baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > A la recherche d’une famille > Chapitre 56 : Epilogue

Chapitre 56 : Epilogue

Titiasyl, jeudi 28 janvier 2016

Quelques mois avaient passé depuis que Samantha et Emma étaient revenues vivre dans cette grande et belle maison, aux côtés de Jack et Charlie.
Le mariage avait eu lieu quelques semaines plus tôt et le couple projetait de partir en voyage de noce lors des prochaines vacances scolaires de la jeune femme.
En effet, grâce à l’intervention de Jack auprès du doyen de l’université, Samantha avait pu reprendre ses études d’astrophysique.
Concernant le jeune homme, il limitait depuis quelques mois ses déplacements à l’entreprise, ne travaillant la plupart du temps que de son bureau, à la maison.
Ainsi, il pouvait faire ce qu’il avait à faire et se rendait à l’entreprise pour les réunions ou entretiens et pouvait passer du temps avec sa princesse lorsqu’elle ne dormait pas.
Toutes les matinées se passaient de la même manière, alors que Samantha déposait Charlie à l’école, avant de se rendre en cours.
En effet, afin de pouvoir facilité ses déplacements et qu’elle n’ait pas sans cesse besoin de lui, Jack avait fait en sorte de lui acheter une voiture, souhaitant qu’elle soit libre de ses mouvements.
Emma passait ses journées en compagnie de la nounou qui l’emmenait régulièrement se promener ou jouait avec elle, lorsque Jack travaillait pour avancer ses dossiers.
Les choses n’avaient pas été évidentes pour la petite fille au début qui n’avait pas l’habitude d’être gardée par une autre personne que sa maman et Samantha en avait même décidé d’arrêter à nouveau ses études si Emma pleurait toute la journée.
Jack avait donc trouvé la solution de rester travailler depuis la maison, afin que la petite fille puisse avoir un visage connu à ses côtés et les choses s’étaient ensuite passées de mieux en mieux.
Tous les midis, Jack faisait en sorte de mettre ses dossiers de côté, puis il allait récupérer Emma afin de lui donner lui-même son repas, profitant de leurs moments père/fille.
Ensuite, il lui changeait la couche et l’installait dans son lit avec son doudou après l’avoir tendrement câliner pour qu’elle fasse la sieste, le temps d’avancer sur quelques dossiers de plus.
Après la sieste, Jack faisait en sorte de s’occuper à nouveau de la petite fille en la préparant, puis ils allaient chercher Charlie à la sortie de l’école tous les deux.
Ils rentraient ensuite à la maison, goûtaient tous les trois ensemble alors que Charlie racontait sa longue journée d’école à son père.
Puis une fois les estomacs bien remplis, Jack laissait les enfants aller jouer dans le salon sous la surveillance de la nounou, pendant que lui, retournait à ses dossiers peu passionnants comparés à ses enfants.
Lorsqu’il terminait ses dossiers, Jack fermait une bonne fois pour toute son bureau pour la journée, et rejoignait les enfants dans le salon afin de jouer avec eux, sachant que Samantha terminait les cours tard le soir ce semestre.
Alors que les enfants étaient tranquillement en train de jouer sous la surveillance de leur père, ce dernier entendit la petite sonnerie de son téléphone, signalant qu’il avait reçu un message.
Se tournant doucement pour attraper l’appareil car Emma était confortablement installée sur ses cuisses, Jack alluma l’appareil et vit qu’il s’agissait un message de sa femme, avant de le lire : « Ayant encore des nausées et mal au ventre, je ne rentre pas tout de suite et vais voir le médecin. A tout à l’heure. Je t’aime. Samantha. »
Jack hésita entre le fait de laisser les enfants avec la nounou pour la rejoindre n’aimant pas la savoir dehors si tard et seule, ou rester ici avec eux car Samantha n’aimait pas le voir s’inquiéter pour elle.
Au final, il ne bougea pas, n’ayant pas très envie de se disputer avec elle, étant donné que les choses étaient un peu difficiles en ce moment et qu’il sentait que les examens de la jeune femme approchaient pour qu’elle soit si irritable.
Il fallait dire que ces derniers temps, elle n’était pas dans son assiette et Jack s’en était rendu compte, n’aimant pas trop cela.
Elle avait sans cesse des nausées faisant en sorte qu’elle picorait plus qu’elle ne mangeait lorsqu’ils étaient à table.
Elle était épuisée alors qu’il la voyait étudier ses cours tard dans leur lit, afin de pouvoir récupérer le niveau et obtenir son diplôme pour pouvoir travailler dans ce domaine qui lui plaisait tant.
Aussi, la jeune femme se sentait tellement mal et fatiguée qu’elle ne supportait presque rien, ni personne autour d’elle, et pleurait sous la moindre chose qu’elle ne faisait pas ou parole qui pouvait la blesser.
Jack ne cachait pas qu’il avait hâte que les examens de la jeune femme soient terminés et qu’elle soit diplômée afin de pouvoir enfin reprendre une vie des plus normales avec leurs enfants.
Quelques minutes plus tard, Samantha finit par rentrer à la maison et rangea ses affaires dans le placard de l’entrée, ne laissant que ses cours sur le meuble afin de les récupérer lorsqu’elle monterait se coucher.
L’entendant, Jack se redressa et quitta le salon pour rejoindre sa femme, alors qu’il la découvrit la mine assez triste.
