mes huit ans, moment où Jacob l’a mis dehors en plus de le faire passer pour mort. » répondit la jeune fille.
Un peu plus loin, Jack assistait à la conversation entre sa mère et sa fiancée.
Il comprenait enfin les réactions de la jeune fille et se promit de tout faire pour la rendre heureuse.
- « Vous pensez que Jack serait fâché contre moi si je n’arrive pas à lui donner de fils ou d’enfants ? » voulut savoir l’adolescente.
- « Fille ou garçon, peu m’importe. » déclara Jack en entrant dans le salon et sans laisser le temps à sa mère de répondre « Le plus important est qu’ils soient en bonne santé. »
Samantha se retourna en sursaut tandis qu’Eléanor se leva et quitta la pièce afin de les laisser tranquille.
Le jeune homme alla prendre place près de sa fiancée et la prit dans ses bras sans attendre.
- « Je ne vous blâmerai jamais si nous n’arrivons pas à avoir d’enfants ma chérie. » sourit Jack, voulant la rassurer un maximum « Nous continuerons simplement notre vie à deux. Et je ferai toujours tout pour vous rendre heureuse. »
La jeune fille sourit sous ses paroles puis se laissa aller contre lui, heureuse.
- « Et s’il vous plait, à l’avenir, n’hésitez pas à vous confier à moi. » continua le jeune homme « Je veux pouvoir vous rassurer le plus vite possible. Vous voir malheureuse me fait mal au cœur. »
- « J’essaierai d’y penser à l’avenir. » soupira l’adolescente.
Les deux jeunes gens restèrent ainsi blottis l’un contre l’autre pendant un petit moment encore.
Jack était heureux d’avoir pu rassurer sa compagne tandis que Samantha était soulagée quant aux réactions de Jack concernant leur future famille…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?