baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > A la recherche d’une famille > Chapitre 7 : Un réveil difficile

Chapitre 7 : Un réveil difficile

Titiasyl, jeudi 10 décembre 2015

Dans le plus grand des silences, Samantha sortit de la chambre de sa fille afin de rejoindre la salle bain.
Même si la jeune femme s’était changée en rentrant chez elle un peu plus tôt, elle éprouvait le besoin de prendre une bonne douche dans le but de retirer toutes les traces de ce bar et de ses clients.
Une fois rincée et sortie de la douche, elle s’essuya tout le corps puis enfila un vieux et large tee-shirt qui lui servait de chemise de nuit, n’ayant pas assez d’argent pour se vêtir.
Après cela, elle retourna dans le salon et ouvrit le clic-clac afin de préparer son lit.
Elle mit les draps sur le lit avant d’y jeter son oreiller puis éteignit les lumières de la pièce.
En soufflant de fatigue, la jeune femme s’assit sur son lit afin de se coucher lorsqu’elle entendit les pleurs d’Emma résonner de la chambre.
- « Pffff…. » soupira Sam, épuisée « J’ai même pas eu le temps de me coucher. »
Sachant que la petite fille n’arriverait pas à se rendormir toute seule, la jeune femme se releva et alla voir son bébé afin de la réconforter.
- « Chuttt… Je suis là, ma douce. » fit Sam en prenant Emma dans ses bras et lui faisant un câlin « Tout va bien, maman est là. »
La jeune femme berça la petite fille tout en lui murmurant des mots doux et la câlinant tendrement.
Elle lui chanta une petite chanson douce, comme souvent à ce moment-là, et vit Emma fermer doucement ses petits yeux.
Quelques minutes passèrent lentement et le bébé finit par se rendormir bien profondément.
Sam la remit dans son lit en veillant bien à ne pas la réveiller puis quitta la chambre sur la pointe des pieds.
Une fois la porte refermée derrière elle, la jeune femme retourna rapidement se coucher, épuisée de sommeil.
Soufflant de bonheur d’être enfin allongée, Sam se laissa aller et ferma les yeux avant de s’endormir pour un repos bien mérité.
Quelques instants plus tard et alors qu’elle se sentait partir dans le sommeil, les pleurs d’Emma retentirent de nouveau dans l’appartement.
- « Nooonn… » gémit la jeune femme de désespoir « Pitié… Je veux dormir… »
La petite fille pleurait de plus en plus fort alors qu’elle n’arrivait pas à se calmer.
Dépitée, Sam se leva une nouvelle fois et retourna dans la chambre de son bébé.
- « Eh ben alors, ma puce, qu’est-ce que tu as ? » fit doucement la jeune femme en la prenant dans ses bras « Tu as eu peur ? »
Dans les bras de sa maman, Emma finit par se calmer alors qu’elle était blottie contre la jeune femme.
- « Tout va bien, ma chérie. » souffla Sam « Tu peux dormir tranquille, maman est juste à côté. »
Rassurée par les paroles de sa maman, la petite fille finit par se rendormir profondément.
La voyant dormir, la jeune femme tenta de la remettre dans son lit alors que, sentant les mouvements de sa mère, Emma se réveilla et se remit à pleurer.
Résignée et voulant dormir, Sam garda sa fille dans ses bras et rejoignit le salon afin de la coucher dans le clic-clac à ses côtés.
La jeune femme cala son bébé dans le lit puis s’allongea près d’elle, Emma s’endormant rapidement.
Sam la suivit quelques secondes plus tard dans le sommeil alors qu’il était déjà cinq heures du matin…
Alors que la mère et la fille dormaient bien profondément dans le clic-clac, Jack arriva tout sourire et sonna à la porte de l’appartement.
Sam sursauta alors qu’elle ne s’attendait pas à un tel bruit et fit ainsi sursauter Emma également.
- « Chut, ce n’est rien ma puce. » sourit doucement la jeune femme pour la rassurer « Quelqu’un a sonné à la porte. Reste bien couchée le temps que j’aille voir qui vient si tôt. »
Obéissante, la petite fille ne bougea pas et resta bien sagement couchée dans le lit.
La tête dans le gaz d’avoir été réveillée si brutalement, Sam se leva alors qu’elle avait les cheveux en désordre et une épaule dénudée par son tee-shirt.
