baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Coulisse > Acteurs > Ronny Cox

Ronny Cox

Titiasyl, dimanche 20 mars 2016

Après trente ans de carrière, cet acteur légendaire a apporté une nouvelle dimension à son répertoire en incarnant l’ambigu sénateur Robert Kinsey de Stargate SG1. Il raconte de quelle manière il joue ce personnage, en s’étonnant des réactions de certains fans.

Ronny Cox adore devenir un personnage très différent de lui-même – et il relève ce défi dans chaque épisode de Stargate où il joue. Dans le rôle de Kinsey, Ronny s’efforce de se mettre dans la peau du sénateur. « Ce qui est amusant dans le fait de jouer, c’est justement jouet ! Ce n’est pas drôle de se jouer soi-même. » dit-il. « Bizarrement, ce sont ces types de personnages que je préfère. Plus ils sont éloignés de moi, plus je les apprécie. »

Ronny affirme que son style de jeu est très différent de celui de Richard Dean Anderson, qui donne certains de ses traits de caractère au personnage de O’Neill. Ronny garde ses distances avec Kinsey, c’est sa manière de voir. « C’est ce qui fait le charme de l’interprétation de Rick. Il est capable de prendre les aspects qu’il veut montrer et de les incorporer dans son jeu. Moi je n’en prends aucun. Ce que j’aime, c’est choisir un personnage qui n’a aucune de mes caractéristiques. »

Ronny est également ravi lorsque des gens le rencontrent et s’étonnent qu’il soit si peu semblable à Kinsey. « Constater la différence de perception, c’est particulièrement drôle. »

Jouer un personnage doté d’une certaine autorité n’a rien de nouveau pour lui. Il a participé à près de cent films ou séries, dont des œuvres aussi connues que Le Flic de Beverly Hills, Robocop, Total Recall ou Délivrance.

Ronny passe beaucoup de temps à se préparer à jouer Kinsey, mais peu à apprendre les dialogues. « Mémoriser n’est pas ce que j’appelle faire de la préparation, car cela m’est facile. En général, je mémorise dix pages en quinze minutes.

Pour Ronny, la véritable préparation consiste à trouver ce qui se passe dans la tête de Kinsey, comment il réagirait dans chaque situation. « Je n’ai jamais été de ceux qui répètent leur dialogue. Je l’apprends, et je suis persuadé que le mieux est de le dire textuellement, sauf s’il y a une bonne raison de le changer… à l’inverse de Rick. Mais j’aime aussi improviser avec lui . »

« En revanche, j’essaie de ne jamais avoir trop répété mon dialogue, de façon à savoir ce que je vais dire, mais pas la manière dont je vais le dire. »

Ronny a développé sa façon de jouer au fil de plus de trente ans de carrière au cinéma. Après avoir travaillé avec de nombreuses compagnies de production, il est manifestement ravi de faire partie de l’équipe de SG1. Des producteurs aux scénaristes, de l’équipe aux acteurs, il estime qu’ils sont « les gens les plus merveilleux avec qui travailler. Ils ont une façon de faire qui ne ressemble pas à celle des autres compagnies que j’ai connues. Et cela rend le rôle de Kinsey très agréable à jouer. »

Ronny ne tarit pas d’éloges sur l’équipe de production de Stargate SG1.

Sur Kinsey
A propos de Kinsey, Ronny explique : « C’est un homme dévoué à sa famille. Un fondamentaliste chrétien de droite et un super-patriote. Il a toujours un pin’s représentant le drapeau américain. Je l’ai créé en m’inspirant de deux personnage : le sénateur Oran Hatch de l’Utah, président du Comité de la justice des États-Unis, et le personnage joué par Sterling Hayden dans Dr Folamour : j’aime ce genre de paranoïa. Kinsey est un paranoïaque égocentrique.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?