baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Encyclopédie > Vaisseaux > Vaisseaux Autres > La montgolfière blindée

La montgolfière blindée

Titiasyl, jeudi 21 septembre 2017

Quand l’hyperpropulsion du Prométhée est tombée en panne, le vaisseau a du larguer le réacteur à naquadria et atterrir sur la planète la plus proche, P3X-744. Le gouvernement local n’a pas apprécié l‘explosion nucléaire massive qui s’en est suivie si près de sa planète. Le Prométhée a été mis sous la surveillance de montgolfières blindées et armées dès son atterrissage.

1/ Dimensions
Volume : 3 000 m3.
Longueur : 34 m.
Poids : 225 kg.
Alimentation : Gaz similaire au propane.
Créateurs : Les Tagreans.
Deux facteurs –pratiques et écologiques – ont incité les Tagreans à utiliser des montgolfières pour transporter leurs unités de sécurité. Les courants aériens de la planète sont idéaux pour permettra à des pilotes expérimentés de diriger ces vaisseaux. Et la montgolfière à air chaud est le mode de transport qui respecte le plus la couche d’ozone.

2/ Atterrissage
Si le pilote doit se poser abruptement, il étudie les sites possibles avec l’équipe au sol, grâce à la radio de son cockpit. Il faut trouver un grand espace dégagé. Pendant le vol, le pilote examine constamment le terrain afin de respecter des sites adéquats pour les cas d’urgence. Un pilote chevronné arrête progressivement la montgolfière, pour minimiser l’impact à l’arrivée. Quand le vaisseau a atterri, l’équipe au sol attache le cockpit avec des cordes.

3/ Guidage
Le pilote commande le déplacement horizontal du vaisseau en modifiant sa position verticale, car le vent souffle dans des directions différentes selon l’altitude. Pour aller dans une direction déterminée, le pilote monte ou descend à la position voulue et se laisse porter par le vent. La vitesse du vent tend à augmenter dans les couches les plus hautes de l’atmosphère. Les pilotes peuvent aussi contrôler la vitesse horizontale en changeant d’altitude.

4/ Energie
Le ballon est alimenté par un gaz similaire au propane terrien. Celui-ci est stocké sous une forme liquide comprimée dans des conteneurs légers. Quand on allume une lampe pilote, le métal des tubes du conteneur transforme le liquide en gaz. La substance obtenue à une haute température d’ignition : entre 450 et 500°C. Il y a ainsi peu de risques que le gaz s’enflamme spontanément pendant le vol. Lorsque l’air est chauffé, il emplit l’enveloppe du ballon. L’air chaud étant plus léger que l’air froid hors du ballon, le vaisseau s’élève et se dirige vers les courants atmosphériques.

5/ Concept
Les réservoirs à gaz sont fixés aux brûleurs. Une vanne permet d’augmenter ou de diminuer l’alimentation en gaz. L’enveloppe du ballon est composée d’un type de carbone résistant, présentant un point de fusion élevé. Elle est très légère et demande peu d’énergie pour être gonflée. Les panneaux qui vont de la base de l’enveloppe à son sommet sont couverts d’un matériau résistant au feu. La partie la plus proche des brûleurs s’appelle la « jupe ». Elle comporte une couche de mousse qui supporte une longue période d’exposition à des températures élevées et à des flammes.

6/ Cockpit
La taille du cockpit permet de transporter un pilote et un navigateur, tous deux étant hautement entrainés et expérimentés. Les deux soldats ont la possibilité de faire fonctionner la console d’artillerie du vaisseau. La formation des aviateurs militaires tagreans inclut l’utilisation des armes à plasma et le lancement de différents types de bombes.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?