baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Gynnie > Les histoires > Fanfictions > Blessures profondes > Chapitre 16 : Déclaration

Chapitre 16 : Déclaration

Gynnie, lundi 10 août 2015
Attention RATING -16 pour scène sexuelle !!

- Carter… Regardez-moi ! Je vous aime Carter… Je vous aime comme un fou depuis le premier jour…♥. Dit-il en lui prenant la tête pour la positionner en face de la sienne.
- Quoi ?! Demanda la jeune femme qui n’était pas tout à faire sûre d’avoir bien entendu.
- Je vous aime ! Je vous aime !!
- Je…
- Chut ne dîtes rien…
Il fit descendre sa main droite le long de la joue de la jeune femme jusqu’à la placer derrière sa nuque et approcha sa tête de celle de Sam, jusqu’à ce que leur front se rencontrent. Tandis que son autre main descendait lentement le long du corps de la jeune femme en passant par son cou, puis elle descendit le long du buste pour traverser le ravin qui se trouvait entre ses seins et elle s’arrêta finalement sur le ventre de la jeune femme. Il l’a poussa à s’allonger sur l’herbe et il s’allongea sur elle les yeux brillants d’amour pour sa dulcinée.
- Mon colonel… Hum… Reprenez-vous. Hum… Nous ne pouvons pas nous permettre de faire une telle chose. Dit-elle en s’éclaircissant le gorge.
- Sam… La loi de non fraternisation pourrait nous surprendre si nous étions au SGC, mais en dehors… Qui saura ce que nous avons fait ?
- Ce n’est pas aussi simple mon colonel, ne croyez pas que c’est avec quelques belles phrases que je changerais d’avis sur vous !
- Dans ce cas, oublions les mots.
Il ne laissa pas à Sam le temps de répondre, il remonta sa main droite derrière sa tête tandis que l’autre s’était accrochée à la taille de la jeune femme. Sam résista au début, mais complètement épuisée, elle finit par se laisser faire, en se disant que malgré ce qu’il avait dit quelques semaines plus tôt, c’était celui dont elle rêvait depuis des années qui était au-dessus d’elle maintenant. Jack comprit qu’il n’aurait pas l’aide de Sam, mais au point où il en était, il ne pouvait pas s’arrêter. Il allait la faire languir, la dévergonder, pour qu’enfin, elle dépasse sa timidité. Il approcha lentement sa tête de celle de sa partenaire, doucement il caressa les lèvres de la jeune femme avec les siennes puis, il commença à appuyer avec l’aide de sa langue sur ses lèvres souples et fines pour qu’elle ouvre sa bouche d’elle-même. Ce qui ne tarda pas. Sam craqua sous l’emprise que son supérieur avait sur elle, elle ne voulait pas qu’il fasse ça, mais d’un autre côté, elle le voulait, sa tête était devenue une balance alors qu’elle sentait la langue de Jack s’accrocher à la sienne, explorer sa bouche, il frôlait son palais, il glissait sur ses dents et enfin il caressait sa langue. Ne pouvant résister plus longtemps au désir qui s’emparait d’elle, elle remua doucement sa langue contre celle de Jack, ressentant un immense désir. Voyant les progrès de Sam, il comprit qu’il fallait aller doucement afin qu’elle ne s’affole pas et qu’elle puisse vivre ce moment unique en parfaite harmonie avec lui. Délicatement, il passa une main sous le tee-shirt de sa belle et fit tourner son pouce autour de son nombril. Qu’elle était douce… Sam ne sachant plus quoi faire après l’entrée de la main de son supérieur sous son tee-shirt, s’accrocha désespérément à l’herbe afin qu’il ne voit pas le jaillissement de désir qui venait de la submerger. Elle savait qu’elle ne pourrait bientôt plus répondre d’elle, qu’elle allait bientôt perdre le contrôle qui la ramenait au présent, que ses mains se détacheraient pour s’accrocher au corps qui l’aimantait. Jack enleva bien vite son tee-shirt et se repencha sur elle, pour ne pas qu’elle retrouve la raison qui l’avait poussé jusque-là à lui refuser son corps. Il prit le bas du tee-shirt de sa dulcinée et le remonta doucement, très doucement jusqu’à le lui enlever. Lorsqu’il passa au-dessus de la tête de la jeune femme, il put entendre sa respiration déjà saccadée et il se demandait comment elle faisait pour ne pas avoir plus de gestes envers lui. Peut-être était-elle terrorisée par ce qu’il était en train de faire sur elle ; ou bien peut-être était-elle encore vierge… Il ne c’était jamais posé la question. Mais non, qu’est-ce qu’il s’imaginait, elle avait été avec Jonas, donc forcément… Ils l’avaient fait… Enfin… C’est ce qu’il se disait, c’était la logique des choses ! Elle devait simplement être perdue… Plongeant ses yeux dans ceux de Sam, il put y lire la peur, mais le désir et l’amour, elle était confuse et ne détournait pas le regard. Il reprit sa bouche et recommença ses caresses, auxquelles Sam répondit avec plus de spontanéité que la première fois. Il descendit lentement vers le creux de son cou et y laissa aller sa respiration quelques secondes. Sam poussa un petit gémissement qui fit sourire Jack, qui continua sa descente alors que Sam tourna la tête pour laisser plus de place à son partenaire et ressentir ce pur moment de bonheur alors que ses mains tremblaient de désir. Prêtent à se mêler au corps de Jack.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?