baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 135 : La comprendre

Chapitre 135 : La comprendre

Titiasyl, jeudi 28 mai 2015

Après plusieurs jours d’absence, Mark se décida à retourner chez les O’Neill.
Sa sœur lui manquait trop et il souhaitait passer du temps avec elle.
- « Bonjour petite sœur. » souffla le jeune homme en entrant dans le salon « Comment vas-tu ? »
- « Bonjour Mark. » sourit Samantha en le voyant « Je vais bien, ne t’inquiète pas. Et toi ? »
Le jeune Carter ne répondit pas alors qu’un éclair de douleur passa dans ses yeux.
- « Tu sembles malheureux. Que se passe-t-il ? » s’inquiéta rapidement la jeune fille « Dis-moi tout, grand frère. »
- « Il y a quelques jours, j’ai demandé Clara en mariage. » répondit Mark en ayant presque les larmes aux yeux.
Samantha ne dit rien et attendit qu’il continue, sentant que quelque chose ne s’était pas bien passé.
- « Mais elle m’a dit non avant de s’enfuir en courant. » continua le jeune homme, tristement.
- « Oh, Mark. » souffla la jeune fille en lui prenant une main « Je suis désolée. »
- « Je pensais pourtant qu’il y avait quelque chose entre nous. » souffla le jeune Carter « Peut-être que j’ai fait quelque chose de mal ? Ou alors, je me suis trompé en pensant que Clara tenait à moi ? »
- « Je suis certaine que ce n’est rien de tout cela. » répondit Samantha, voulant le réconforter.
- « Elle m’a regardé terrifiée avant de fuir à toute vitesse. » fit Mark, blessé « Alors je ne vois pas pourquoi je devrais penser autre chose. »
- « Ecoute, grand frère, je vais parler avec Clara. » sourit la jeune fille, voulant l’aider « Mais je pense comprendre sa réaction. »
- « C’est vrai ? » demanda le jeune homme, soudainement plein d’espoir « Ce n’est pas ma faute ? »
- « Reviens demain. » fit l’adolescente sans répondre à son frère « Je suis sûre que tu auras droit à une explication à ce moment-là. »
Un peu plus confiant, Mark sourit à sa sœur avant de l’embrasser avec tendresse sur la joue.
Après lui avoir promis de revenir le lendemain, le jeune homme quitta le salon puis la demeure afin de rentrer chez lui.
Après avoir regardé la porte du salon pendant quelques minutes, Samantha se leva du canapé afin de se rendre dans la bibliothèque.
Arrivée dans la pièce, elle fut ravie d’y retrouver Clara alors qu’elle devait avoir une bonne discussion avec elle.
- « Hey, Samantha. » sourit la jeune femme en levant la tête de son livre « Tu vas bien ? »
- « Je vais bien oui. » répondit la jeune fille avant d’ajouter « Mais pas Mark. »
Le visage de Clara se ferma instantanément alors que la tristesse y était visible.
- « Tu dois expliquer à Mark pourquoi tu lui as dit non. » s’exclama l’adolescente.
- « Je ne vois pas pourquoi je devrais faire ça. » gronda l’ainée des deux, mécontente et se levant pour se placer devant la fenêtre.
- « Tu refuses de l’épouser puis tu fuis en courant. » dit Samantha avant d’ajouter « Il est persuadé d’avoir fait quelque chose de mal. »
- « Il n’a rien fait. » souffla Clara en se retournant « J’ai juste peur. Et puis, je ne peux plus me marier. »
- « Je sais ce que tu as vécu, grande sœur. » fit doucement la jeune fille « Mais ce n’est pas à moi que tu dois expliquer tout cela, mais à Mark. »
- « Je ne peux pas. »
- « Il a le droit de savoir pourquoi tu refuses de l’épouser. » souffla l’adolescente.
- « Tu as raison. Je lui parlerai. » sourit tristement Clara en se blottissant contre la plus jeune.
