baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > A la recherche d’une famille > Chapitre 31 : Boulot ou… jalousie ?

Chapitre 31 : Boulot ou… jalousie ?

Titiasyl, dimanche 3 janvier 2016

Une fois tout le monde levé, la petite famille se rendit au rez-de-chaussée afin de prendre le petit-déjeuner.
Emma se trouvait dans les bras de son père et prenait tranquillement son biberon contre lui.
- « Jack, je peux te poser une question ? » fit Samantha en reposant sa tasse de café sur la table.
- « Bien sûr. » sourit Jack pour l’encourager « Je t’écoute. »
-« Tu ne regrettes pas d’avoir reconnu Emma ? » demanda la jeune femme, en le fixant du regard.
- « Absolument pas. Je l’ai fait sans contrainte et de mon plein gré. » répondit le jeune homme « Et puis, qui ne fondrait pas devant une magnifique petite fille comme elle ? »
- « Jonas ! » lâcha Samantha, sans même réaliser ses paroles.
- « C’est un abruti fini. Il ne sait pas ce qu’il perd, tant pis pour lui. » grogna Jack « Quant à moi, j’ai un beau petit garçon et maintenant, une belle petite fille. »
- « C’est vrai. Elle est trop jolie ma petite sœur. » renchérit Charlie alors qu’il n’avait compris que la fin de la conversation.
- « Tu as raison mon bonhomme. » sourit le jeune homme en regardant son fils puis regardant l’heure « Nous devrions aller nous préparer pour le déjeuner au restaurant. »
Sur ces paroles, tous se levèrent et retournèrent dans les chambres afin de se préparer.
Une fois tous prêts, Jack prit ses clés de voiture ainsi que ses papiers puis ils quittèrent la maison.
Les deux adultes installèrent les enfants dans les sièges-auto à l’arrière du véhicule puis ils prirent place à leur tour.
- « Allez, en route pour le Royal China. » marmonna Jack, pas vraiment ravi « Ça va être la pire des journées ! Tous ces gros clients chinois qui ne parlent pas un mot d’anglais. En plus, il va encore falloir que j’attende que l’interprète traduise ce qu’ils disent, que je réponde et ensuite qu’il leur traduise à eux… Pfff, l’enfer ! »
Samantha sourit sous ses paroles alors qu’elle se tourna vers l’arrière de la voiture afin de regarder les enfants, et plus particulièrement sa fille.
- « Pour moi, c’est le plus beau jour de la semaine. » déclara la jeune femme, les yeux pétillants de bonheur.
Jack suivit le regard de Samantha et observa à son tour brièvement Emma à l’aide du rétroviseur.
- « En effet, personnellement parlant, c’est une magnifique journée. » acquiesça le jeune homme, souriant « Par contre, professionnellement parlant, c’est pffffff ! »
En l’entendant faire, Emma éclata de rire dans son siège auto tout en tapotant dans ses mains.
- « On ne rit pas jeune fille ! » grogna gentiment Jack en la regardant à travers le rétroviseur.
La petite fille éclata de rire de plus belle alors que Charlie se mit à rigoler à son tour, emporté par la joie de sa petite sœur.
- « Ben voilà, je n’ai déjà pas d’autorité sur ma fille. » fit Jack, dépité.
Samantha pouffa de rire alors qu’ils arrivaient devant le restaurant.
Une fois la voiture garée, les deux adultes descendirent du véhicule puis récupérèrent les enfants à l’arrière.
Samantha tenait Emma dans ses bras alors que Charlie donnait la main à son père.
Ils entrèrent dans le restaurant alors que Jack avait posé sa main libre autour des hanches de la jeune femme.
A peine la porte de l’édifice passée, un chinois s’approcha d’eux dans le but de les saluer en leur parlant dans sa langue.
Emma éclata de rire alors sous les sons qu’elle entendait.
- « Finalement, on va bien rigoler avec notre fille. » annonça Jack en se penchant à l’oreille de Samantha.
Une bouffée de bonheur prit la jeune femme à l’entente des mots « notre fille ».
Même si Emma avait été reconnue par Jack, ces quelques mots venaient de lui faire réaliser que sa petite fille avait enfin un papa.
Un gentil et merveilleux papa.
Elle n’eut pas le temps de dire quoique ce soit que Charlie se mit à tirer sur sa robe.
