baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 125 : Lui annoncer

Chapitre 125 : Lui annoncer

Titiasyl, vendredi 8 mai 2015

Le mariage avait eu lieu une semaine auparavant. Depuis ce moment, le jeune couple était encore plus heureux.
Ce matin-là, après le petit-déjeuner, Jack décida qu’il était grand temps pour lui et son épouse de rentrer à Castle Rock.
Sa demeure lui manquait beaucoup alors que, même s’il aimait beaucoup ses parents, Jack avait envie d’être chez lui.
Alors que Samantha se dirigeait vers le salon, le jeune homme la rattrapa rapidement.
- « Samantha, attends. » fit Jack en lui attrapant la main.
- « Que se passe-t-il ? » s’étonna la jeune fille de cette attitude.
- « Allons dans notre chambre. » déclara le jeune homme en l’entrainant déjà « J’aimerais que nous parlions d’un point important. »
- « J’ai fait quelque chose de mal ? » s’inquiéta tout de suite l’adolescente.
- « Oh non, rassure-toi. » sourit Jack en ouvrant déjà la porte de leur chambre et les faisant entrer.
Une fois dans la pièce, le jeune homme les isola alors que Samantha alla s’asseoir sur le lit.
- « Je t’écoute. » fit la jeune fille « Que veux-tu me dire ? »
- « Nous sommes mariés depuis maintenant une semaine. » commença doucement Jack « Et il est temps de penser à nous. »
- « C’est-à-dire ? Je ne comprends pas. » fit la jeune fille en le regardant.
- « Je veux dire qu’il est grand temps de rentrer chez nous. » déclara doucement le jeune homme.
- « Mais nous sommes chez nous. » s’exclama l’adolescente, étonnée.
- « Non, nous sommes chez mes parents. » rectifia Jack en lui prenant les mains « Notre maison se trouve à Castle Rock. »
- « Oh. » souffla Samantha, dépitée « Mais je ne veux pas partir d’ici. »
-« Je le sais bien, ma chérie. » fit doucement le jeune homme « Mais nous avons besoin d’avoir notre maison à nous. Et je dois t’avouer que ma demeure me manque. De même que mes domestiques. »
La jeune fille regarda tristement son époux alors que partir de cette maison lui fendait le cœur.
Mais elle savait également qu’elle n’avait pas d’autre choix que de suivre son mari, quoi qu’elle puisse penser.
- « C’est d’accord. » accepta difficilement l’adolescente avant de demander « Quand partons-nous ? »
- « Nous partirons dès demain matin. » répondit Jack en lui laissant le temps d’assimiler leur départ « Nous allons devoir faire nos bagages. »
Le cœur serré et les larmes coulant le long de ses joues, Samantha se leva et commença à se diriger vers les armoires afin de les vider.
- « Ma chérie… » souffla le jeune homme en s’approchant d’elle afin de la réconforter.
- « Ca… va… aller… » pleura-t-elle sans même le regarder « Je vais… faire les bagages. J’irai… récupérer mon… ouvrage tout… à l’heure. »
Après quelques instants, Jack préféra la laisser un petit moment seule alors qu’elle semblait en avoir besoin.
Pendant de temps, le jeune homme alla voir ses parents qu’il trouva dans le bureau de son père.
- « Père, mère. » fit Jack après avoir frappé à la porte.
- « Jack. » sourit Eléanor avant de demander tristement sous l’attitude de son fils « Vous partez pour Castle Rock, n’est-ce pas ? »
- « Oui, en effet. » répondit le jeune homme « Il est temps pour nous de rentrer. »
- « Nous nous y attendions fortement, fils. » déclara Richard alors que sa femme restait muette « Nous pensions juste que tu attendrais un peu plus longtemps. Comment le prend Samantha ? »
- « Pas très bien. » souffla Jack dépité « Elle est en train de faire nos malles en pleurant. »
- « Sa réaction était à prévoir. » fit la matriarche « Prends bien soin d’elle surtout. »
- « Vous pouvez en être certaine, mère. » dit le jeune homme « Je sais que c’est dur pour elle, mais j’espère qu’elle se fera à notre demeure là-bas. »
- « Nous l’espérons aussi. » déclara le patriarche « Revenez-nous voir souvent. »
- « Aussi souvent que possible, je vous le promets. » sourit Jack, sincèrement « En attendant notre départ, je vais faire prévenir Mark afin qu’il passe un petit moment avec sa sœur. »
Les maitres de maison acquiescèrent d’un signe de tête, alors que le jeune homme quitta le bureau pour faire parvenir un message à son beau-frère.
Le jeune Carter était arrivé à la demeure des O’Neill moins d’une heure plus tard, avant de saluer Jack.
Celui-ci l’avait conduit sans attendre auprès de Samantha alors qu’elle avait plongé dans les bras de son frère.
- « Oh Mark… » gémit la jeune fille « Je veux rester ici… »
- « Petite sœur, tu sais bien que votre demeure se trouve là-bas. » essaya-t-il de la réconforter « Je suis certain que tu y seras très bien. »
- « Mais vous allez tellement me manquer. »
- « Mais vous pourrez revenir passer quelques jours ici. » sourit Mark « Et puis, je viendrai vous voir également. Je suis certain que Jack sera d’accord. »
- « Tu viendras nous voir ? Vraiment ? » sourit Samantha au travers de ses larmes.
- « Promis. » fit le jeune Carter avant d’ajouter « Mais je veux que tu essaies de t’habituer à la vie là-bas. Que tu fasses des efforts pour être heureuse. »
- « Je te le promets. » souffla l’adolescente, en se calmant.
- « Alors, sèche tes larmes et fais-moi un beau sourire, petite sœur. »
Après avoir réussi à détendre sa sœur, Mark passa encore un petit moment avec elle avant de rentrer chez lui.
Samantha termina tristement les malles avant de rejoindre tout le monde dans la salle à manger.
Le diner se passa dans le silence alors que la jeune fille se contentait de grignoter, sous le regard triste de son époux.
Après un petit moment en famille dans le salon, le jeune couple regagna sa chambre pour une bonne nuit avant le long voyage du lendemain.
Une fois couchés et malgré sa tristesse, l’adolescente se blottit contre son époux alors qu’elle avait besoin de lui.
- « Je ferai des efforts pour me faire à la vie là-bas. » murmura Samantha alors que Jack la serra contre lui « Je te promets d’essayer. »
- « C’est tout ce que je te demande, ma douce. » fit le jeune homme, soulagé par ses paroles.
- « Mais Clara, Mark et tes parents vont terriblement me manquer. »
- « Tu peux être sûre que nous reviendrons le plus souvent possible leur rendre visite. » répliqua Jack avant de laisser échapper un bâillement « Un long voyage nous attend demain, ma puce. Il est temps de dormir. »
Le jeune homme embrassa délicatement son épouse tout en la gardant bien contre lui.
Ils finirent par s’endormir quelques minutes plus tard, alors que le sommeil de la jeune fille fut tout de même assez agité…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?