baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 5 > Episode 2 : Le seuil > Résumé

Résumé

Titiasyl, samedi 1er septembre 2018

Au SGC, Teal’c, suite à sa trahison, est enfermé dans une cellule. C’est alors que Jack, encadré du docteur Mackenzie et d’un garde, vient lui souhaiter la bienvenue. Teal’c confesse que le sarcophage a assombri son esprit. Il refait serment d’allégeance aux Tau’ris et admet qu’Apophis n’est qu’un faux dieu. Il souhaite reprendre du service, ce que Jack accepte, sous l’accord du médecin.

En sortant de la cellule, Teal’c rencontre Bra’tac qui l’attendait. Lors de leurs salutations, Bra’tac comprend que quelque chose ne tourne pas rond, et il se rend compte que Teal’c est en train de les mener en bateau. C’est alors que Teal’c prend la fuite, mais est stoppé par Samantha Carter, puis neutralisé par Bra’tac à l’aide d’un zat’nik’tel. La jaffa retire le symbiote de Teal’c, inconscient.

En salle de briefing, le général Hammond souhaite des explications sur le fait que Bra’tac ait retiré le symbiote, sachant très bien ce que cela pourrait entrainer à Teal’c. Bra’tac explique que cela est la seule chose à faire pour le sauver. Il s’agit en fait d’un rite intitulé le rite de Malcharan. Il consiste à l’amener le plus près possible du seuil de la mort afin de lui faire revivre tous les évènements marquants de sa vie, et lui faire reprendre le chemin de la vérité. Il affirme que c’est l’unique solution étant donné qu’il est impossible de garder Teal’c enfermé indéfiniment. Seulement, ce rite n’a que très peu de chances de succès. Durant ses 137 ans de vie, Bra’tac l’a effectué deux fois mais cela n’a jamais été très fructueux.

Janet sensible à la douleur de Teal’c, proteste contre ce traitement. Cependant, Hammond appuie Bra’tac, et il est de son devoir de s’y soumettre. Malgré le fait que Jack affirme qu’Apophis est mort, Teal’c reste persuadé que son dieu va venir le secourir. Il déclare qu’il a abusé les Tau’ris pendant de nombreuses années, qu’il est toujours resté fidèle à son Dieu.

Teal’c, inconscient, commence à revivre ses expériences passées. Suite à une bataille fructueuse, Bra’tac, encore Prima d’Apophis, présenta à son dieu les 3 guerriers les plus valeureux afin que son successeur soit élu. Teal’c était l’un d’entre eux. En réponse au questionnement d’Apophis, Teal’c relate l’histoire de son père, qui s’avéra être un déserteur. Mécontent, Apophis s’en pris à Teal’c à l’aide de son gant goa’uld. Sa douleur, pourtant psychologique car liée à un souvenir, se répercuta physiquement. Inquiète, Janet souhaite lui rendre son symbiote. Néanmoins, Bra’tac ne cède pas.

Bra’tac révèle à Carter que sa fin est proche. Son symbiote doit arriver à maturité d’ici deux ans, et qu’il s’agit de son dernier, son corps n’ayant plus la force de subir une nouvelle transplantation. Selon lui, la vie pour être vécue ne signifie rien. Il en va de même pour Teal’c. S’il revient, il doit être libre, et ne plus jurer fidélité aux goa’ulds. Si ce n’est pas le cas, il ne doit pas survivre.

Jack, au chevet de Teal’c, commence à lui relater leur première rencontre, lorsque Teal’c replonge de nouveau dans ses souvenirs. Suite à la punition d’Apophis, Teal’c commence à douter de son dieu. Selon lui, Apophis n’aurait pas dû s’en prendre à lui sous prétexte que son père avait fui, longtemps auparavant. De plus, il avait, lors de la bataille, bravement servi son dieu.

C’est alors que Teal’c reprend connaissance. Il affirme que le rite est un succès. Cependant, il se trahi rapidement par sa réaction, en voyant Bra’tac. Daniel tente de le résonner mais rien n’y fait. Ses souvenirs ressurgissent du plus profond de son inconscient et se succèdent. Valar, le meilleur ami de Teal’c de l’époque, ayant pour ordre de mener une troupe de combattants, décide devant l’infériorité numérique de sa troupe de ne pas se battre mais de revenir avec plus de guerriers. Devant cette désertion, Apophis ordonne à Teal’c de tuer ce traitre sur le champ de bataille, chose qu’il ne peut se résoudre à faire. Afin de tester Apophis, Teal’c décide de laisser s’enfuir Valar. Si cet homme est réellement un dieu, alors il devrait être au courant de cette trahison. En revenant, Apophis félicite Teal’c d’avoir tué Valar. Il n’était donc pas au courant. Devant cette preuve irréfutable, Teal’c en convint qu’effectivement, Apophis n’était pas un dieu, comme lui avait répété Bra’tac. Promu au rang de garde suprême, Teal’c compte bien tenter d’influencer les actes d’Apophis en faveur des jaffas.

La tension de Teal’c s’effondra, et Janet accouru près de lui afin de lui réimplanter son symbiote mais n’y fit rien, sous ordre du général Hammond. Le moment de choisir est venu. Le rite prend fin. Soit Teal’c se réveille libre, soit il ne se réveille pas. Contre toute attente, Teal’c se réveilla. Libre.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?