baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Coulisse > Réalisateurs et équipe > Joseph Mallozzi

Joseph Mallozzi

Titiasyl, samedi 17 septembre 2016

Producteur exécutif de SG-1 et d’Atlantis, et aussi scénariste, Joseph Mallozzi fait partie intégrante de la famille Stargate. Il donne ici un aperçu de la vie sur le plateau de Stargate, de l’évolution de la série et de son avenir possible…

Joseph Mallozzi fait partie de la « machine » Stargate. C’est un des personnages principaux derrière les caméras : il aide à développer les scénarios depuis l’idée de départ jusqu’au produit fini. Mais que représente le travail de scénariste et de producteur exécutif ?

« Un peu de tout, dit Joseph. La semaine de préparation comporte souvent de nombreuses réunions. Tout y est décidé, les costumes, les effets visuels, la distribution, les cascades, les décors, et à quoi ressemblera exactement cette machine alien à fabriquer des pâtes ! Mon travail consiste à expliquer comment je vois certains éléments du scénario, et à écouter comment le réalisateur et les autres chefs de département ont visualisé ces éléments. Puis nous arrivons à un compromis créatif. Entre la supervision de la préparation d’un épisode et certaines remises à plat nécessaires lors du tournage de l’épisode en cours, je suis dans mon bureau, occupé à écrire. »

C’est dans ce rôle de scénariste que Mallozzi a révélé ses plus grands défis pour la saison 9, à travers une série de nouveaux personnages. Avec tant de changements dans la saison en cours, avons-nous un produit nouveau, ou une version modifiée ? « On pourrait l’appeler une version modifiée. Je préfère concevoir SG-1 comme une série qui a évolué et continue de le faire. Nous avons accompli beaucoup au cours des neuf saisons précédentes, perdu beaucoup d’amis et d’ennemis en chemin, trouvé de nouveaux alliés et adversaires. Mais le cœur de la série reste inchangé : une équipe de héros explore la galaxie par la porte des étoiles. »

Le cœur peut-être le même, mais pas les acteurs ! La saison 9 a amené avec elle Ben Browder et Claudia Black. Mallozzi ne tarit pas d’éloges à l’égard de son nouveau personnage principal. Selon lui, Browder a « un caractère facile, et s’est toujours montré accommodant et désireux de contribuer à la série de toutes les manières possibles ». Black a aussi laissé une impression durable, et sera de nouveau Vala dans la saison 10, même si « le rôle exact qu’elle jouerai reste à déterminer ».

Avec la saison 10 en préparation, la série ne devrait-elle pas s’arrêter tant qu’elle a du succès ? Joseph répond tout simplement : « Nous arrêterons quand le moment sera venu. Nous continuerons aussi longtemps nous aurons des histoires à raconter et des fans pour les regarder. »

C’est à ces histoires que Joseph attribue le succès et la longévité de la série. « La Variété des récits a aidé à maintenir l’intérêt. Les développements et changements garderont encore longtemps les spectateurs en haleine. En tout cas, nous l’espérons ! »

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?