baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > A la recherche d’une famille > Chapitre 25 : Dure nuit

Chapitre 25 : Dure nuit

Titiasyl, lundi 28 décembre 2015

A peine arrivés à la maison, les deux adultes montèrent directement à l’étage avec leur enfant respectif dans les bras.
Jack se rendit dans la chambre de Charlie et le mit en pyjama alors que celui-ci n’ouvrit même pas les yeux, tant il dormait profondément.
Le jeune homme le coucha ensuite dans son lit avant de quitter la pièce en refermant la porte derrière lui.
De son coté, Samantha s’occupa de changer la couche de son bébé puis lui enfila son pyjama alors que la petite fille ouvrit légèrement les yeux.
- « Rendors-toi ma puce. » murmura la jeune femme « Nous sommes à la maison et tu vas pouvoir faire un gros dodo dans ton lit. »
En douceur, elle prit Emma contre elle et la coucha dans son lit en lui posant son doudou près d’elle.
Dans un soupir de bien-être, la petite fille se laissa à nouveau aller dans le sommeil, sous le regard bienveillant de sa maman.
- « Bonne nuit ma douce. » souffla Samantha avant de quitter la chambre en refermant la porte derrière elle.
Les deux adultes se retrouvèrent dans le couloir puis se rendirent dans leur chambre sans un mot.
Ils se changèrent rapidement et se mirent au lit alors que Samantha se mit sur le dos afin de contempler le plafond.
Malgré tout, Jack avait vraiment envie de comprendre ce qu’il avait bien pu faire ou dire pour qu’elle agisse ainsi avec lui.
- « Tu ne veux toujours pas me dire ce qu’il se passe ? » tenta-t-il une dernière fois, sans vraiment d’espoir de réponse.
- « Il ne se passe rien. » répondit simplement Samantha « Tout va bien. »
- « Bonne nuit. » soupira Jack, dépité avant de se tourner dans le lit afin de lui montrer son dos.
- « Bonne nuit à toi aussi. » fit la jeune femme avant de tourner la tête vers lui, pour ne voir que son dos.
Son cœur se brisa lorsqu’elle se rendit compte qu’il avait remarqué qu’elle n’allait pas bien.
Samantha réalisa aussi que Jonas ne s’était jamais préoccupé du fait qu’elle allait bien ou non.
Dans les instants qui suivirent, Jack finit par s’endormir de fatigue, alors que perdue dans ses pensées, Samantha resta bien éveillée.
- « Ça fait à peine trois jours que je le connais et il se préoccupe de savoir si je vais bien ou non. » se dit-elle en tournant la tête vers Jack.
Plusieurs choses préoccupèrent la jeune femme et elle n’avait pas les réponses à ses questions.
Pourquoi était-il si gentil avec elle ?
Si prévenant ?
Et pourquoi s’occupait-il si bien d’Emma ?
Samantha avait beau retourner les mots dans tous les sens dans sa tête, elle ne comprenait pas.
D’ailleurs, la petite fille, si méfiante envers les inconnus, lui avait rapidement fait confiance et allait également beaucoup vers lui.
Peut-être était-ce un signe que Jack était vraiment bon et ne jouait pas la comédie avec elles ?
Son cerveau allait à cent à l’heure, et beaucoup de choses tournaient dans sa tête.
Dans le noir et seule à ne pas dormir, la jeune femme ne cessait de penser à Jonas, à Jack et à sa fille.
- « C’est fou ce que cette maison est calme. » sourit-elle, appréciant le silence des lieux.
Réalisant alors qu’Emma ne pleurait pas comme elle l’avait fait toutes les nuits jusqu’à présent, Samantha sortit du lit afin de s’assurer que sa fille se trouvait toujours dans son lit.
- « Mon dieu, j’espère qu’il n’a pas réussi à rentrer ici pour me prendre mon bébé. » murmura la jeune femme pour elle-même « Je vous en prie, faites qu’elle soit toujours là. »
Arrivée dans la chambre de la petite fille, elle fut soulagée de la voir couchée dans le petit lit et profondément endormie.
- « Merci. » souffla Samantha de soulagement « Tu es là, mon bébé. »
