baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Gynnie > Les histoires > Fanfictions > Blessures profondes > Chapitre 14 : Sortie

Chapitre 14 : Sortie

Gynnie, vendredi 31 juillet 2015

Deux semaines après, Samantha était assise sur le bord de son lit et laçait ses rangers pour pouvoir se préparer à la cérémonie d’enterrement de son père.
- Bonjour… Alors ça y est ? Vous pouvez sortir ? Demanda Jack en entrant pour lui apporter son aide.
- Oui… Répondit-elle.
- Vous vous sentez mieux ?
- Oui… Merci.
- Vous… Semblez distante... Je me trompe ?
- Je suis encore fatiguée et j’ai manqué beaucoup de choses durant ces trois semaines…Je me languis de sortir. Expliqua-t-elle avec un faux sourire.
- Et bien, vous y êtes là, vous allez sortir… Pourtant… Vous ne semblez pas si heureuse que ça de retourner à votre réacteur à Naquadah… ?
Sam haussa les épaules et se leva pour se diriger vers la sortie de l’infirmerie. Jack la suivit et lui demanda :
- Vous semblez… Comment dire… Distante… Oui mais… Vis-à-vis…De moi…
- Des souvenirs qu’il me reste… Ils ne sont pas comme des souvenirs entre un militaire et son supérieur et d’après ce que j’ai su, malgré mon internat à l’infirmerie… Vous êtes un faux cul mon colonel. Et je ne parle pas avec des personnes de ce genre. Je suis désolée.
- Carter ?! Qu’est-ce qu’il vous prend ?!!
- Rien… Laissez-moi. Lui répondit-elle les larmes aux yeux.
- Très bien… Je mets ça sous l’effet de la fatigue… On se voit pour la cérémonie…
- Si je pouvais vous demander de ne pas venir… Croyez-moi, je le ferais.
- Quoi ?! Demanda Jack ahuri.
Sam ne lui répondit pas et partit dans les vestiaires des femmes pour se mettre en tenue de cérémonie. Un tailleur bleu marine à hauteur des genoux, une chemise blanche avec par-dessus, son blaser où étaient accrochées ses médailles, au niveau de son cœur ; un képi et des gants blancs portant un bouquet de fleurs blanches, des escarpins la rendant plus grande encore qu’elle ne l’était, voilà comment elle se rendit à la salle d’embarquement, où tenait lieu d’être la cérémonie pour son père.

***

Lorsqu’elle arriva, elle fit le tour de la salle du regard, mais prit bien soin de ne pas regarder Jack, l’homme qui l’avait trahi au plus haut point. L’homme qu’elle n’arrivait pas à détester, pour la simple et bonne raison qu’elle l’aimait depuis maintenant 4 ans. Il y avait beaucoup de monde réuni pour la cérémonie, et les larmes ne purent s’empêcher de tomber. C’est les joues noyées qu’elle s’avança et déposa son bouquet de fleurs au milieu de la couronne de roses, calée sur l’habitacle pour faire le discours. Ceci fait, elle s’avança derrière le piédestal et commença le texte qu’elle avait préparé pour rendre hommage à son père.
« Le général Carter était pour nous… Un lien de passerelle… Entre la Tok ’ra… Et notre monde… C’est en ayant le courage… De s’imprégner d’un symbiote… Qu’il nous aura montré… Sa force de vivre. … Il était un exemple pour les militaires… Rares étaient ses erreurs… Ludique était son esprit… Et lorsqu’il y avait un compromis… Il restait serein… Jacob Carter… Nous vous remercions tous… Des services que vous nous avez rendu… Vous avez donné votre vie pour nous sauver. … Reposez en paix. »
Sam prit la couronne de fleurs qui était accrochée à l’habitacle et s’avança jusqu’à l’anneau bleu qu’elle avait franchi des multitudes de fois. Elle posa la couronne au centre de cette lueur et attendit que la couronne fonde dans ce tournant de sa vie qui la séparait de son père.
Sam se retourna et dévala la passerelle en courant sous le regard de Jack ; elle ne prit pas le temps de saluer les personnes présentes ni même de les remercier d’avoir été là pour elle dans ce moment douloureux. Elle passa les portes de la salle d’embarquement et se dirigea vers les vestiaires pour s’habiller en civil. Elle voulait sortir de cette base, pouvoir s’éloigner juste un temps pour regagner à nouveau la respiration qui lui manquait depuis son arrivée sur Terre. Elle prit l’ascenseur en s’efforçant d’essuyer les larmes qui roulaient comme des flèches sur ses joues. Sans y parvenir pour autant.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?