baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 120 : Faire des achats

Chapitre 120 : Faire des achats

Titiasyl, dimanche 26 avril 2015

Le mariage approchant, Eléanor avait décidé qu’il était temps d’aller en ville pour acheter une robe de mariée à Samantha.
Après le petit-déjeuner, la matriarche se leva de table en souriant avant de regarder son époux.
- « Je vais en ville avec les filles. » annonça-t-elle « Il est grand temps que nous fassions faire la robe de mariée de Samantha. »
- « Oh non. » s’exclama l’adolescente « Je n’ai besoin que d’une robe toute simple vous savez. »
- « Ma princesse, il est hors de question que tu portes un vulgaire chiffon pour votre mariage. » rétorqua Richard « Ce sera le plus beau jour de ta vie et tu dois être magnifique pour ce moment, même s’il n’y aura que nous. »
- « Mais une belle robe, ça coute cher et… » commença Samantha, gênée.
- « Et nous te considérons comme notre fille. » continua le patriarche avant d’être interrompu.
- « Oh, petite sœur, cesse donc d’agir ainsi. » fit Clara en se mettant près d’elle « Nos parents sont heureux de t’offrir une belle robe pour ton mariage avec Jack. Alors ne dis plus rien et viens en ville que nous puissions t’en faire confectionner une. »
- « Jack, vous venez avec nous également ? » demanda la jeune fille, n’ayant pas envie de s’éloigner de son compagnon.
- « Ah non. » s’écria le jeune homme avant d’ajouter devant l’incompréhension de sa fiancée « Le futur marié n’a pas le droit de voir la robe de la mariée avant le jour J, juste au pied de l’autel. »
- « Bien. » souffla alors l’adolescente « Dans ce cas, je suppose que nous nous reverrons au déjeuner ? »
- « Tout à fait ma douce. » sourit Jack en l’incitant à rejoindre sa mère « A tout à l’heure. »
Samantha se leva donc en soupirant et rejoignit Eléanor, ainsi que Clara qui l’attendaient à l’entrée de la salle à manger.
Soudain, l’adolescente stoppa ses pas et fit demi-tour.
- « Je reviens vite. J’ai oublié quelque chose. » fit la jeune fille en partant en courant vers sa chambre.
- « Nous t’attendons ici. » répondit assez fort la matriarche « Fais vite. »
A peine quelques minutes plus tard, Samantha revint auprès de sa protectrice et toutes les trois prirent enfin la direction de la sortie.
Ensemble, elles quittèrent la demeure pour rejoindre le centre-ville afin de faire les boutiques.
- « Alors, mère, dans quelle boutique allons-nous ? » demanda Clara en regardant tout autour d’elle.
- « Je ne connais qu’une seule personne capable de faire du bon travail. » sourit Eléanor en marchant vers le magasin choisi.
- « Qui est-ce Eléanor ? » demanda à son tour Samantha en la suivant.
- « Paolo, mon tailleur. » répondit la matriarche « Il a fait toute ma garde-robe. Ainsi que les vôtres, jeunes filles. »
- « C’est aussi le plus cher de la ville. » ajouta Clara alors que Samantha n’avait plus vraiment envie d’entrer dans la boutique.
- « Peut-être, mais c’est aussi le meilleur. » gronda la vieille dame « Maintenant, cesse de discuter, Clara ! »
Eléanor entra dans le magasin alors que le propriétaire des lieux la remarqua tout de suite.
- « Madame O’Neill, je suis ravi de vous voir. » dit Paolo avec gentillesse « Mesdemoiselles. »
- « Bonjour Monsieur. » dirent les deux jeunes filles en même temps.
- « Que puis-je faire pour vous ? » demanda le tailleur en reportant son attention sur la plus âgée des trois.
- « Nous sommes ici pour Samantha. » répondit Eléanor en la regardant « Elle se marie dans deux semaines donc… »
- « Ahhhh, une robe de mariée. » s’exclama l’homme avec enthousiasme « Venez avec moi que je prenne vos mesures. Ensuite, je vais vous montrer tous les échantillons de tissu. »
L’adolescente suivit donc le tailleur alors que celui-ci attrapa son mètre ruban.
