baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Découvertes > La mosaïque orbaniane

La mosaïque orbaniane

Titiasyl, vendredi 8 septembre 2017

Peu après son arrivée sur Orban, Daniel Jackson a réalisé que de nombreux artéfacts de la planète rappelaient étrangement ceux d’une ancienne culture d’Amérique centrale. Voici certaines de ses découvertes, montrant les liens de cette culture avec la Terre.

Beaucoup d’humains rencontrés sur d’autres planètes par les équipes SG ont été « importés » de la Terre par les Goa’uld, il y a des milliers d’années. Quand QG-1 est arrivée sur Orban, leur victoire était assez mystérieuse. Les Orbanians étaient technologiquement très avancés, mais ignoraient d’où ils venaient, il n’y avait pas de signes évidents d’interférence avec les Goa’uld.

Présentation
Objet : La mosaïque Orbaniane
Cat. N° : SGC/03/05/SC1
Dimensions : 170 cm
Age : Environ 1 300 ans
Lieu : Orban
But : Elle montre comment le peuple Teotihuacán a été amené sur la planète Orban par ses dieux – en réalité des Goa’uld
Créateurs : Peuple de Teotihuacán
Matériaux : Pierre / obsidienne

La mosaïque
Pour résoudre ce mystère, le Dr Jackson a obtenu l’autorisation de cherche des traces. Il a commencé par la salle de la porte des étoiles. Faisant retirer la dalle qui entourait le cadrant DHD, il a découvert dessous une magnifique mosaïque, dépourvue de texte, mais dont les couleurs et les motifs sont similaires à ceux des œuvres d’art anciennes d’Amérique centrale. Ses dessins stylisés content comment les fondateurs Urban sont arrivés sur la planète. Ils se réfèrent aussi aux Goa’uld en forme de serpent. À l’arrière d’une des pierres de la dalle se trouve un dessin ressemblant à une tête de faucon – ou plutôt une tête de Garde Faucon d’Horus. Une preuve que la présence d’humains sur Urban est liée à l’intervention des Goa’uld.

Le bracelet
L’autre artéfact, un bracelet, a été transmis de génération en génération, mais personne ne savait ce qu’il signifiait. L’or incrusté d’obsidienne, ce bijou a permis de confirmer que les Orbanians venaient d’Amérique centrale. L’obsidienne était très utilisée par les civilisations anciennes de cette région. Les mines d’obsidienne étaient proches de l’actuelle ville de Pachuca, au Mexique. Le dessin élaboré du bracelet représente Chalchiutlicue, une déesse aztèque, elle incarnait la jeunesse et la beauté, et régnait sur toutes les eaux de la Terre. Avec son époux, Tlaloc, le dieu de la Pluie, Chalchiutlicue a provoqué pour punie les méchants une inondation qui a détruit le quatrième monde. (Pour les Aztèques, nous sommes le cinquième monde.) Comme les Goa’uld ont souvent incarné des déités, il est probable qu’un d’eux se soit, à l’époque, fait passer pour Chalchiutlicue.

Les Pyramides
Les pyramides d’Orban constituent un autre indice. Situées dans la ville, elles offrent des similitudes frappantes avec certaines pyramides anciennes d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, en particulier avec la pyramide de Soleil de Teotihuacán, au Mexique.

Teotihuacàn
Les ancêtres des Orbanians seraient antérieurs aux Aztèques. (De nombreux dieux aztèques, comme Chalchiutlicue, Tlaloc et Quetzalcoatl, était adorés par le peuple de Teotihuacán.) Selon les spécialistes des cultures d’Amérique de Sud, 100 000 à 200 000 personnes vivaient à Teotihuacán lors de son apogée culturelle, en 600 de notre ère : c’était un des plus grandes cités du monde antique. Aux environs de la moitié de VIIIe siècle, elle a été en partie brûlée et pillée à plusieurs reprises. Les archéologues s’interrogent toujours sur le déclin et la disparition de ce peuple.

Conclusions
Grace au Dr Jackson, le mystère de Teotihuacán semble résolu. On pense que les Goa’uld sont venus dans ce qui est actuellement le Mexique et ont réduit en esclavage le peuple de Teotihuacán, se faisant passer pour ses dieux. Ils sont probablement à l’origine de la disparition totale de cette civilisation. Reste le mystère du départ des Goa’uld d’Orban. L’exode paraît assez récent, mais aucun Orbanian ne semble en connaître la cause. Et difficile de savoir si les Orbanians ont développé seuls la nanotechnologie. Il se peut qu’elle soit aussi un vestige de l’occupation goa’uld. Sur Argos, lors de M01.08, SG-1 avait déjà rencontré les nanocytes goa’uld.

Le peuple de Teotihuacán adorait Chalchiutlicue, comme les Aztèques. Vers le Ve siècle de notre ère, elle était probablement incarnée par une Goa’uld.

Pour Jackson, les urnes et autres récipients de la salle de la porte des étoiles en témoignaient : les ancêtres des Orbanians venaient de la Terre.

Les enfants urrone ont aidé Jackson à creuser les murs découvrant des sculptures, supports de récits et d’images mythologiques.

Ces pyramides sont très semblables à la pyramide de Soleil de Teotihuacán. La datation au carbone 14 indique environ 1 100 ans d’âge.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?