baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Encyclopédie > Armes > Armes Goa’uld > Le long-bâton

Le long-bâton

Titiasyl, mercredi 13 septembre 2017

Le long-bâton est l’arme standard des Jaffa. Très polyvalente, elle a été inventée par les Goa’uld. Elle est utilisée pour l’entraînement de base des nouvelles recrues. Un Jaffa, guerrier au service des Goa’uld, doit savoir se servir de cette arme, à la fois pour lancer des rayons d’énergie très puissants, et comme d’un bâton lors des corps à corps.

1/ Spécifications techniques
Hauteur : 2 m.
Diamètre : 25 mm.
Poids : 4,5 kg.
Portée maximum : 70 m.
L’élément du long-bâton qui émet la décharge d’énergie est alimentée par une petite cellule à naquadah liquide placée dans le manche. La détente est située sous la poignée, au dessous de la tête de l’arme. L’arme est précise sur une portée de 40 mètres, provoquant un choc thermique et des brûlures au premier ou deuxième degré. A cette portée, on peut tuer quelqu’un. L’arme est moins précise à sa portée maximum de 70 mètres, provoquant seulement des blessures et des brûlures mineures. Les capacités de cette arme sont limitées contre les véhicules blindés, ou contre le personnel du SGC quand il porte des gilets de protection. La cotte de mailles des Jaffa est peu efficace contre une décharge de plasma. Un coup direct est généralement mortel.

2/ La tête
C’est l’élément principal. Un rayon d’énergie plasma jaune est émis par la tête de l’arme, qui s’ouvre en quatre sections quand elle est activée. L’explosion peut pénétrer des défenses en pierre ou en brique, et provoquer de sérieuses blessures aux cibles humaines non protégées par une armure. L’arme peut fonctionner en mode semi-automatique ou automatique. Si on appuie une fois sur la détente, un seul rayon est émis. Si on maintient la détente appuyée, le tir est continu jusqu’à ce que l’opérateur de lâche.

3/ Le bâton
Si un long-bâton n’a plus d’énergie ou tombe en panne, il peut aussi être utilisé comme un simple bâton pour un guerrier habile. Grâce à sa longueur, il permet de tenir l’adversaire à distance. Les techniques de blocage, de parade et d’attaque sont enseignées dans les camps d’entraînement des nouvelles recrues jaffa, avec un bâton en bois. L’arme peut aussi être utilisée comme bélier pour enfoncer des portes ou abattre des ennemis. Elle peut être projetée comme une lance sur l’adversaire, en le frappant soit avec la tête soit avec l’autre extrémité en forme de massue.

4/ Formation
Quand l’arme est utilisée comme bâton par les Jaffa rebelles, on leur apprend à frapper avec une seule chose à l’esprit : la victoire, sans se soucier de leur survie. Bra’tac conseille à ses guerriers de ne pas trop s’exposer, et d’arriver à un équilibre qui les laisse moins vulnérables à l’adversaire.

5/ Polyvalence
L’extrémité du long-bâton opposée à la tête est une massue qui peut aussi servir lors des combats rapprochés. On retourne l’arme pour frapper l’adversaire. Comme cette extrémité du long-bâton est plus petite, il y a moins de risque pour qu’il puisse s’emparer de l’arme. Pour éviter des dégâts à la tête du long-bâton, il vaut mieux se servir de l’extrémité en forme de massue quand l’adversaire est trop près pour qu’on puisse utiliser le rayon d’énergie.

6/ Technologie
Les Jaffa sont formés à la technique du combat au bâton. D’abord, on leur apprend la position correcte. La jambe gauche doit être en avant, la main gauche tenant le long-bâton au milieu, la main droite vers l’arrière du manche. L’arme est gardée loin du corps, prête à attaquer et à parer. La seconde position amène le Jaffa face à l’adversaire, pour lui mettre d’utiliser les deux extrémités de son arme avec une meilleure précision.

7/ Modification
Il existe des variantes du long-bâton. Les planeurs de la mort comportent deux armes similaires, des canons à énergie, qui servent lors des combats aériens ou pour tirer sur des cibles proches. Ces canons peuvent être retirés des planeurs et être utilisés comme des armes indépendantes. Une autre sorte de canon à énergie, de plus grande taille, est utilisée dans les tours ou autres installations fixes, généralement montées sur un trépied.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?