baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Encyclopédie > Armes > Armes Autres > L’arme Serrakin

L’arme Serrakin

Titiasyl, vendredi 15 septembre 2017

L’équipe SG-1 a découvert cette arme quand elle a trouvé un vaisseau échoué sur P2x-131. L’arme Serrakin standard est légère, très puissante, rechargeable, et elle a une portée de 200 m. Elle existe en taille « fusil » ou « pistolet ». C’est à la fois une arme mortelle et un symbole respecté, porté par le personnel de sécurité sur Hébridan.

1/ Créateurs
- Sur la planète Hébridan, les Serrakin vivent en harmonie avec leurs homologues humains, les Hébridans.
- C’est une race paisible qui bénéficie depuis longtemps d’une existence exempte de conflits majeurs.
- Ils possèdent les matériaux et la technologie permettant de fabriquer des armes puissantes, mais ils les utilisent généralement pour la dissuasion.

2/ Capacités du dispositif
L’arme serrakin possède deux réglages : un pour tuer et un pour assommer. Le réglage destiné à assommer est rarement utilisé, mais il peu immobiliser une cible jusqu’à dix minutes, suivant la taille et le poids de l’individu. C’est principalement le réglage pour tuer qui est utilisé. En termes de force de projectile, les effets d’une décharge sont similaires à ceux d’une balle standard de la Terre. La décharge pénètre dans la chair, et la victime meurt d’un arrêt du cœur ou d’hémorragie. Un coup direct à la tête ou au torse envoie aussi une décharge électrique massive, provoquant la mort par électrocution, et ne laissant qu’une petite marque de brûlure sur la peau.

3/ Instructions de fonctionnement
Cette arme est un modèle Mark 3 ; les premiers fusils ont été fabriqués il y a plus d’un demi-siècle. Les créateurs ont amélioré, au fil des années l’utilisation, non seulement ses capacités mais aussi son ergonomie. La manière standard de tenir l’arme, dans la main droite ou gauche, est de saisir fermement la poignée avec une main et de porter l’autre en avant pour « entourer » la détente. Ceci donne un bon équilibre et une meilleure précision. L’utilisateur appuie brièvement sur la détente pour émettre un rayon d’énergie à courte portée, ou en continu s’il souhaite une décharge à longue portée. Ce dernier mode utilise davantage d’énergie, et nécessite des rechargements plus fréquents.

4/ Fonction mécanique
Composé de trinium raffiné, le fusil serrakin est très léger et bien équilibré. Il pèse environ la moitié du poids d’une mitrailleuse standard Heckler & Koch. Certains panneaux et poignées de l’arme sont faits d’un matériau inconnu ressemblant au cuivre, qui reste frais au toucher. Elle est alimentée par une cartouche au naquadah amovible. On la charge en la plaçant dans un râtelier de chargement. Ces râteliers se trouvent dans l’armurerie ou près des sorties des vaisseaux serrakin. Le rechargement prend quarante-cinq minutes. Une fois chargée, l’arme possède jusqu’à neuf heures d’autonomie, sauf à feu continu. Elle émet des décharges de plasma très puissantes.

5/ Caractéristiques techniques
Matériau : Trinium raffiné et matériau similaire au cuivre mais qui reste froid au toucher. Ceci est essentiel pour les parties du fusil où des accumulations de chaleur et d’énergie de naquadah surviennent.
Epaisseur : 16 cm.
Poids : 1,1 kg.
Créateurs : Les Serrakin.
Utilisateurs : Les Serrakin et les humains.
Données complémentaires : Une version pistolet, plus légère, existe également. Elle est le plus souvent utilisée pour l’entrainement et la protection personnelle, et n’a pas l’option de tir à longue portée, en raison de ses réserves d’énergie réduites.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?