baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Coulisse > Acteurs > Cliff Simon

Cliff Simon

Titiasyl, dimanche 20 mars 2016

Sur nos écrans, il est le puissant et maléfique Goa’uld Baal. Dans la réalité, c’est un acteur sud-africain passionné pour son travail. Cliff Simon évoque SG1 en l’absence de Richard Dean Anderson, et ce que l’avenir réserve à l’infâme scélérat qu’il interprète.

S’il existe une personne que l’on n’aimerait pas rencontrer en voyageant dans la galaxie, c’est bien Baal. Ce Goa’uld maléfique a défié la mort plus de fois qu’un téléspectateur ne saurait le dire, et sème le chaos partout où il va. Cliff Simon n’est pas troublé d’incarner un personnage à la sinistre réputation. « J’aime jouer les méchants, le côté obscur, dit-il. C’est plus intéressant, et les réalisateurs nous donnent plus de liberté pour explorer le personnage. J’ai créé Baal, comme je le voulais, et les scénaristes de la série sont allés dans mon sens. »

Ces derniers semblent enchanté de voir Baal revenir régulièrement sur le plateau. Même dans la saison 9, quand les Goa’uld ont été officiellement vaincus, Baal fait une apparition. Pourquoi a-t-il été gardé dans la série, alors que les autres méchants ont été éliminés ? « Je pense que le succès de Baal, ou plutôt le mien, est d’avoir réussi à faire de lui un personnage plus crédible, en lui donnant le sens de l’humour. J’ai voulu en faire un personnage qui a de l’épaisseur. Quand on joue un méchant, il est facile d’essayer d’être méchant tout le temps. Cela devient vite ennuyeux. Je crois avoir évité cela, c’est pourquoi Baal est toujours là. C’est une entité intéressante. »

Malgré les changements majeurs d’acteurs dans la saison 9, Cliff nous révèle que la série produit toujours des épisodes fabuleux… avec Baal. « La saison 9 est la meilleure pour moi, en termes de quantité de travail, dit Cliff. Baal figure dans plusieurs épisodes, et finit même par se cacher sur la Terre, déguisé en humain. » « Ex Deux Machina [saison 9] a été formidable à jouer, car je suis sur la Terre et je commence à me cloner. C’était amusant à tourner : il y avait cinq exemplaires de moi-même dans la salle. »

Comment se passe une journée de tournage typique pour un méchant comme Baal ? « Démarrage à 7h du matin, puis le maquillage et la coiffure, et ensuite une journée de huit à dix heures ? Parfois nous sommes dans le studio et nous tournons quatre à cinq heures d’affilée, selon la complexité de la scène. C’est un travail dur, par vraiment glamour ! Un simple acteur qui fait son boulot… La première touche de peinture sur une toile qui impliquera des centaines de personnes pour créer le chef-d’œuvre que le public appréciera. »

En attendant, Cliff a un message pour les amateurs de Stargate du monde entier. « Je veux remercier nos extraordinaires fans de science-fiction pour leur soutien, car sans eux il n’y aurait pas de série et aussi ceux qui ont montré un tel enthousiasme pour moi et ma carrière. »

Ce qui nous attend
Suite aux changements d’acteurs, dans la saison 9, certains prédisaient la fin de SG1. Mais Cliff Simon nous rassure à propos de l’avenir de la série.

« Richard Dean Anderson nous manque beaucoup sur le plateau, dit-il. A part cela, il n’y a pas grand changement. C’est une machine bien huilée. Les acteurs et l’équipe de tournage travaillent ensemble depuis tellement longtemps qu’ils n’ont aucune difficulté à se comprendre.

Reverrons-nous Baal sur nos écrans ? « Pour le moment, je ne sais pas si je serai là pour la saison 10, dit Cliff. C’est toujours comme cela, entre les saisons. Personnellement, j’ai le sentiment qu’on me reverra, mais nous verrons bien ! »

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?