baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > A la recherche d’une famille > Chapitre 48 : Nuit orageuse

Chapitre 48 : Nuit orageuse

Titiasyl, mercredi 20 janvier 2016

Le diner avait été des plus silencieux du côté de Jack et Charlie, alors que le petit garçon ne daignait pas poser un seul regard sur son papa.
Charlie s’était simplement contenté de piocher quelques petites choses dans son assiette, n’ayant pas très faim, alors que Jack ne toucha pas du tout à la sienne.
Voir son fils ainsi le rendait malade et il fallait dire que la maison semblait vide sans la présence de Samantha et d’Emma.
Le jeune homme se leva de table et prit la main de son fils, afin de le tirer derrière lui en direction de sa chambre pour aller le mettre au lit.
Mais refusant le moindre contact avec son papa, ce dernier se défit de sa main pour monter les marches de l’escalier tout seul.
Dehors, la pluie commençait à tomber, frappant quelque peu violemment les volets de la maison, montrant qu’une sorte de petite tempête se déclarait en extérieur.
Rapidement, Jack se demanda si Samantha et Emma se trouvaient en sécurité dans ce vieil appartement, puis il se dit que la jeune femme lui aurait envoyé un message pour lui dire que ça n’allait pas si c’était le cas étant donné qu’il le lui avait fait promettre avant de la quitter.
Déjà en pyjama, Charlie ouvrit sa couette et s’installa dans son lit en gardant la peluche d’Emma, ainsi que la nuisette de Samantha contre lui, abandonnant même son propre doudou.
- « Tu peux aller regarder la télévision maintenant. » Dit le petit garçon pour le faire partir « Je suis dans mon lit. »
- « Tu ne veux pas que je te lise une petite histoire pour t’endormir et que je te fasse un bisou ? » Demanda Jack le cœur lourd de voir son fils ainsi.
- « Je veux une histoire et un bisou de ma maman. » Sanglota Charlie, alors que Jack se défit de cette image blessante.
- « Je vois ! » Fit le jeune homme, alors que son fils se cala dans son lit en lui tournant le dos.
Comprenant que son fils ne voulait plus le voir pour le moment, il se leva du lit et tourna les talons afin de quitter la chambre.
Mais avant de fermer la porte, Jack entendit clairement les pleurs de son fils, réclamant encore et toujours sa maman.
La tête basse et se frottant le visage, Jack alla prendre une bonne douche dans sa chambre, puis se rendit au salon, avant de s’installer sur le canapé en attrapant une pochette, posée sur la table basse.
Arthur lui déposa une bière sur la table basse avant de s’exiler ailleurs, laissant son maître seul, alors que ce dernier avait allumé la télévision en fond sonore, ne s’occupant pas du tout du programme qui était diffusé.
Jack ouvrit sa pochette et sortit une série de photos faites par des photographes lors des passages au restaurant, ainsi que des différentes soirées de la semaine.
Il attrapa un cliché sur lequel Samantha était représentée en train de sourire en direction du photographe, sans qu’elle ne le voit la prendre en photo.
Le jeune homme ne put s’empêcher de passer un doigt sur le pourtour du visage de la jeune femme, le visage défait et murmurant :
- « Tu me manques tellement. »
En continuant de regarder les clichés qui se trouvaient dans la pochette, il tomba sur une photographie de Samantha et d’Emma, seules, alors qu’elles regardaient toutes les deux dans la même direction.
Un léger sourire sur les lèvres, Jack décida de plastifier la photo et la mit dans sa poche, avant de ranger les autres se disant qu’il était surtout en train de se faire du mal à les regarder.
Il se rendit à l’étage dans le but d’aller se coucher et passa par la chambre de son fils pour déposer doucement la photo sur sa table de nuit, afin qu’il puisse la découvrir lors de son réveil le lendemain matin.
Une fois ceci fait, il se rendit dans sa chambre en fermant la porte derrière lui, puis se mit sous la couette avant d’éteindre la lumière et d‘entendre le tonnerre gronder fortement au loin, ainsi que la pluie doublant en intensité.
Quelques instants plus tard, ne trouvant pas le sommeil, Jack entendit la porte de sa chambre s’ouvrir, alors qu’il fronça les sourcils et alluma la lumière de sa table de nuit.
- « Charlie ? » Lança le jeune homme surpris « Mais qu’est-ce que tu fais là ? Il est tard mon bonhomme, tu devrais dormir… »
Terrifié par l’orage et entendant un grondement plus fort, Charlie grimpa rapidement sur le lit de son papa, avant de se blottir contre lui en tremblotant.
- « Dors mon bonhomme… » Souffla Jack contre l’oreille de son fils en le recouvrant de la couette et le serrant contre lui « Tu ne crains rien avec papa. »
Rassuré, le petit garçon finit par s’endormir pour une nuit des plus agitées à cause des derniers événements.
