baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Gynnie > Les histoires > Fanfictions > Blessures profondes > Chapitre 6 : Drame

Chapitre 6 : Drame

Gynnie, lundi 1er juin 2015

- Est-ce que tu te sens mieux Sam ? Demanda Jacob.
- Oui, je pense que ça devrait aller maintenant. Lui répondit-elle.
- Bon, continuons alors.
Ils continuèrent quelques mètres et tombèrent sur une seconde porte en bois identique à la première. Sam regarda son père, et précautionneusement, tourna la poignée et reçu une forte décharge électrique. Elle lâcha la poignée tandis qu’elle criait de douleur, Jacob n’eut pas le temps de lui porter secours que la porte s’ouvrit pour laisser apparaître deux Jaffas. Sam recroquevillées par terre sous l’effet de la douleur fit signe à son père de prendre son zat, mais un des Goa’ulds la vit et tira sur Jacob avec son bâton. Celui-ci s’effondra à terre sous le regard horrifié de sa fille.
- PAPA !!!!! Hurla Sam.
- Jaffa kree ! Cria un Jaffa.
Les deux Jaffas positionnèrent leurs armes sur Samantha qui, elle, se retourna vers son père et en gémissant, se dirigea vers celui-ci.
- Papa... Papa, je t’en supplie répond moi... PAPA !!!
Sam mit sa tête contre le torse de son père comprenant qu’elle n’entendrait plus jamais le son de sa voix. Les larmes ne s’arrêtaient plus et ce ne sont que deux bras métalliques qui réussirent à l’arracher du corps de son père.

***

Tandis que Teal’c et Jack arrivaient vers la sortie du couloir, Teal’c fit signe à Jack de se taire.
- PAPA !!! PAPA, NOOOON !!! Sanglota la jeune femme. NON !!!! PAPA !!!
- CARTER !!! Cria O’Neill en courant. Il courut jusqu’au bout du couloir, encore un virage et il serait sur place, il pourrait l’aider.
- O’Neill... Dit Teal’c en l’attrapant par le bras. Il ne sert à rien d’y aller maintenant ou nous risquons de nous faire prendre. Juste derrière cette porte, il doit y avoir le maître Goa’uld de cette planète.
- Et alors ?! Vous préférez qu’elle se fasse torturer ?!! Répondit O’Neill.
- Si nous attendons patiemment derrière la porte, nous pourrons avoir plus de renseignements sur les futurs projets du Goa’uld et en tant voulu nous pourrons intervenir sans nous faire prendre.
- Vous êtes sûr de vous ?
- En effet.
- Très bien, dans ce cas...
Les deux hommes s’avancèrent prudemment jusqu’à la porte, c’est en découvrant le corps sans vie de Jacob qu’ils comprirent les cris du major Carter.
- Ce sont des assoiffés de sang ma parole !!!!
Teal’c inclina la tête pour confirmer ce qu’avait dit Jack.
- Je le vengerai, je vous le promets !!! Ils me le payeront !!! Murmura Jack à l’adresse de Sam.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?