baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Coulisse > Acteurs > Tony Amendola

Tony Amendola

Titiasyl, dimanche 20 mars 2016

Quand il ne fait pas le tour du monde pour jouer dans des films et des séries, Tony Amendola interprète le sage et courageux Maître Bra’tac. Notre guerrier favori nous parle de l’avenir des Jaffa, et nous dit pourquoi il adore travailler pour Stargate.

Ayant déjà joué beaucoup de personnages différents dans un nombre impressionnant de films, de séries et de pièces, le seul souci de Tony Amendola était de devoir incarner un jaffa de 140 ans. « Quand j’ai compris que mon personnage avait autour de 130 ans, je me suis dit « ai-je vraiment envie de voir ce que ça donne ? » A ce moment, j’ignorais tout l’effet du symbiote. J’ai frappé à la porte, et j’ai dit à Jan [Newman, responsable du maquillage] : « Bonjour, je suis Tony, j’interprète Maître Bra’tac. » Elle m’a regardé et elle m’a dit : « Parfait, vous ferez l’affaire. » J’avoue, que je ne sais toujours pas comment il fallait prendre ça ! »

Tony a auditionné pour ce rôle après avoir fini de tourner le Masque de Zorro, un film événement pour le grand écran. Il vient de terminer la suite. Il aime travailler à la fois pour le cinéma et la télévision. « Ce que j’aime [au sujet de Stargate SG1], c’est la longévité, le sentiment de connaître les gens si bien qu’en arrivant sur le plateau vous jouez sans avoir à réfléchir au personnage. Connaître vraiment ceux avec qui l’on travaille est important, Chris Judge et moi, nous passons beaucoup de temps ensemble, et ça me facilite la tâche ! »

A quoi ressemble le travail avec Chris Judge ? « Comme on dit au théâtre, ce n’est pas l’acteur qui joue le roi, mais tous ceux autour de lui qui en font le roi. Chris donne vie à mon personnage autant que moi, et vice-versa. Son personnage est un chef potentiel, qui sera bientôt à la tête de notre peuple et de notre race. »

Tony dit apprécier le côté physique de son personnage, parce qu’il n’a pas fréquemment l’occasion de se dépenser dans ses autres rôles. « C’est un peu comme de la schizophrénie ! Je joue un rôle où je suis assis derrière un bureau pendant quatre mois, et tout d’un coup, deux semaines après, je cours partout au milieu de la nuit avec des explosions de tous les côtés ! C’est un des véritables plaisirs que procure la vie d’acteur. »

Ne croyez pas que nous en ayons fini avec Bra’tac, maintenant que les Jaffa avancent vers la liberté ! Selon Tony, la fin de cette ligne de récit a ouvert d’autres possibilités. « Les récents événements politiques l’ont montré : construire une nation prend du temps. Il y aura des luttes internes, des problèmes à résoudre. Créer une société est très long pour les peuples qui ont un jour connu l’esclavage, comme les Jaffa. Bra’tac est un aîné, un guide spirituel pour Chris quand son personnage a des doutes. Et il y a aussi le problème de trétonine, qui doit être réglé. »

Tony est heureux de tenir un rôle récurrent. « On dit quelques fois : « Les dons du ciel ne peuvent se comparer aux rêves des hommes. » Pour moi, Stargate est un vrai don du ciel ! Il est agréable d’entrer dans un monde complètement imaginaire. »

Moments de folie
Une des scènes préférées de Tony : le combat, dans Le seuil. « Chris avait décidé de faire une scène d’entraînement, dehors, torse nu », raconte Tony. « Je lui ai dit : « Bonne idée, mais comme tu es l’étudiant et moi le maître, je propose que tu soies torse nu et moi, habillé. » Une demi-heure plus tard, il était couché dans la neige, et je le regardais en souriant ! » Tony a aussi aimé tourner La morsure su serpent avec Richard Dean Anderson. « Nous sommes restés un bout de temps dans le planeur, à 4 mètres du sol, et nous avons chanté pour passer le temps ! Je ne le connaissais pas vraiment : c’était un excellent moyen de briser la glace ! »

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?