baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Mythologie > Les sites mystérieux > Les pierres dressées

Les pierres dressées

Titiasyl, mercredi 7 septembre 2016

Les ruines de P4X-639 recelaient une machine temporelle. Certains savants terriens pensent que des cultures aliens ont jadis aidé les humains à bâtir de tels alignements de pierres, comme ceux de Stonehenge ou de l’île de Pâques.

Les îles britanniques et l’île de Pâques sont très différentes. Pourtant, elles ont en commun la présence d’antiques monuments qui intriguent depuis toujours : Stonehenge et les statues de l’île de Pâques. Qui les a créés ? Pourquoi ? Aujourd’hui encore, ces sites restent auréolés de mystère.

Stonehenge

Le nom Stonehenge daterait de la période anglo-saxonne, l’ancien mot anglais « henge » signifiant « suspendre ». Stonehenge signifie littéralement « pierres suspendues », Aujourd’hui « henge » a un sens différent en archéologie : il désigne un enclos circulaire entourant un ensemble de pierres dressées, de poutres ou de fossés. Il existe d’autres pierres dressées dans les îles britanniques. Un peu partout en Angleterre, les archéologues ont trouvé des vestiges de cercles en bois, et des pierres dressées néolithiques. Mais Stonehenge est particulier, en raison de la taille des pierres et de leur disposition.

Explications anciennes

Les opinions anciennes sur Stonehenge étaient souvent fantaisistes. Selon un récit folklorique, le cercle a été construit par des géants et téléporté d’Irlande par Merlin l’Enchanteur. Cela semble absurde, mais à l’époque comment imaginer un autre moyen de transporter et d’ériger ces immenses blocs de pierre ? Les archéologues modernes donnent certaines réponses. Ils sont généralement d’accord : Stonehenge a été construit par étapes successives, sur 2 000 ans. Les plus anciennes structures dateraient d’environ 5 000 ans. Les plus grandes pierres, qui subsistent de nos jours, auraient été érigées vers 2000 av. J.-C. À l’origine, il devait y avoir 30 pierres dressées couronnées par des linteaux de pierre disposés en continuité. On a retrouvé la carrière d’où elles proviennent, à environ 30 km du site.

À l’intérieur du cercle, les constructeurs ont érigé 5 trilithons disposés en fer à cheval, composés d’une grande paire de pierres dressées et d’un linteau. Les plus grosses pierres font 9 m de haut et pèsent environ 45 t. On ignore comment les constructeurs ont érigé les pierres et installé les linteaux - et pourquoi ce monument a été construit. Certaines personnes pensent qu’il s’agissait d’un observatoire : au solstice d’été, l’axe de Stonehenge est parfaitement aligné sur le lever du soleil. D’autres affirment que le site servait à prédire les éclipses lunaires et solaires, ou bien qu’il était utilisé comme terrain d’atterrissage par des vaisseaux spatiaux aliens. Ou encore que c’était un lieu de culte solaire. En réalité, nous n’en saurons probablement jamais rien !

L’île de Pâques

Le mystère entoure aussi la minuscule île de Pâques, dans le Pacifique Sud. La terre la plus proche de cette île isolée est l’Amérique du Sud, à 3515 km. Le premier Européen à y débarquer, un amiral hollandais, y est resté un seul jour, en 1722. Son équipage et lui remarquèrent que les habitants adoraient d’immenses statues de pierres dressées. Souvent appelées « têtes », elles ont en fait un torse, profondément enterré dans le sol.

Pourquoi et comment ces structures géantes ont-elles été sculptées, apportées sur le rivage et érigées - sans les outils actuels ? Cela reste un mystère pour les archéologues. Hélas, il n’existe aucun document écrit sur ces statues et leurs auteurs.

Les Moai sont bien plus récents que Stonehenge. On estime que leur construction date de 300 ou 400 ans. La plupart des archéologues pensent qu’ils représentent les esprits des ancêtres, des chefs ou autres personnages importants de l’histoire de l’île. On a dit que des aliens pouvaient avoir aidé les indigènes à fabriquer les Moai. Mais il est prouvé qu’un groupe d’humains peut transporter et ériger ces statues seulement au moyen de cordes, de soutiens en bois et... des muscles.

Notes du dossier : Dép. Archéologie et histoire ancienne du SGC

Les ruines de P4X-639 : Ce site permet une plongée fascinante dans le passé des Anciens. Situé sur une plaine aride battue par des orages géomagnétiques et composé de grands blocs de pierre, il recouvre environ 125 m². La plupart des blocs sont tombés, mais il reste des preuves qu’ils étaient érigés. Leur disposition ressemble beaucoup à celle des pierres dressées de Stonehenge. SG-1 et SG-15 ont recueilli des preuves que les Anciens [le peuple humain disparu qui a construit le réseau de portes des étoiles] étaient les bâtisseurs de ce site. Au centre se trouve une machine temporelle encore fonctionnelle. Quand elle est activée, elle tire son énergie des orages ioniques et active 14 portes des étoiles en même temps. Carter a déduit que le rayon d’énergie de l’appareil accédait au champ subspatial du vortex. Mais les Anciens n’ont jamais su le faire fonctionner correctement. Il précipite ses utilisateurs dans une boucle temporelle au lieu de les faire voyager dans le temps.

Les archives des anciens : Lors de M07.21, SG-1, à la recherche de la Cité perdue, est arrivée sur P3X-439. À une certaine distance de la porte des étoiles, un monument massif figure une forme humanoïde assise sur un trône. On ignore à qui il est dédié. A sa base. SG-1 a découvert une interface permettant d’accéder aux archives des connaissances des Anciens.

Vis Uban : Cherchant la Cité perdue des Anciens pour trouver des armes contre le grand maître Anubis, SG-1 est allée sur Vis Uban. Dans la langue des Anciens. « Vis Uban » signifie « lieu de grand pouvoir ». La planète a autrefois été habitée par les Anciens, mais elle ne comportait ni armes ni technologie. SG-1 y découvrit Daniel Jackson, après son rejet par les Êtres élevés.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?