- « Maman, il s’est fait mal le monsieur ? » demanda le petit garçon.
- « Non, mon poussin. » sourit Samantha « C’est sa langue. »
- « Il s’est mordu ? » répondit Charlie « Parce que ça fait mal de se mordre la langue. »
- « Non, bonhomme. » fit Jack en venant en aide à la jeune femme « C’est comme ça que parlent les chinois entre eux. »
- « Ah, d’accord. » se contenta de répondre le petit garçon, alors qu’il était très sceptique.
Le moment de passer vint et Charlie partit s’installer avec tous les autres enfants en compagnie des nounous.
Emma, elle, refusa catégoriquement de quitter les bras de sa maman alors qu’elle ne semblait pas tranquille.
- « Ça ira ? » demanda Jack en regardant leur fille « Je peux aller m’installer à la table ? »
- « Oui, vas-y. » sourit Samantha « Je vais aller la garder encore un peu dans mes bras puis j’irai la mettre dans la chaise haute. J’irai m’installer après. »
Sur ses mots, le jeune homme rejoignit la table des hommes et s’installa à sa place, alors que des interprètes étaient aussi avec eux.
Emma toujours dans ses bras, la jeune femme rejoignit la table des femmes, où elle se rendit compte qu’il n’y avait personne pour faire les traductions entre elles.
Avant de s’asseoir, elle se dirigea vers Jack alors qu’elle n’était pas très contente.
- « Pourquoi il n’y a pas d’interprète à la table des femmes ? voulut savoir Samantha.
- « Selon les coutumes chinoises, il est très mal vu de faire manger un homme au milieu des femmes des autres. » répondit le jeune homme, en se tournant vers elle.
- « Dans ce cas, il fallait prendre une interprète femme. » gronda Samantha.
- « Je n’y avais pas pensé. Excuse-moi ! » grimaça Jack, vraiment désolé.
- « Je ne sais même pas comment je vais pouvoir tenir une conversation avec elles. » déclara la jeune femme agacée « Je ne parle pas le « nianianiania », moi ! »
Sous les paroles de sa maman, Emma éclata une nouvelle fois de rire alors que cela fit sourire ses parents.
- « Je vais aller nous installer. » fit doucement Samantha en regardant à nouveau Jack « A tout à l’heure. »
- « A tout à l’heure. » sourit le jeune homme, le cœur un peu serré de la voir s’éloigner de lui.
Emma ayant enfin accepté de s’installer à côté de Charlie à la table des enfants, la jeune femme s’installa près des femmes et mangea en silence, ne comprenant pas le charabia qu’elles faisaient à ses côtés.
Soudainement, elle entendit des paroles en anglais qui ne lui plaisaient pas du tout et toisa la femme en question du regard, qui ne l’avait pas encore vue.
- « Hum… Vachement mignon… » fit la chinoise à sa voisine de table, ayant des vues sur Jack.
- « Lequel ? » demanda la voisine.
- « L’américain voyons. » répondit la femme.
- « Mouais, bof ! » fit la voisine de table.
- « Tu rigoles ? » s’exclama la chinoise « Il a l’air sacrément bien monté… J’en ferai bien mon quatre heures… »
Samantha les entendait parler entre elles et bouillonnait sur sa chaise.
- « A ce point-là ? » demanda la voisine.
- « Oh oui. » sourit la femme, le regard carnassier « Si jamais il se lève pour aller aux toilettes, je le rejoins afin de lui faire une petite gâterie. »
Furieuse sur ces dernières paroles, la jeune femme se redressa rapidement et par-dessus la table, frappa celle qui se trouvait devant elle.
- « Mais ça va pas ? » gronda la chinoise « Comment osez-vous me frapper ? »
- « C’est ça, fais l’innocente en plus ! » hurla Samantha avant de continuer « Suis mon mari aux toilettes pour lui faire une gâterie et je t’éclate la gueule. »
- « Votre mari ? » fit innocemment la chinoise.
- « Comme si tu ne le savais pas, pouffiasse. » continua d’hurler la jeune femme « Nous sommes arrivés ensemble avec nos enfants ! »
La voyant faire au loin mais surtout l’entendant, Jack sourit de toutes ses dents sur sa chaise, alors que ça lui faisait plaisir de voir la jeune femme jalouse…
- « C’est ma femme à moi ! » s’exclama le jeune homme à sa tablée, fier de Samantha…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?