Le lendemain après-midi, lorsque Mark revint voir sa sœur, il eut la surprise de la trouver en compagnie de Clara.
Timidement, la jeune femme se leva et s’approcha de lui, gênée.
- « Bonjour Mark. »
- « Bonjour Clara. »
- « Si nous allions dans les jardins ? » proposa la jeune femme « Je pense que j’ai une explication à vous donner. »
Sans un mot, Mark accepta d’un signe de tête avant de laisser Clara ouvrir le chemin.
Dans les jardins, le jeune homme prit place sur un banc de pierre et attendit que la jeune femme commence à parler.
- « Je tiens à vous dire que vous n’avez rien fait de mal. » souffla Clara « Et je suis navrée mais… je ne peux pas vous épouser. »
- « Pourquoi ? » demanda simplement Mark alors qu’il avait le cœur brisé.
- « Je me suis mariée à l’âge de seize ans. Un mariage arrangé par mon père. » expliqua doucement la jeune femme « Pendant trois longues années, j’ai été battue et violée par mon époux. »
- « Oh, Clara… » souffla le jeune homme complètement abasourdi.
- « C’est pour cela que j’ai refusé votre demande. » continua Clara, les larmes coulant sur ses joues « Je suis déshonorée et ne peux plus me marier. »
-« Je me moque de tout cela. » sourit Mark en lui prenant doucement la main « Certes, je n’ai pas grand-chose à offrir, une maison toute simple, une femme de ménage faisant office de cuisinière. Mais je ferai en sorte que vous ne manquiez de rien et que vous soyez heureuse. »
- « Mais je suis déshon… »
Mark ne la laissa pas terminer sa phrase et l’embrassa avec douceur, tout en lui laissant la liberté de s’éloigner.
- « Cela ne me fera pas changer d’avis. » sourit le jeune homme « Je suis amoureux de vous et j’aimerais vous épouser. Mais si vraiment, vous ne voulez pas de moi alors je n’insisterai pas. Alors, accepteriez-vous de devenir mon épouse ? »
Clara regardait l’homme qu’elle avait en face d’elle. Celui-ci l’observait avec tant d’amour dans les yeux qu’elle fut plus que touchée.
- « Oui. »
Fou de joie, Mark la prit dans ses bras avant de la faire tournoyer dans les airs.
- « Je vous aime tellement, Clara. » fit le jeune homme avant de l’embrasser avec passion.
- « Moi aussi, je vous aime. » répondit doucement la jeune femme.
Après quelques instants à savourer leurs fiançailles, le nouveau couple prit la direction du bureau de Richard afin de lui annoncer la nouvelle.
- « Père, vous avez quelques instants à nous accorder ? » demanda Clara à l’entrée du bureau.
- « Bien sûr voyons. » sourit le patriarche en voyant les deux jeunes gens « Que puis-je faire pour vous ? »
- « Monsieur O’Neill, j’ai demandé votre fille en mariage. » sourit Mark, heureux.
- « Et j’ai accepté. » continua Clara, le sourire aux lèvres.
- « Toutes mes félicitations mes enfants. » s’exclama Richard « Je vous donne ma bénédiction avec grand plaisir. »
- « Merci, monsieur. » répondit le jeune Carter avec respect.
- « Fais souffrir ma fille, et je peux t’assurer que je m’occuperai personnellement de ton cas. » fit soudainement le vieil homme, plus que sérieux.
- « Je ne souhaite que son bonheur et rien d’autre, je vous l’assure. » fit Mark, un peu intimidé.
- « C’est parfait alors. » s’exclama Richard avant de prendre sa fille dans ses bras et de tendre sa main à son futur gendre « Bienvenue dans la famille. »
Mark accepta la main tendue alors que son regard se posa sur sa fiancée, bien décidé à lui faire oublier tous ses malheurs passés…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?