baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Coulisse > Les plus > Créer le look

Créer le look

Titiasyl, samedi 9 avril 2016

Un immense Unas barbare ou un Nox minuscule et délicat : la création des aliens de Stargate SG-1, tous plus fascinants les uns que les autres, est assurée par l’équipe du maquillage et des prothèses. Elle évoque ici son travail quotidien.

A la tête de l’équipe se trouvent la responsable du maquillage, Jan Newman, et sa première assistante, Dorothee Diechmann. « Nous avons jusqu’à sept maquilleurs par jour. Bien entendu, il nous en faut plus si nous prévoyons une grande scène avec des tas de figurants, » explique Newman.

Le travail de l’équipe commence bien avant que les acteurs arrivent à la loge de maquillage. « Les concepteurs des costumes et les producteurs se rencontrent, dit Diechmann, et nous indiquent le look général de l’épisode. Nous décidons alors de ce que nous ferons pour que les producteurs et les réalisateurs obtiennent exactement ce qu’ils veulent. »

Parfois il ne s’agit que d’empêcher le visage d’un acteur de briller. Jan doit s’assurer que Richard Dean Anderson brille uniquement par ses qualités d’acteurs. « J’ai de la chance de devoir m’occuper de Rick et d’Amanda (Tapping) tous les jours, car ils ont une peau splendide. Ils ont juste besoin d’un peu de poudre pour garder le tient mat. »

L’équipe du maquillage apprécie de devoir de temps en temps relever un défi. Ajouter l’effet de plumes aux personnages de Nox a été amusant, comme de créer les caractéristiques de tous les grands maitres goa’uld de Rencontre au sommet », dit Diechmann. « Une des chose que j’ai le plus aimées a été de créer l’aspect particulier du visage, des mains et des pieds de l’Ancienne enfermée dans la glace, pour Prisonnière des glaces. Il était fascinant de travailler avec l’actrice, Ona Grauer. »

Il arrive que les aliens soient tellement extraordinaires, comme dans Métamorphose, qu’il faut recourir aux grands moyens. Todd Masters est un des artistes chargés des prothèses. « Nous travaillons avec une substance qui crée une base mobile et souple sur laquelle nous ajoutons les détails, explique-t-il. L’idée est de créer un maquillage qui permette à l’acteur d’exprimer toute la gamme des expressions nécessaires à rendre le personnage plausible. Avec les Unas, par exemple, nous avons fait des progrès énormes, depuis le premier masque figé des épisodes Le marteau de Thor et Les démons. Quand nous sommes arrivés à Primitifs, la mobilité de la base et de la texture de la peau était devenue du grand art ! »

Une victoire pour l’équipe

Le premier objectif de l’équipe de maquillage est de rendre Stargate SG-1 aussi fantastique et réaliste que possible. Ce travail a obtenu une reconnaissance au-delà du public des fans de la série. L’équipe de maquillage de Stargate a obtenu plusieurs prix au sein de l’industrie de la télévision. Sa dernière récompense en date est un Léo pour le maquillage des Envahisseurs. « C’était un défi, mais cela fait partie de l’intérêt de notre travail », dit Todd Masters, spécialiste des prothèses.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?