baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Dieux > Seth

Seth

Titiasyl, samedi 2 juillet 2016

La Tok’ra a récemment lancé un projet de localisation des grands-maîtres goa’uld disparus. L’un d’eux, Seth, a été impossible à découvrir. Jacob Carter a demandé l’aide du SGC, car il s’était peut-être caché sur la Terre.

Il n’est pas facile de reconstituer les croyances d’un peuple vieux de 5000 ans. C’est particulièrement vrai pour les anciens Egyptiens, qui n’avaient, à notre connaissance, aucun livre sacré similaire à la Bible ou au Coran. Les rois, les travailleurs, les marchands, les prêtres et les paysans adoraient tous des dieux différents. Chaque fois qu’on découvre un récit mythique, il est souvent contredit par d’autres mythes et légendes.

Des croyances diverses

Les Egyptiens croyaient en des milliers de déesses et de dieux différents. D’après les études sur cette ancienne culture, Seth était apparemment un des dieux majeurs, et un des plus anciens.

Les archéologues ont trouvé nombre de références à ce dieu, et des orthographes diverses de son nom. Les plus courantes sont Seth, Setekh, Setesh et Set. On a aussi découvert que sa nature supposée, sa popularité et son importance ont changé considérablement au fil du temps. Ce qui n’est pas étonnant : le panthéon égyptien se prêtait à ces changements de nature et de statut.

Anthropomorphisme

Il semble que le culte de Seth remonte à l’époque pré-dynastique, aux environs de 3200 av. J.-C. La plupart des experts pensent que les Egyptiens des temps très reculés adoraient des animaux. Les tribus pré-dynastiques avaient chacune leur dieu, souvent associé à un animal donné. Puis, à mesure que la civilisation égyptienne évoluait, les dieux ont été progressivement humanisés. Beaucoup étaient représentés avec un corps humain et une tête d’animal. C’est le cas de Seth, souvent dépeint avec le corps d’un homme et la tête d’un animal, une queue fourchue et de grandes oreilles dressées. On ignore quel animal a servi de modèle à la tête de Seth. Certains archéologues pensent que le museau incurvé est celui d’un tamanoir. Nous sommes sûrs qu’il ne s’agit pas d’un chacal, car cette représentation était réservée au dieu Anubis. Il est également possible que la tête de Seth ait été « compilée » à partir de plusieurs animaux différents.

De bons débuts

Au commencement de l’histoire égyptienne, Seth était probablement considéré comme un dieu bienveillant. Certains hiéroglyphes le qualifient de « seigneur de Haute-Egypte », et le tiennent pour le dieu du vent et des orages. On dit que Seth protégeait la barque solaire de Râ pendant son voyage nocturne à travers le monde de l’au-delà. Il combattait un monstre en forme de serpent, Apep, qui attaquait Râ toutes les nuits. (« Apophis » est la forme grecque du nom Apep").

La façon dont Seth était vu a changé avec les époques et la politique. Dans les mythes les plus récents, il est le frère d’Osiris, qui aurait jailli de la matrice de sa mère. On le décrivait comme un mari infidèle. Les récits disent qu’il a assassiné Osiris, l’ayant fait entrer par ruse dans un coffre, qu’il a fermé et jeté dans le Nil. Seth était aussi le rival perpétuel d’Horus, le fil d’Osiris.

Le dieu du Chaos

Seth a fini par incarner l’hostilité et le chaos du monde. On l’appelait le "Rouge", le dieu au mauvais caractère qui personnifiait la colère, la fureur - la violence et le mal. En tant que dieu du chaos, il s’opposait à Maât (la vérité), le « revers de la médaille » de l’univers.

Dépeint comme le dieu de la guerre et des déserts, il est probable que les Egyptiens le prenaient aussi comme un danger dans le monde de l’au-delà, car il pouvait contrôler les âmes imprudentes. Dans l’écriture égyptienne, l’animal typique de Seth était utilisé comme une représentation symbolique dans plusieurs mots signifiant « confusion » ou « chaos ». Même après le déclin de la civilisation égyptienne, le concept de Seth demeura. Les Grecs l’assimilèrent à leur monstre maléfique, Typhon.
Malgré son côté maléfique, Seth, restant un dieu égyptien, pouvait être invoqué par ceux qui l’adoraient ou qui craignaient sa colère. Seth était souvent mentionné dans les formules magiques, qui utilisaient ses immenses pouvoirs pour combattre d’autres déités hostiles.

Setesh représentait surtout une moitié de l’équilibre universel. Sans le chaos et la confusion, l’ordre n’existerait pas. Seth a permis de concrétiser les aspects négatifs de l’univers, opposé à ses aspects positifs, aidant ainsi à garder l’équilibre et l’harmonie dans le monde égyptien.

Notes du dossier : Dép. Archéologie et histoire ancienne du SGC

Seth : Après un habile travail de détective mené par Daniel Jackson, le SGC a appris que le goa’uld Seth vivait sur la Terre depuis des milliers d’années. Il a passé le plus clair de ce temps à se créer des groupes de fidèles, d’abord en Grèce puis en Angleterre. En 1931, l’Expédition de Stewart a découvert les vases canopes contenant Isis et Osiris en stase, la preuve que le mythe rapportant que Seth avait mis Osiris dans "une boîte" et l’avait jeté dans le Nil reposait sur la réalité.
Apophis : Apophis, dont l’origine remonte à l’Egypte Ancienne, est maintenant un des grands maîtres goa’uld les plus importants. Il est responsable de la première attaque contre la Terre à travers la porte des étoiles, et de celle lancée depuis l’espace. Il a aussi enlevé l’épouse de Daniel Jackson, Sha’re, sur la planète Abydos, et en a fait l’hôte de sa reine. Ironiquement, la sauvagerie d’Apophis a donné au SGC un allié de poids : Teal’c. Quand il était Primat d’Apophis, Teal’c avait compris qu’Apophis était un faux dieu, et il s’est joint au SGC pour combattre les goa’uld.
Ra : Ra a été le premier grand maître à découvrir les humains de la Terre. Il était donc le goa’uld le plus adoré dans l’Egypte ancienne. Râ avait compris que les humains feraient d’excellents hôtes. Il les a réduits en esclavage et les a emmenés sur un grand nombre de planètes de la galaxie. Le colonel O’Neill l’a tué lors de sa première mission sur Abydos.
Heru’ur (Chorus)  : Heru’ur, contrairement à son modèle mythologique, le dieu Horus, est le fils de Râ et d’Hathor. SG-1 l’a rencontré quand il essayé de s’emparer de Cimmeria, une planète protégée par les Asgard. Grand maitre puissant et impitoyable, Heru’ur est une ancienne connaissance d’Apophis, avec qui il entretient des rapports conflictuels. Sur Abydos, il a essayé de capturer l’épouse d’Apophis, Sha’re, et son enfant à naitre, mais Sg-1 l’en a empêché. Heru’ur a été tué à bord de son vaisseau-mère dans le système de Tobin, quand il a tenté de s’allier avec Apophis, lors de M04.14

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?