baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 133 : Une bonne nouvelle

Chapitre 133 : Une bonne nouvelle

Titiasyl, dimanche 24 mai 2015

Deux jours venaient de passer depuis la discussion entre Jack et Samantha concernant la maison.
La visite s’était vraiment bien passée alors que la jeune fille avait adoré la demeure.
Jack avait été infiniment soulagé de la voir parcourir les pièces, pleine de vie.
Pour la plus grande surprise de son époux, Samantha avait même osé demander quand est-ce qu’ils pourraient emménager.
C’est ainsi que le jeune homme avait donc acheté la maison, alors que l’adolescente imaginait déjà l’agencement de leur future demeure.
De son coté, Richard avait ordonné que ce que les aménagements dans les jardins commencent afin que tout soit terminé pour l’installation du jeune couple.
Samantha se trouvait dans le salon à lire des catalogues de meubles lorsque Jack entra dans la pièce.
- « Que fais-tu ma puce ? » demanda le jeune homme en regardant ce qu’elle feuilletait.
- « Je nous cherche des meubles pour notre maison. » sourit la jeune fille en lui montrant une page « Est-ce que cela te plait ? »
- « Beaucoup. C’est tout ce que j’aime : sobre et simple. » répondit doucement Jack en l’embrassant tendrement.
- « Nous avons un budget limite ? » voulut savoir Samantha afin de ne pas trop dépenser.
- « Ne dépasse pas trente mille dollars. » fit le jeune homme avant d’ajouter « Après, je te laisse gérer comme bon te semble. »
- « Ça me plait de meubler notre maison. » s’exclama l’adolescente en continuant de tourner les pages.
- « Chérie, avant que tu ne continues, j’aimerais te parler de quelque chose. » déclara Jack alors qu’il ne savait pas trop comment commencer.
- « Je t’écoute dans ce cas. » sourit Samantha en fermant son catalogue, attentive.
- « Tu sais que nous sommes partis de Castle Rock dans la précipitation ? » commença le jeune homme.
La jeune fille se contenta d’hocher la tête d’un signe affirmatif alors qu’elle attendait la suite.
- « Je n’ai donc pas eu le temps de m’occuper de mes affaires là-bas. » continua Jack « Il faudrait que nous y retournions afin que je m’occupe de tout cela. »
- « Mais nous venons d’acheter une maison ici. » paniqua l’adolescente « Je croyais que nous allions nous installer… »
- « Calme-toi. » la réconforta le jeune homme « Ce n’est que pour quelques jours à peine. Le temps de tout organiser là-bas et ensuite nous revenons nous installer chez nous. »
- « D’accord. » souffla Samantha « Quand veux-tu que nous partions ? »
- « J’ai encore des papiers à signer pour la maison. » réfléchit Jack « Nous pourrions partir dans cinq jours. »
La jeune fille acquiesça en souriant et se remit à la lecture de son catalogue.
Trois jours venaient de s’écouler alors que Samantha n’était pas en forme depuis tout ce temps.
Elle vomissait tous les matins, ne faisait que picorer certains plats et en dévorait d’autres.
Il lui arrivait aussi d’être agressive alors que cela ne faisait qu’inquiéter Jack.
Ces changements étant apparus après leur discussion, le jeune homme avait peur qu’elle ne déprime de nouveau, du fait de leur voyage.
Eléanor avait également remarqué ces changements tout en voyant aussi l’inquiétude de son fils.
Juste après le petit-déjeuner, la matriarche alla voir Jack afin d’avoir une petite discussion avec lui.
- « Ça va mon chéri ? »
- « Je m’inquiète pour Samantha. » souffla le jeune homme « Depuis que je lui ai parlé de partir quelques jours à Castle Rock, elle déprime de nouveau. Pourtant, c’est juste un séjour de quelques jours à peine. »
- « Je vais m’occuper d’elle et faire appeler le médecin. » sourit la vieille dame « En attendant, ne t’inquiète pas et occupe-toi de tes dossiers. »
Eléanor laissa Jack seul, alors qu’elle n’attendit même pas qu’il lui réponde.
Le docteur arriva chez les O’Neill environ vingt minutes plus tard, alors que la matriarche le guida jusqu’à sa fille de cœur.
- « Ma douce. Le médecin est là pour t’ausculter. » fit doucement la maitresse de maison « J’ai bien vu que tu n’étais pas très en forme depuis quelques jours. Alors j’ai jugé préférable de le faire venir. »