La jeune femme resta quelques minutes à côté du berceau de sa fille à l’observer dormir.
Puis rassurée, elle retourna se coucher mais ne parvint pas à trouver le sommeil.
La jeune femme était à l’affût tant son angoisse que Jonas parvienne à entrer prendre Emma était forte.
Dès qu’elle entendait un petit bruit dans la maison, Samantha se levait afin de vérifier la présence de son bébé.
Ayant fait ça à plusieurs reprises dans la nuit, elle finit par s’installer dans le siège à bascule sur les coups de quatre heures du matin, avant de s’endormir près de sa fille et pour être sûre de la surveiller comme il se doit.
Et elle ne voulait pas non plus réveiller Jack alors qu’il dormait si bien.
Le lendemain matin, Arthur vint ouvrir les doubles rideaux de la chambre de Jack.
- « Monsieur, il est l’heure de se lever. » fit le majordome à côté de la fenêtre.
- « Merci Arthur. » fit le jeune homme en se réveillant en douceur « Samantha, faut se réveiller. »
Surpris de ne pas entendre de réponse, Jack tourna la tête de côté pour découvrir qu’elle ne se trouvait plus dans le lit.
Il posa sa main sur son côté du matelas et se rendit compte que la place est froide.
- « Où est-elle ? » demanda-t-il en se redressant soudainement, inquiet.
- « Madame se trouve dans la chambre de mademoiselle, monsieur. » lui annonça Arthur.
- « Emma est déjà réveillée ? » s’étonna le jeune homme.
- « Non monsieur. Mademoiselle et madame dorment à poings fermés. » répondit simplement Arthur.
Jack poussa alors les couvertures du lit et en sortit afin de rejoindre la chambre d’Emma pour les découvrir toutes les deux profondément endormies.
- « Et à part ça, tout va bien. » fit le jeune homme en s’adossant contre le chambranle de la porte et en croisant ses bras contre lui.
Il resta un instant sur le pas de la porte à les observer tendrement alors que son regard allait de l’une à l’autre.
- « Elles sont tellement magnifiques. » se dit-il pour lui-même avant de penser qu’il était content de les avoir toutes les deux sous son toit.
Soudainement, Jack ne les vit plus comme un contrat mais comme sa femme et sa fille, des membres à part entière de sa famille.
En silence, le jeune homme entra dans la pièce et s’approcha du fauteuil à bascule.
Il s’agenouilla juste à côté et posa avec douceur sa main sur la cuisse de Samantha afin de la réveiller.
La jeune femme fit un bon phénoménal alors qu’elle ne s’attendait pas à ce que quelqu’un vienne dans la pièce.
- « Calme-toi, c’est juste moi. » fit doucement le jeune homme afin qu’elle n’ait plus peur.
Samantha se calma quelque peu et jeta un rapide coup d’œil pour constater que sa fille dormait toujours dans le lit.
- « Qu’est-ce que tu fais là ? » demanda Jack « Emma a pleuré cette nuit ? Elle est malade ? »
- « Elle va bien. » répondit Samantha « J’ai entendu du bruit et je suis venue m’assurer que mon bébé allait bien. »
- « Je comprends. Mais pourquoi tu n’es pas venue te recoucher ensuite ? » voulut savoir le jeune homme en l’observant tendrement « Tu aurais été bien mieux dans le lit, tu sais. »
- « J’ai eu besoin de rester près d’elle. » souffla la jeune femme en regardant sa fille dormir.
- « Tu sais qu’elle ne risque rien dans cette maison. » essaya de la rassurer Jack, se demandant tout de même ce qu’elle avait pour agir ainsi.
- « Depuis sa naissance, Emma n’a pas passé une seule nuit sans pleurer. » expliqua alors Samantha « J’ai eu peur qu’elle ne respire plus. »
- « C’est fou ce que tu es adorable. Et une excellente maman. » sourit le jeune homme en lui déposant un baiser sur le front « Et si nous réveillions les enfants afin de prendre le petit déjeuner tous ensemble ? »
La jeune femme accepta d’un signe de tête et se leva rapidement afin d’aller chercher son bébé dans son lit…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?