baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 6 > Episode 11 : Prométhée > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, mercredi 3 octobre 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Jack O’Neill

Les journalistes… Ils sont pires que les Goa’uld ! Je me demande s’ils sont de la même famille. Penses-y : un ego surdimensionné, une ambition énorme, un gout pour les vêtements voyants et les discours pompeux… Oui, je vois un lien !

Pour commencer, une pisse-copie de la télévision trouve une fuite dans le projet Prométhée. Et, avec son équipe de tournage, elle obtient l’autorisation de faire la visite guidée ! Pourquoi laisser un truc idiot comme la sécurité nationale se dresser entre une jeune femme et son grand reportage ?

Carter et Jonas ont hérité du boulot de guide, pendant que Hammond marmonnait quelque chose sur les « rapports ». J’avais écrit une demi-page quand le téléphone a sonné. Le Prométhée avait été pris par des pirates. La moitié de mon équipe était retenue en otage. Et les responsables étaient… les gars du tournage ! Personne n’avait vérifié leur identité… Ils étaient en train de surcharger les moteurs à hyperpropulsion, et s’apprêtaient à faire sauter le Nevada à moins que nous ne libérions leurs amis, Frank Simmons et son Goa’uld apprivoisé, Adrian Conrad. C’était forcément le NID.

Puis nous avons reçu un message de Carter. Elle était enfermée dans une salle de stockage au niveau 7. Davis lui a dit que, si elle parvenait au niveau 8, elle pourrait faire « quelque chose » qui mettrait le navire hors service. Mais elle n’avait que deux heures avant que les pirates mettent leur menace à exécution.

Nous ne pouvions qu’attendre. Simmons et Conrad ont été amenés à la base, triomphants. Pour gagner du temps, nous les avons envoyés à bord. Et toujours aucune nouvelle de Carter !

Puis le Prométhée s’est mis à décoller. Davis m’a dit que le niveau de Carter n’était pas pressurisé. Si elle n’en sortait pas, elle mourrait avant que le vaisseau soit en orbite. Je devais monter à bord.

Nous avions toujours les planeurs de la mort pris dans le vaisseau d’Apophis. Teal’c et moi nous sommes glissés à bord. Nous avons entendu un bruit de lutte. J’ai zatté deux types avec des chemises atroces, et Carter était là, prête à se joindre à nous ! Il ne nous a pas fallu longtemps pour trouver la passerelle, mais tout allait mal. Conrad était mort, Simmons avait disparu et il était devenu un Goa’uld. Nous l’avons retrouvé, mais s’est battu. Il allait fracasser le crâne de Teal’c quand j’ai ouvert le sas. J’ai retenu Teal’c pendant que Simmons dérivait dans l’espace.

Et ce n’était pas fini. Sur la passerelle, Carter nous a annoncé que nous étions perdus dans l’espace. A ce moment, la cavalerie asgard est arrivée. Pas pour nous sauver : pour nous embaucher ! Le monde de Thor, envahi par les Réplicateurs, avait besoin de notre aide. Les rapports devraient attendre…

Colonel Jack O’Neill

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?