baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Mythologie > Les croyances et religions > Comprendre la méditation

Comprendre la méditation

Titiasyl, dimanche 10 juillet 2016

Lors de M04.04, Shan’auc a pu communiquer avec son symbiote pendant le kel’no’reem profond. De même, de nombreux terriens disent que la méditation leur apporte une plus grande compréhension de leur « moi intérieur ». Le SGC mène l’enquête.

La méditation, selon la définition courante, est un processus mental et physique qui permet d’induire la relaxation et une conscience de soi plus raffinée. En méditant, on espère atteindre le calme absolu, et peut-être avoir un aperçu d’un royaume qui transcende l’esprit et le corps.

Les temps anciens

On ignore depuis quand la méditation est pratiquée. Certains pensent que ce processus, ou une variante, pourrait remonter à une époque antérieure aux premières civilisations. Les chasseurs, par exemple, se servaient peut-être du calme induit par la méditation pour rester immobiles et silencieux en épiant leurs proies. D’autres humains, à l’aube des temps, glissaient peut-être dans un était de méditation hypnotique en regardant fixement un feu de bois. Une chose est sûre : la méditation est associée à de nombreuses religions terrestres. L’hindouisme, une des plus anciennes religions majeures, apprend à ses adeptes que le dharma (l’harmonie morale en tout), la réincarnation, le karma et finalement le moksha (la délivrance) sont favorisés par une série de yogas.

Parmi ces yogas, ou pratiques spirituelles, on trouve l’école du yoga méditatif, qui vise à développer le véritable moi par le contrôle des pensées, des émotions, des perceptions et des souvenirs. Parfois, le yoga méditatif est combiné avec des exercices. Le Hatha yoga tente d’équilibrer l’esprit et le corps à travers des exercices physiques, comme la respiration contrôlée, la relaxation et la méditation. Le bouddhisme a également des liens étroits avec la méditation. Dans cette religion, on utilise des niveaux successifs de méditation pour arriver au nirvana, ou liberté spirituelle. Ces croyances sont devenues le centre d’une école spécialisée de méditation, quand le bouddhisme a été importé en Chine, aux Ve et VIe siècles. Appelée Ch’an, cette école enseignait que l’intuition doit prendre le pas sur la raison, l’illumination sur la véritable nature de la réalité ne pouvant survenir que si l’on dépasse les limites de la pensée logique. Le Ch’an s’est surtout développé au Japon, où il a pris le nom de Zen. Il était très populaire au sein de la caste guerrière des Samouraï, aux XIVe et XVe siècles. La philosophie de calme mental complet et d’absence de peur qui l’accompagnait a eu un impact culturel durable sur cette nation.
Les maitres

Au XXe siècle, le concept de méditation s’est répandu dans des peuples jusque-là peu familiarisés avec les religions orientales. Dans les années 1960, des formes de méditation transcendantale ont commencé à être connues en Occident. Ce concept, qui s’éloigne des croyances religieuses, apprend à se concentrer sur un mot ou une phrase courte. La répétition mentale du mantra est censée aider le sujet à atteindre un état de conscience plus calme et plus centré. Certains, maîtres dans l’art de la méditation, ont acquis la capacité d’accomplir des exploits extraordinaires. Des moines tibétains adeptes du yoga seraient capables d’élever par la pensée la température de leur corps. Au Japon, des maîtres zen ont démontré leurs pouvoirs de concentration en ne sursautant pas suite à un coup de revolver.

Les dix souffles

La méditation peut sembler difficile et ésotérique. Mais selon les habitués, tout le monde peut apprendre ! On se concentre sur un mot, une phrase, sa propre respiration ou un objet, comme une bougie ou une fleur. En principe, il faut se placer dans une position qui garde la colonne vertébrale droite, par exemple la posture du « lotus ». Certains méditent assis sur une chaise, debout ou même en marchant. Pendant la méditation, les expériences sont très variables. Ne pas obtenir immédiatement la paix de l’esprit ou la clarté du raisonnement ne doit pas être considéré comme un point négatif. L’important est de méditer tous les jours. Avec la pratique et la persévérance, l’étudiant se plongera de plus en plus facilement en état de méditation.

Notes du dossier : Dép. médical et anthropologique du SGC
Le Kel’no’reem : Lors de M02.17. Teal’c et O’Neill ont échangé leurs corps grâce au dispositif de Ma’chello. Pour pratiquer le kerno’reem, Teal’c a dit à O’Neill : « Relaxez-vous. Concentrez-vous. Vous devez imaginer le centre de votre esprit et le fixer. Faites en sorte qu’il vous plonge dans un sommeil éveillé, à la suite de quoi vous rêverez. Vous serez alors en harmonie avec le symbiote. Toutes les pensées de votre subconscient ne seront plus qu’une. A ce moment, vous aurez atteint le kel’no’reem, et le symbiote recevra les informations nécessaires à votre guérison. »
Les chants unas : Les Unas sont une race d’aliens de P3X-888. Primitifs sous bien des aspects, ils ont quand même un langage, limité, et des croyances spirituelles. Quand Daniel a été capturé par Chaka lors de M04.08, il vu celui-ci se livrer à une forme de chant de méditation. D’après Jackson, cette méditation avait un but spirituel, peut-être lié à l’alignement des lunes de la planète. Trois ans plus tard, lors de M07.07. Chaka a encore utilisé ce chant, cette fois pour attirer d’autres Unas.
La guérison par les anciens : Le pouvoir qu’ont les Anciens de guérir par le toucher pourrait être basé sur la pensée. Le SGC a rencontré une seule fois un membre vivant de cette race. Lors de M06.04, une équipe scientifique a découvert Ayiana dans l’Antarctique. Sa physiologie semblait proche de la nôtre, mais elle s’est ranimée après être restée dans la glace au moins 3 millions d’années. Elle a ensuite guéri presque tous les membres de SG-1, ainsi que les scientifiques de la base, atteints par un virus mortel. O’Neill a lui aussi acquis cette capacité de guérir quand toutes les connaissances des Anciens ont été téléchargées dans son cerveau pour la deuxième fois, lors de M07.22. On ignore quel processus exact l’a permis.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?