baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Encyclopédie > Armes > Armes Asgard > Le disrupteur

Le disrupteur

Titiasyl, samedi 16 septembre 2017

Le terrien O’Neill et l’asgard Thor se sont associés pour créer cette arme destinée à la guerre contre les Réplicateurs. Le disrupteur a permis à SG-1 de combattre les Réplicateurs insectoïdes et humanoïdes… jusqu’à ce que les machines parviennent à désactiver l’arme.

1/ Dimensions
Hauteur : 40 cm
Longueur : 80 cm
Poids : 12,7 kg
Alimentation : Inconnue
Créateurs : O’Neill, Asgard
Thor a trouvé dans l’esprit d’O’Neill la technologie nécessaire à la construction du disrupteur. Son cerveau contenait les informations téléchargées de la bibliothèque des Anciens et utilisées pour vaincre Anubis. L’esprit d’O’Neill a été interfacé avec la banque de données du vaisseau asgard, le Daniel Jackson. Après avoir conçu un prototype manuel, Thor a créé un modèle plus grand afin de pouvoir détruire les vaisseaux des Réplicateurs.

2/ Le rayon à particules
Le rayon émis par le disrupteur est composé d’atomes ou d’électrons à très haute énergie, qui endommagent la cible en perturbant sa structure atomique et moléculaire. Les ondes sont calibrées pour résonner à une fréquence spécifique. Elles détruisent les liens entre les blocs de Réplicateurs et les isolent. De cette manière, les blocs, désactivés, sont rendus totalement inoffensifs.

3/ Les satellites
Les Asgard ont créé un système de satellites disrupteurs destinés à être utilisés en orbite. Le SGC en a placé un au-dessus du site Alpha, à une altitude de 33 785 km. Le rayon permet de détruire les vaisseaux de Réplicateurs et tout leur équipage.

4/ Les blocs
Chaque bloc individuel de Réplicateur peut exercer un champ d’énergie réactive modulée monopolaire sur les autres blocs, ce qui permet aux Réplicateurs de s’assembler sous des formes variées. Il existe également un lien subspatial entre les Réplicateurs, qui s’apparente à une connexion Internet sans fil. Le disrupteur émet une onde d’énergie venant perturber la communication entre les blocs de Réplicateurs.

5/ Trouver le code
De nombreuses heures d’analyse et de recherche ont été nécessaires pour réussir à trouver un code. Le disrupteur a été utilisé sur un panneau relié à un ordinateur, et les résultats ont été enregistrés. Puis ces données ont été traitées pour découvrir un algorithme et un code, qui ont permis de régler l’arme.

6/ La détente
L’arme s’adapte autour de l’avant-bras du porteur. La poignée est à l’avant du dispositif, et la détente est située en dessous. Il est conçu pour s’adapter facilement entre les deux premiers doigts de la main. Pour déclencher le rayon d’énergie, il faut appuyer fermement sur la détente et la maintenir.

7/ Les connaissances des anciens
Les caractéristiques techniques du disrupteur ont été puisées dans les connaissances des Anciens stockées dans l’esprit d’O’Neill, qui était dans le coma. Il risquait de mourir si on le réveillait alors que ces données étaient toujours dans son cerveau. Thor a donc créé un lien direct entre l’esprit d’Neill et l’ordinateur du vaisseau asgard, le Daniel Jackson, puis les informations ont été téléchargées dans la base de données asgard.

8/ Le code
Le Réplicateur Sam, créé par Numéro Cinq, a découvert des informations dans la base de données du site Alpha, et a ainsi pu ajouter une clé de cryptage dans le réseau d’échange de kiron qui contrôle la cohésion moléculaire des Réplicateurs, rendant le disrupteur inefficace. Le colonel Carter a isolé cette clé en se connectant à la liaison subspatiale entre les Réplicateurs, et elle a reréglé de disrupteur. Il s’en est suivi un véritable jeu du chat et de la souris : les Réplicateurs créaient un nouveau code, et le SGC le découvrait, faisant en sorte que l’arme redevienne utilisable.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?