baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Dieux > Cronos

Cronos

Titiasyl, dimanche 3 juillet 2016

Comme beaucoup d’autres grands maîtres, Cronos a régné sur la terre en se faisant passer pour un dieu. Pour en savoir plus sur les débuts mythologiques de ce titan, le SGC examine les mythes et légendes de la Grèce antique.

La mythologie grecque est riche de plusieurs centaines de dieux, de héros et de monstres, et des récits qui leur sont associés. Cronos (qui s’écrit aussi Kronos, à ne pas confondre avec chronos) est une figure importante des mythes de la création.

A l’origine

Selon Hésiode, poète grec du VIIIe siècle, les Grecs pensaient qu’au début seul existait le dieu Chaos (le mot grec pour « vide »). Du Chaos sont sortis Gaïa (la Terre mère), le Tartare (la partie la plus reculée du monde souterrain) et Éros (l’amour). Gaïa a donné naissance à Uranus, un dieu céleste, dont elle a fait son époux. De leur union sont nés douze dieux géants, les Titans. Cronos était le plus jeune.
Malgré son pouvoir, Uranus craignait que ses enfants le supplantent. Pour se protéger, il exigea que les Titans vivent dans le Tartare. Mais cette décision dérangeait Gaïa (physiquement, semble-¬t-il, puisque le Tartare était l’équivalent de ses entrailles), et elle conçut un plan pour couper le lien entre la Terre et le ciel. Ayant besoin d’aide, elle demanda à chaque Titan, mais seul Cronos accepta.

Le nouvel ordre

Ravie de la bonne volonté de Cronos, Gaïa lui donna une faucille faite d’un matériau ressemblant à du diamant, et elle lui demanda de se cacher. Quand Uranus vint pour s’unir à Gaïa, Cronos sortit de sa cachette et coupa les parties génitales de son père.
Le statut de Cronos changea aussitôt. Il s’empara du trône de son père, libéra ses frères et ses sœurs et prit l’une d’elles, Rhéa, pour épouse. On dit que le règne de Cronos fut juste et qu’il présida à un âge de grande prospérité et d’harmonie. Le peuple vivait sans avidité et sans violence, sans avoir besoin de lois. Mais tout n’allait pas au mieux pour Cronos. Il apprit qu’il était aussi destiné à être renversé, comme son père, par un de ses fils. Il trouva la parade, simple mais un peu bizarre : manger ses enfants. Il avala ainsi Déméter, Hestia, Héra, Hadès et Poséidon. Ils étaient emprisonnés dans son corps, mais cela ne les tua pas, puisque les dieux grecs étaient immortels.

La naissance de Zeus

Sa femme, Rhéa, était mécontente, et elle décida de forcer Cronos à corriger la situation. Avec l’aide de Gaïa, elle cacha son dernier-né, Zeus. Puis elle mit une grosse pierre dans les couvertures du bébé et la donna à Cronos. Sans se douter de rien, il l’avala.

Zeus grandit en Crête, élevé par Gaïa. Devenu adulte, il retourna dans le royaume de son père et l’obligea à recracher ses frères et sœurs.
Peu après, Zeus et ses frères et sœurs, assoiffés de vengeance, commencèrent une guerre contre les Titans. La Titanomachie, comme elle fut nommée, se prolongea sur une dizaine d’années, jusqu’à ce que Zeus parvienne à renverser les Titans et crée un nouveau royaume sur le mont Olympe.

Le destin de Cronos

Les récits sur le sort de Cronos varient suivant les auteurs. Hésiode écrit que Cronos et les autres Titans ont été jetés dans le Tartare, où ils resteront pour l’éternité. Un mythe ultérieur indique que Cronos a été libéré par Zeus, qui l’aurait laissé régner sur les îles des Bienheureux, où vont les esprits après la mort.

Comme pour beaucoup d’autres personnages mythologiques, celui de Cronos s’est perpétué à travers d’autres légendes. Il a inspiré le dieu romain Saturne. Les Romains ont recyclé un grand nombre des mythes agricoles et de la création liés à Cronos. Les anciens astronomes ont aussi donné le nom de Saturne à la sixième planète du système solaire, puis ont baptisé sa plus grande lune Titan.

Notes du dossier : Dép. Archéologie et histoire ancienne du SGC

Les temps anciens : On pense que Cronos a régné sur la Terre il y a au moins 2 008 ans. D’après les événements actuels, il est possible que son conflit avec d’autres Goa’uld originaires de la Terre remonte à cette époque. D’après Teal’c, Cronos est l’ennemi juré d’Apophis, et il a probablement été responsable de l’exclusion de Sokar des rangs des grands.
Première rencontre : Cronos était le plus puissant et le plus influent des grands maîtres goa’uld. SG-1 l’a rencontré lors de M03.03. Il est venu sur la Terre en délégation, avec Nirrti et Vu. Cronos a été attaqué par Nirrti et mortellement blessé, mais Carter l’a sauvé en utilisant un bandeau de soin goa’uld.
Antécédents communs : Des actes antérieurs de Cronos ont eu une influence directe sur Teal’c et le major Carter. Le père de Teal’c était le Primat de Cronos. Quand il a échoué à vaincre les troupes d’un Goa’uld rival, Cronos s’est montré impitoyable et l’a tué. Et Cronos a fait assassiner Jolinar, un agent de la Tok’ra. Le major Carter l’a appris à l’occasion de sa brève fusion avec Jolinar.
La mort de Cronos : Cronos nourrissait l’espoir de tuer Teal’c de la même manière que son père, en écrasant son symbiote. Il a presque réussi lors de M04.21 mais le clone de Teal’c lui a tiré dans le dos à plusieurs reprises avec un long-bâton. Cronos a été tué avant de pouvoir détruire Teal’c.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?