- « Bonsoir mon ange. » Dit Jack, les mains dans les poches, inquiet « Alors ? Qu’est-ce que tu as ? »
Mais triste et épuisée, la jeune femme refoula un sanglot et passa devant son mari sans même l’embrasser pour rejoindre ses enfants dans le salon, afin de leur faire des bisous.
Après cela, elle les récupéra et les conduisit à l’étage afin de leur donner à chacun le bain, avant de rejoindre la salle à manger pour prendre le dîner en famille.
Tout le monde mangeait avec appétit, sauf Samantha qui picorait une fois de plus dans son assiette, sous le regard inquiet de son époux.
Le repas terminé, ils prirent les enfants dans leurs bras et allèrent les coucher, alors que Samantha prit tout de même le temps de lire la petite histoire à Charlie, qui se régalait de l’entendre chaque soir.
Les enfants couchés, Samantha se rendit dans leur chambre afin de s’enfermer dans la salle de bain pour prendre une bonne douche, puis elle laissa la place à son mari, avant d’aller s’allonger sous les draps, n’ayant pas envie de travailler ce soir.
Jack prit une bonne douche et sortit de la salle de bain dans les instants qui suivirent, alors qu’il découvrit sa femme déjà couchée sans ses cours et les larmes coulant le long de ses joues.
Ne supportant pas de la voir si triste, il la rejoignit rapidement au lit et posa sa main sur son épaule afin de lui faire quitter son côté, l’allongeant sur le dos pour pouvoir la contempler à loisir.
- « Ma puce… » Appela ce dernier en posant l’une de ses mains sur son visage « Mais qu’est-ce que tu as ? »
La jeune femme éclata en sanglot et posa ses deux mains sur son ventre, comme si elle avait un peu mal, avant de prendre doucement la parole.
- « Le fait que… que je sois si épuisée en ce moment, si sensible et si irritable sont dus au fait que… que… que je suis enceinte, Jack. » Expliqua la jeune femme en pleurant un peu plus « C’est aussi pour ça que j’ai sans cesse des nausées et mal au ventre. »
- « Et tu n’es pas contente d’avoir un autre enfant ? » Demanda Jack inquiet « Non parce qu’en général, les femmes sont heureuses d’apprendre qu’elles vont donner la vie. »
La jeune femme se redressa dans le lit aux côtés de son homme et croisa ses mains sur ses cuisses, avant de reprendre la parole.
- « Jack ! » Fit-elle, les larmes coulant le long de ses joues « Nous allons avoir trois enfants sous notre toit. »
- « Jusque-là, je te suis… » Répondit-il en fronçant les sourcils « Mais je ne vois toujours pas où est le problème pour que tu pleures ainsi. »
- « Je vais devoir à nouveau arrêter mes études… » Pleura la jeune femme, alors que son corps était pris de soubresauts « Jamais je ne pourrai travailler dans l’astrophysique. »
- « Hey ! Arrête ! Calme-toi ! » Lança Jack n’aimant pas la voir ainsi « Ce n’est pas bon pour toi, ni pour l’enfant que tu portes… Ma puce, il ne te reste qu’à peine six mois de cours à faire avant de passer l’examen. »
- « Et alors ? » Demanda-t-elle en tentant de chasser les larmes de ses joues.
- « Et alors !!! Même si je suis nulle en maths comparé à toi, je suis capable de pouvoir te dire que tu accoucheras après les examens… » Expliqua le jeune homme un fin sourire sur les lèvres « Tu risques d’être crevée mais tu peux obtenir ton diplôme tout en étant enceinte, ma chérie. »
- « Tu es sûr ? » Questionna Samantha en grimaçant quelque peu « Je risque d’être encore plus chiante que je le suis déjà en ce moment, tu sais ? »
- « J’en prends le risque si au final, tu peux récupérer ton magnifique sourire une fois que tu seras devenue astrophysicienne. » Répondit Jack en lui déposant un baiser sur le bout des lèvres « Mais il est hors de question que tu arrêtes de nouveau tes études, alors que tu es si proche du but. »
Heureuse des paroles de son mari et rassurée, Samantha se tourna dans le lit, avant de se blottir dans ses bras.
Voyant qu’elle était fatiguée et avait besoin de dormir, Jack fit en sorte de les installer dans le lit en remontant la couette sur eux, puis gardant sa femme contre lui.
- « Tu es quand même contente d’avoir ce bébé avec moi, Samantha ? »
- « Cet enfant est le fruit de notre amour, Jack… Je suis heureuse de pouvoir le porter. » Répondit-elle en déposant un baiser sur son cœur, puis ajoutant un fin sourire sur les lèvres « D’autant que cette fois, le père de mon enfant ne se sauvera pas étant donné que je suis déjà chez lui et que nous sommes mariés. »
- « Arrête de dire des âneries, madame O’Neill ! » Gronda Jack en lui donnant une petite tape sur les fesses.
- « Et toi ? » Demanda Samantha inquiète « Tu es content d’avoir un bébé avec moi ? »
- « Je suis plus que ravi de devenir une troisième fois papa. » Répondit le jeune homme en l’embrassant avec tendresse « Rien ne pourrait me faire plus plaisir que d’avoir un enfant avec toi. »
Heureuse, Samantha se redressa et s’installa à califourchon sur les hanches de son mari, capturant ensuite ses lèvres en un baiser passionné.
Leurs mains partirent ensuite à la redécouverte du corps de l’un et l’autre, avant que les vêtements ne tombent et qu’ils ne se décident à fêter cette merveilleuse nouvelle par un gros câlin…

FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?