Complètement endormie, elle se frotta le visage tout en ouvrant la porte de son appartement.
C’est avec surprise qu’elle vit Jack, devant la porte, alors qu’elle ne s’attendait à le voir avant neuf heures.
- « Bonjour Samantha. » sourit le jeune homme en la saluant.
- « Bonjour. » répondit la jeune femme « Vous êtes tombé du lit ? Parce qu’on avait dit neuf heures. »
- « Ben il est neuf heures. » sourit encore plus Jack avant d’ajouter « La nuit a été difficile ? »
Sans lui répondre, Sam lui fit signe d’entrer et referma la porte derrière eux alors que le jeune homme vit Emma étendue dans le clic-clac.
- « La vision répond à votre question ? » demanda la jeune femme, sans rien ajouter de plus.
- « Vous l’avez déplacée pour ne pas qu’elle tombe lorsque vous vous êtes levée ? » demanda Jack, curieux.
- « Pas du tout. » répondit Sam, dépitée « Nous avons dormi ainsi de cinq heures ce matin jusqu’à maintenant. »
Le jeune homme observa un peu plus la jeune femme, alors qu’il vit à quel point elle était fatiguée.
- « Pourtant, je suis parti à trois heures. » rajouta Jack, étonné.
- « Ben ça vous laisse imaginer ma nuit… » lâcha Sam en baillant avant d’ajouter « Et puis au moins, vous savez maintenant à quoi je ressemble au réveil. »
Le jeune homme pouffa discrètement de rire avant de reprendre son sérieux, ne voulant pas blesser la jeune femme.
- « Vous pouvez surveiller Emma quelques minutes ? » demanda doucement Sam « Juste le temps que je prenne ma douche. »
- « Bien sûr. » sourit Jack en s’approchant du lit « Allez-y et prenez votre temps. »
La jeune femme tourna donc les talons et se dépêcha d’aller dans la salle de bain afin de faire sa toilette.
Dans le salon, le jeune homme s’assit sur le lit et observa la petite fille, couchée au milieu des draps.
- « Bonjour jeune fille. » sourit Jack « Alors comme ça, on embête sa maman la nuit ? »
- « Da da da… » répondit Emma en regardant l’homme assis près d’elle.
Dans la salle de bain, Sam prenait sa douche tout en se dépêchant un peu afin de ne pas trop faire attendre son visiteur.
Quelques minutes plus tard, une fois habillée et coiffée, elle ouvrit la porte de la salle de bain afin de rejoindre le salon.
Elle fut surprise d’entendre les éclats de rire de sa fille et surprit Jack en train de la chatouiller.
- « C’est la bête qui monte, qui monte, qui monte… » fit le jeune homme avec douceur « Et qui mange ce petit bidou. »
- « Ah ah ah ah ah.. » s’esclaffa Emma, redemandant encore des chatouilles.
- « Mais c’est que mademoiselle est une gourmande. » s’exclama Jack en l’observant faire avant de poser sa main sur le ventre de la petite fille « Ahhhhh, un petit bidon à croquer…. »
Sans se faire voir, Sam les observa faire alors qu’elle vit Emma poser ses mains sur son ventre, comme pour dire à Jack qu’elle voulait encore des chatouilles.
La jeune femme les observait avec un sourire aux lèvres alors qu’elle savait sa fille très méfiante vis-à-vis des inconnus.
Pendant ce temps, sur le lit, Jack faisait semblant de ne pas voir les demandes de la petite fille.
Voulant lui montrer qu’elle était encore là et voulait toujours des chatouilles, Emma se mit à genoux avant de galoper à quatre pattes sur le clic-clac vers le jeune homme.
La petite fille se cala contre lui et avant d’attraper la main de Jack pour la poser sur son petit ventre.
- « Da daaaa… » fit Emma, montrant bien ce qu’elle voulait.
- « Mais qui est là ? Mais c’est Emma. » s’exclama le jeune homme en recommençant les chatouilles « Je vais te manger le bidou… Ahhhh… »
De l’encadrement de la porte, Sam les observait faire tous les deux alors qu’elle ne pouvait s’empêcher d’en être heureuse.
D’un côté, Emma faisait confiance à cet homme pour l’approcher de cette façon.
De l’autre, Jack semblait apprécier de jouer avec la petite fille, faisant cela sans se forcer.
La jeune femme fut ainsi moins craintive par rapport à la semaine future avec lui, et vit qu’elle pouvait ainsi faire confiance à Jack…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?