- « D’accord. » fit docilement Samantha alors qu’elle était elle-aussi inquiète à l’idée de déprimer de nouveau.
- « Allons dans votre chambre, madame. » sourit le docteur, en suivant les deux dames.
La vieille dame resta dans le couloir tandis que Samantha et l’homme de sciences s’isolèrent dans la pièce.
- « Alors, qu’avez-vous exactement ? » voulut savoir le médecin.
- « Je vomis tous les matins. J’ai du mal à manger certains aliments alors que j’en dévore d’autres. Il m’arrive d’être assez agressive, surtout avec mon époux. »
- « Je vois. » fit doucement le docteur « Avez-vous la poitrine douloureuse ? Des douleurs dans le bas-ventre ? »
- « Oui aux deux questions. » rougit fortement Samantha, gênée.
- « Allongez-vous s’il vous plait et pliez les genoux. » ordonna gentiment le médecin « Je vais vous examiner intimement. »
- « Ça ne va pas me faire mal ? » s’inquiéta la jeune fille en obéissant, sachant qu’il était le médecin de la famille et donc avait la confiance de Richard.
- « Peut-être un peu mais je vais faire vite. » répondit l’homme de sciences en procédant à un touché vaginal en essayant d’être le plus doux possible.
Dès qu’il eut terminé, l’homme se lava les mains alors que Samantha se rassit sur son lit, terriblement inquiète.
- « Alors ? Je suis gravement malade ? »
- « Absolument pas. » sourit le docteur « Je suis ravi de vous annoncer que vous attendez un bébé. La naissance devrait avoir lieu dans huit mois environ. »
- « Oh. Mais c’est merveilleux. » s’exclama la jeune fille, heureuse « Je vais pouvoir faire nos bagages le cœur léger, maintenant que je sais pourquoi je suis malade. »
- « Vous partez en voyage ? » demanda le médecin en fronçant les sourcils.
- « Oui. Avec mon époux, nous partons à Castle Rock quelques jours. »
- « Dans votre état, je vous déconseille fortement un tel trajet. » déclara le docteur « C’est trop risqué pour votre grossesse. »
- « Dans ce cas, je vais rester ici. La santé de mon bébé passe en premier. » sourit l’adolescente « Merci beaucoup docteur. »
Après un signe de tête, le médecin quitta la pièce, puis la demeure, alors qu’il n’avait dit que le minimum à la maitresse de maison.
Heureuse, Samantha partit presque en courant rejoindre Jack dans son bureau, sous la surprise d’Eléanor.
En la voyant entrer dans la pièce, le jeune homme ne put s’empêcher de sourire.
- « Tout est prêt pour notre départ, ma puce ? » demanda doucement Jack.
- « Finalement, je ne viendrai pas avec toi. » fit délicatement la jeune fille, ne voulant pas l’inquiéter.
- « Pourquoi ne veux-tu plus venir avec moi ? » voulut savoir le jeune homme, alors qu’il se leva rapidement pour la rejoindre.
- « Le médecin m’a déconseillé de faire un tel voyage. » souffla Samantha.
- « Pourquoi ? Tu es malade ? C’est grave ? » paniqua tout de suite Jack, sachant que le médecin était passé un peu plus tôt.
- « Non tout va bien, rassure-toi. » sourit la jeune fille « C’est pour le bien-être de notre bébé que je ne peux pas venir avec toi. »
- « Pour le bien-être de notre… » répéta le jeune homme avant de s’arrêter, venant de comprendre « Tu… Tu attends un bébé ? »
- « Oui. Nous serons parents dans huit mois environ. » répondit l’adolescente, rayonnante.
Jack prit sa femme dans ses bras avant de l’embrasser avec passion, heureux d’apprendre une telle nouvelle.
- « C’est merveilleux ma chérie. Je t’aime tellement » souffla le jeune homme avant d’ajouter « Je partirai seul dans ce cas. Je vais m’arranger pour que mon absence ne dure pas plus de quatre jours. »
Même si elle n’avait pas envie de le voir s’éloigner d’elle, elle savait qu’il devait régler des détails importants à Castle Rock.
- « Tu vas terriblement me manquer. » murmura la jeune fille.
- « Tu vas me manquer aussi. » avoua Jack « Mais tu me promets de prendre soin de toi ? »
- « Ne t’inquiète pas. Je sais que tu vas vite revenir alors ça va aller. » sourit Samantha pour le rassurer « Et puis, faut que je prenne soin de notre bébé. »
Le jeune couple resta dans les bras l’un de l’autre un petit moment encore alors qu’ils savouraient l’heureuse nouvelle.
Ils allaient avoir un bébé dans quelques mois et c’était tout ce qui comptait pour eux…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?