baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 140 : Epilogue

Chapitre 140 : Epilogue

Titiasyl, dimanche 7 juin 2015

Un nouveau mois venait de passer. Eléanor avait repris des forces et se portait bien mieux.
Malgré tout, la matriarche se fatiguait vite et avait toujours encore du mal à marcher.
Clara et Mark avaient fini par fixer la date de leur mariage sous l’insistance de la vieille dame.

Flash-Back
Un jour, au moment du déjeuner, Eléanor profita de la présence de son futur gendre pour aborder le sujet du mariage.
- « Ecoutez, les enfants, il est temps de fixer une date pour votre mariage. » râla la matriarche en les regardant bien fixement.
- « Mais… » commença Clara avant d’être interrompue.
- « Vous ne pouvez pas attendre que mon rétablissement soit total. » gronda la vieille dame « A mon âge, ça peut prendre des années. Et je refuse que vous attendiez plus longtemps avant de faire votre vie à deux. Alors s’il vous plait, fixez une date. »
- « Très bien. » fit Mark avant d’ajouter « Est-ce possible dans deux semaines ? »
- « Parfait. » s’exclama Richard, le sourire aux lèvres « Nous allons commencer tout de suite à préparer les noces. »
Flash-Back

Le grand jour était enfin arrivé. Toute la famille se trouvait dans l’église avec le prêtre.
Clara et Mark se trouvaient l’un en face de l’autre pendant que l’homme d’église prononçait les paroles allant les unir.
- « Mark Carter, acceptez-vous de prendre Clara O’Neill pour épouse, de l’aimer et la chérir, jusqu’à la fin de votre vie ? » fit le prêtre, ravi de marier la jeune femme à un homme qu’elle aimait.
- « Oui, je l’accepte. » sourit le jeune homme, radieux.
- « Clara O’Neill, acceptez-vous de prendre Mark Carter pour époux, de l’aimer et le chérir, jusqu’à la fin de votre vie ? »
- « Oui, je l’accepte. » souffla la jeune femme, heureuse de prononcer de telles paroles de son plein gré.
De son coté, Samantha ne se sentait pas très bien, mais ne disait pas un mot et suivait la cérémonie avec attention.
Tant bien que mal, la jeune fille arrivait à garder un visage serein et souriant.
- « Je vous déclare mari et femme. » sourit l’homme d’église « Vous pouvez embrasser la mariée. »
Mark ne se fit pas prier et posa avec amour ses lèvres sur celles de sa désormais épouse, sous les applaudissements de leur famille.
- « Je vous aime tellement ma chérie. » souffla le jeune marié.
- « Moi aussi, je vous aime. » murmura Clara, heureuse et émue.
Après avoir remercié le prêtre, tous quittèrent l’église afin de regagner la demeure des O’Neill.
Comme pour le mariage de Jack et Samantha, la table avait été dressée dans la salle de bal décorée, des musiciens étant présents pour animer la soirée.
Les domestiques des maitres de maison avaient été conviés, de même que ceux de Jack et Samantha.
Appréciant beaucoup sa domestique, Mark l’avait également invitée à se joindre à la fête avec tout le monde.
Tous les invités s’étaient mélangés tandis que des couples évoluaient sur la piste de danse.
Jack et Samantha se trouvaient parmi eux, ravis que leur frère et sœur se soient mariés.
Ne pouvant se retenir plus longtemps, la jeune fille poussa un gémissement de douleur alors qu’il fut accompagné d’une grimace.
- « Ma chérie, que t’arrive-t-il ? » s’inquiéta tout de suite Jack en la voyant souffrir ainsi « Pourquoi y-a-t-il autant d’eau à nos pieds ? »
Ayant remarqué qu’il se passait quelque chose d’anormal, Eléanor s’approcha du jeune couple afin de les aider.
- « Que se passe-t-il ? » demanda la matriarche, en fronçant les sourcils avant de voir la flaque d’eau sur le sol puis souriant « Oh, je vois. »
- « Quoi ? » demanda Jack, ne comprenant pas la réaction de sa mère.
- « Votre bébé a finalement décidé de montrer sa frimousse. » sourit la vieille dame un peu plus largement.
- « Je suis désolée. » s’exclama Samantha en se mettant à pleurer « J’ai gâché la fête. »
- « Mais tu ne gâches rien du tout, petite sœur. » fit Mark près d’eux « Nous sommes plus qu’heureux de faire la rencontre de notre neveu ou de notre nièce. »
- « Vraiment ? » s’inquiéta la jeune fille.
- « Vraiment. » répondit Clara en l’embrassant sur la joue.
- « Arthur, allez chercher le médecin en ville. » ordonna Richard avant de continuer « Nous allons conduire Samantha chez elle pendant ce temps. »
- « Non, père. Restez ici et profitez de la fête. » rétorqua Jack « Henry va m’aider à ramener Samantha à la maison. »
- « Mais… » commença le patriarche, presque déçu.
- « Je vous ferai prévenir dès que le bébé sera né. » les rassura le futur papa avant de commencer à sortir de la salle de bal.
Une fois arrivés chez eux, les deux hommes conduisirent Samantha dans la chambre et l’aidèrent à s’installer sur le lit.
- « Merci, Henry. » fit le jeune homme.
- « Je vais attendre dans le couloir, monsieur. » déclara le majordome en sortant de la pièce.
La jeune fille souffrait le martyre et ne faisait que grimace sur grimace.
- « Je suis là, ma douce. » fit doucement Jack « Le médecin va bientôt arriver. »