Avec rigueur et précision, il prit toutes ses mesures, puis les reporta avec soin sur son carnet.
- « Cette jeune fille a vraiment de belles mensurations. » déclara Paolo « Cela lui permet de pouvoir porter un peu tous les styles de coupes. »
Sur ces mots, le tailleur attrapa un grand classeur et l’ouvrit devant Samantha afin qu’elle puisse faire son choix.
La matriarche se mit près d’elle tout comme Clara alors qu’elles voulaient pouvoir la conseiller si la jeune fille en faisait la demande.
- « Ce sont vraiment de beaux tissus. » fit doucement l’adolescente « Mais je ne sais pas vraiment lequel choisir. »
- « Quelle couleur préfères-tu ? » demanda Eléanor en voulant l’aider à choisir.
- « J’aimerais que ma robe soit écrue. Est-ce possible ? » questionna l’adolescente.
- « Bien entendu. Tout est possible avec Paolo. » s’exclama le tailleur avant d’ôter plusieurs échantillons « Mais dans ce cas, je vous conseille un de ces tissus. Ils sont légers, confortables et ont une bonne tenue. »
- « J’aime bien celui-ci. » fit doucement Samantha en montrant un tissu satiné.
- « Excellent choix, mademoiselle. » sourit l’homme « Il ne se froisse pas et votre robe aura une tenue irréprochable tout le temps des festivités. Maintenant, nous allons regarder les différents modèles de robe. »
- « En fait, j’ai réfléchi à ma robe et j’aimerai quelque chose dans ce style. » dit la jeune fille en sortant une feuille de sa petite pochette « Si c’est possible bien sûr. »
Paolo prit le croquis et le regarda avec attention avant de reporter son regard sur l’adolescente.
- « Vous avez vraiment un talent pour le dessin. Ce croquis est superbe. » s’exclama-t-il « Mais de par votre stature, ce genre de robe ne va pas vous aller. »
Samantha baissa la tête tristement, déçue de ne pas avoir dessiné ce qu’il lui fallait.
- « Je vous propose de faire descendre l’encolure au niveau des épaules, de sorte à laisser vos épaules, le cou et la gorge complètement dégagés. » dit Paolo en modifiant le dessin « Ensuite, il faudrait remplacer le tissu des manches et du haut du buste par de la dentelle. Cela vous plait-il ? »
- « C’est superbe. » sourit la jeune fille, ravie de la transformation.
- « Je confirme, ça fera vraiment une belle robe. » s’exclama Clara, en regardant elle aussi le croquis.
- « Pour le voile, je préconise un long et brodé sur les bords. » continua Paolo ravi « Qui soit plus long que la traine de la robe. »
Samantha tourna la tête vers Eléanor alors qu’elle se doutait que le prix de la robe allait être assez gros.
Comme c’était ses protecteurs qui la lui offraient, la jeune fille tenait à avoir leur accord.
- « C’est une excellente idée Paolo. Samantha sera merveilleuse ainsi vêtue. » sourit la matriarche en passant son bras autour des épaules de la jeune fille « Si cela te convient ma douce, nous prenons celle-ci. »
D’un sourire, l’adolescente se fit comprendre alors qu’elle n’avait pas besoin de mot pour partager son bonheur.
- « Dans ce cas, revenez la semaine prochaine pour les essayages. » annonça le tailleur en mettant toutes ses notes dans son cahier.
- « Parfait. A dans une semaine alors. » s’exclama Eléanor en entrainant les filles vers la sortie.
Une fois à l’extérieur, les filles marchaient gaiement vers la demeure des O’Neill, ravies d’avoir trouvé LA robe.
Soudain, Samantha se figea quelques instants alors qu’il lui avait semblé voir Jacob dans la foule.
- « Ça va ma douce ? » s’inquiéta Eléanor en la voyant quelques mètres en arrière.
- « Oui ça va. » répondit Samantha avant de regarder autour d’elle.
Ne voyant plus Jacob, elle pensa tout de suite s’être trompée et rattrapa rapidement les filles afin de continuer leur chemin vers la maison…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?