N’arrivant pas à dormir à cause des coups de son fils, Jack prit son téléphone portable et commença à rédiger un texto à Sam, afin de lui dire qu’elles lui manquaient et qu’il les voudrait dans sa vie.
Mais pensant toujours que Sam ne voulait pas de lui, il effaça le message et reposa son téléphone sur sa table de nuit avant d’attendre patiemment que le sommeil vienne le chercher…
En cette première soirée de retour à la maison, les choses n’avaient pas été glorieuses du côté de Samantha et d’Emma, alors que la petite fille avait totalement refusé de prendre son biberon.
Sam s’autorisa à prendre quelques instants pour elle afin de prendre sa douche, puis d’enfiler son vieux tee-shirt, qu’elle avait pour pyjama depuis des années maintenant.
Sachant qu’Emma ne dormirait jamais dans son lit, Samantha coucha directement la petite fille dans le lit canapé, puis elle éteignit la lumière.
La petite fille avait attrapé son doudou d’une main et s’était calée contre sa maman, afin de la sentir et de pouvoir être quelque peu rassurée, pour finir par s’endormir.
Mais soudain, un coup de tonnerre éclata, faisant bondir la jeune femme et réveillant en pleurs la petite fille.
- « Chut ! » Souffla Samantha contre l’oreille de sa fille en l’enroulant de son bras « Ce n’est que de l’orage, mon trésor… Maman est là… Il ne t’arrivera rien. »
Samantha parvint à calmer sa fille en la câlinant et lui susurrant quelques mots doux contre l’oreille, alors qu’Emma n’osait pas sortir des bras de sa maman, s’y sentant terriblement bien.
Mais un nouveau coup de tonnerre se fit entendre, alors qu’Emma se remit à hurler de peur en ancrant ses petits doigts dans la peau des bras de sa mère, qui grimaça sous la douleur.
- « Aie ! Doucement mon ange… Tu fais mal à maman. » Soupira la jeune femme, avant d’ajouter « Je sens que la nuit va être très longue. »
Pendant un moment de silence où l’orage semblait s’éloigner pour le plus grand plaisir de Samantha, Emma parvint à s’endormir d’épuisement contre sa maman, le visage calé dans sa poitrine.
N’osant pas bouger de peur de la réveiller, elle attrapa du bout des doigts son téléphone portable avant de chercher le numéro de Jack dans son répertoire.
Cette dernière commença à taper sur les touches de son clavier afin de pouvoir lui envoyer un message, les yeux brumeux de larmes : « J’aimerai tant que tu viennes nous chercher pour nous ramener auprès de toi et Charlie… Vous me manquez tellement… J’ai si peur dans cette maison, seule avec Emma… Je t’en supplie, ramène-nous… Ramène-nous. »
Réalisant ce qu’elle allait faire alors que Jack n’avait rien fait pour tenter de les garder toutes les deux dans sa vie, elle réalisa que ce dernier ne voulait pas d’elle et elle supprima le message sans l’envoyer.
Elle verrouilla son téléphone et le reposa sur la table basse, les larmes coulant le long de ses joues, tant la douleur était présente en elle de voir que cet homme ne l’aimait pas comme elle pouvait l’aimer, elle.
La jeune femme vit alors des éclairs filtrer au travers des doubles rideaux, étant donné qu’elle n’avait pas de volet et sentit son cœur battra la chamade, n’aimant pas non plus les orages.
Samantha n’avait jamais aimé ça, les craignant depuis qu’elle était petite fille et cette peur lui était toujours restée.
Le tonnerre gronda une nouvelle fois, réveillant Emma qui se remit à hurler, faisant soupirer la jeune femme qui se doutait qu’elle n’allait probablement pas dormir de la nuit.
Soudain, l’une des fenêtres de la pièce s’ouvrit avec violence, laissant entrer la pluie dans la maison, alors que Samantha sauta du canapé afin d’aller rapidement la fermer.
- « Mais c’est pas vrai ! » Gronda la jeune femme furieuse « Quel appartement pourri ! »
Elle parvint à refermer la fenêtre et attrapa une chaise qu’elle cala devant cette dernière pour ne pas qu’elle s’ouvre une nouvelle fois sous les rafales de vent.
Après cela, elle attrapa quelques jeux au passage et retourna près de sa fille qui hurlait sur le lit en tendant les bras dans sa direction.
- « Ma… Ma… » Fit-elle, les larmes coulant le long de ses petites joues.
La jeune femme déposa les jouets sur le lit et la petite fille grimpa rapidement sur les cuisses de sa maman, ayant grandement besoin d’un contact avec elle pour se rassurer.
Emma sursautait et pleurait à chaque coup de tonnerre qu’elle entendait, alors que Samantha la câlinait tendrement, pendant que la petite fille jouait un peu.
- « Tout va bien se passer, mon trésor… » Souffla la jeune femme contre l’oreille de son bébé et lui déposant un tendre baiser sur la joue « Nous sommes ensemble… Il ne pourra rien t’arriver… Je te protégerai toute ma vie… »

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?