baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Dieux > Apophis

Apophis

Titiasyl, jeudi 22 octobre 2015

Assoiffé de pouvoir, ce grand maître venimeux a détruit et réduit en esclavage des planètes entières. Sur terre, il était redouté par les anciens Egyptiens sous la forme d’un Dieu-Serpent maléfique. Le SGC cherche la vérité.

Décrit comme un être démoniaque capable d’arracher le soleil du ciel, il avait la forme d’un peuple vivant dans les ténèbres perpétuelles.

Création du démon

D’après la mythologie égyptienne, Apophis existait depuis le début des temps. Des récits sur la création indiquent qu’au début le monde était une étendue infinie d’eaux ténébreuses où n’existait aucune direction, appelée Nun. Le dieu Atoum sortit de ses eaux primales et créa les dieux, le ciel et la terre. Apophis seul fut abandonné dans les ténèbres de Nun. Chaque fois qu’il s’aventurait dans le monde normal, c’était pour tenter d’aspirer la création dans un vide de non-existence.

Destructeur de l’âme

Apophis était le plus souvent représenté sous la forme d’un serpent, parfois celle d’un crocodile. Créature démoniaque, il ne fut jamais dépeint sous forme humaine. En Egypte, les serpents étaient des êtres puissants, considérés à la fois comme des forces bénéfiques et maléfiques. Sous sa forme maléfique, le serpent était tenu pour un ennemi du corps humain, la demeure de l’âme d’un homme. Les Egyptiens croyaient que le défunt devait défendre son âme contre les serpents et les démons qui l’attaquaient sur le chemin de l’au-delà. Quand quelqu’un mourait, on fabriquait des amulettes pour protéger sa momie des serpents et aider l’âme à accomplir son voyage.

Ennemi de Râ

D’après les mythes égyptiens, le dieu Râ (symbole du soleil) traverse chaque nuit le monde souterrain à bord de sa barque solaire. Tous les matins, il était attaqué par Apophis, qui tentait de l’hypnotiser, ainsi que ses fidèles, avec son regard maléfique. Seth était le seul dieu capable de protéger Râ en tuant le dieu-serpent avec une lance. Mais la victoire de Seth restait temporaire, car Apophis continuait d’exister dans un cycle éternel d’attaque et de défaite. Cette lutte quotidienne entre Apophis et Râ était symbolique du conflit éternel entre les forces de la lumière et celles des ténèbres.

Culte d’Apophis

Apophis n’était pas adoré comme un dieu aimé de sa population, mais tenu pour un démon dont il fallait protéger les mortels. Son existence menaçait l’ordre naturel de l’univers. On l’associait souvent à des évènements inexpliqués, comme les tremblements de terre, les tempêtes ou les éclipses. A ces moments, les Egyptiens pensaient qu’Apophis avait vaincu Seth. Quand le phénomène naturel prenait fin, ils en déduisaient que Râ était parvenu à échapper à son ennemi. On offrait des prières et des rituels au dieu solaire pour s’assurer qu’Apophis ne serait jamais victorieux. Chaque année, un rituel appelé le « Bannissement d’Apep » était accompli par les Egyptiens et les prêtres de Râ. On amenait dans les temples des effigies en cire d’Apophis, et les gens priaient pour que les forces mauvaises s’y concentrent. Puis on les détruisait et on les brûlait. Les Egyptiens étaient ainsi persuadés d’avoir jugulé le pouvoir d’Apophis pour l’année à venir.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?