- « J’ai tellement mal, Jack. » souffla l’adolescente entre deux contractions.
Le médecin arriva quelques minutes plus tard et alla directement ausculter Samantha, ayant été mis au courant par Arthur.
- « La naissance est pour dans très peu de temps. » sourit le docteur « Nous ne pouvons qu’attendre maintenant. »
Jack alla ouvrir la porte de sa chambre et sortit dans le couloir.
- « Retournez à la fête tous les deux. » ordonna gentiment le jeune homme aux deux domestiques « Je viendrai chercher tout le monde après la naissance. »
- « Argghhhhh… Jack… » cria Samantha de douleur alors que le futur papa retourna dans la chambre sans attendre de réponse.
Une fois seuls dans le couloir, les deux majordomes se lancèrent un simple regard et décidèrent de rester à l’endroit où ils se trouvaient.
En effet, tous les deux adoraient le jeune couple, alors ils refusaient de les laisser seuls dans la maison.
Une heure passa alors que seuls les cris de la future maman résonnaient dans la maison.
- « J’ai envie de pousser. » souffla la jeune fille au médecin près d’elle.
Rapidement, l’homme alla mettre sa tête entre ses cuisses et se releva avec un immense sourire.
- « Je vois la tête. » fit le docteur « Il est l’heure de pousser afin de pouvoir faire connaissance avec votre bébé. »
Jack se mit à côté de son épouse, bien décidé à l’aider comme il le pouvait.
- « Dès que vous avez une contraction, vous poussez. »
- « D’accord. » répondit Samantha avant de grimacer « En voilà une. »
- « Alors, poussez. »
La jeune fille se mit à pousser comme elle le pouvait alors qu’elle ne pouvait s’empêcher de hurler de douleur.
- « Arggggghhhhhhh…. »
- « Courage, ma puce. Je suis là. » souffla Jack, ému en voyant la tête sortir « Notre bébé arrive, mon cœur. »
Les paroles de son époux aidèrent l’adolescente à trouver la force de mettre leur bébé au monde.
- « Il a plein de cheveux blonds, ma douce. » sourit le jeune papa en regardant le spectacle « Il est si petit. »
Après quelques poussées, le bébé fut complètement sorti du ventre de sa mère alors qu’il se mit à pleurer de toutes ses forces.
- « Tu entends ? » s’exclama Jack « Nous sommes parents, mon ange. Tu as fait un merveilleux travail. »
Le médecin essuya le nourrisson et le posa avec délicatesse sur le ventre de sa maman, les laissant découvrir le sexe eux-mêmes.
- « Oh mon dieu… » sourit Samantha entre ses larmes « Il est si petit. »
Jack souleva la serviette recouvrant son enfant et vit son sexe avant d’embrasser tendrement son épouse.
- « Tu viens de nous donner une petite fille, ma douce. »
La jeune maman sourit alors que son regard ne quittait son bébé.
- « Elle est trop belle. » souffla Samantha, épuisée.
Le médecin s’occupa ensuite de faire les soins de la jeune maman puis ceux du bébé.
- « Toutes mes félicitations à vous. » fit le docteur avant de continuer « Comme tout le monde va bien, je vais vous laisser. »
- « Merci docteur. » fit Jack en le raccompagnant à la porte.
Une fois le médecin partit, le jeune papa sourit de voir les deux majordomes qui attendaient tranquillement.
- « Le bébé est né. » les informa Jack « Entrez faire sa connaissance. »
Les deux hommes obéirent et s’approchèrent du lit afin de voir le nouveau venu dans la famille.
- « C’est un beau bébé que vous avez. » sourit Arthur.
- « Toutes nos félicitations. » continua Henry en observant le bébé à son tour.
- « Merci à tous les deux. » fit doucement Samantha.
- « Je vais prévenir tout le monde. » fit Arthur avant de sortir de la chambre.
- « Quant à moi, je vais vous laisser entre vous. » sourit Henry « Je vous souhaite une bonne nuit. Je vous verrai au matin. »
- « Merci. Bonne nuit à vous aussi Henry. » lui répondit gentiment Jack avant de se rapprocher de sa femme et de leur fille.
Quelques minutes plus tard, la famille frappa à la porte et tous entrèrent en douceur dans la chambre.
- « Nous sommes heureux de vous présenter notre petite fille. » s’exclama Jack en les laissant approcher.
- « Elle est magnifique. » s’extasia Clara « Comment s’appelle-t-elle ? »
- « Elle s’appelle Eléanore. » sourit Samantha « Comme sa grand-mère sans qui elle ne serait pas là. »
La matriarche en fut émue et ne put s’empêcher de verser une larme.
En douceur, elle embrassa la jeune maman tout en caressant doucement la tête du bébé.
- « Ça me touche beaucoup. » sourit la vieille dame « Elle est magnifique. »
- « Nous avons une nouvelle petite princesse dans notre famille. » fit Richard en contemplant sa petite-fille.
- « Elle ressemble à sa maman. » rajouta Mark en serrant son épouse contre lui « Je suis tellement content d’être tonton. »
Tout le monde resta encore un petit moment avant de finir par quitter la chambre puis la demeure.
La nouvelle maman avait besoin de se reposer, et le papa de se remettre de ses émotions.
Une nouvelle vie s’ouvrait à eux et ils comptaient en profiter jusqu’au bout…

FIN
Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?