baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Encyclopédie > Vaisseaux > Vaisseaux Goa’uld > Le vaisseau d’Osiris

Le vaisseau d’Osiris

Titiasyl, dimanche 24 septembre 2017

Ce vaisseau pyramidal constitue l’un des plus anciens connus. D’aspect, il est similaire aux Tel’tak plus modernes. Prêt en cas d’urgence, il avait été caché par Osiris dans un hangar souterrain, sous le sable, en Egypte. Très rapide pour sa taille, ce vaisseau blindé est équipé de dispositifs défensifs.

1/ Créateurs
Le vaisseau d’Osiris a sans doute été construit en secret par des esclaves humains ou jaffa. Il était impératif pour Osiris de disposer d’un vaisseau en cas d’urgence. L’existence de ce vaisseau a été soigneusement dissimulée aux autres grands maîtres, ainsi qu’aux sujets et aux jaffa du Goa’uld.

2/ Capacités du vaisseau
Construit en secret pour l’usage privé d’Osiris, le vaisseau a été amélioré au fil du temps. Il a emprunté les caractéristiques et les fonctions de différents vaisseaux goa’uld. Des moteurs plus rapides et un blindage renforcé en font un navire aussi performant que des modèles plus récents. Capable d’atteindre la vitesse de la lumière, il peut également stocker et larguer des bombes goa’uld. Ce modèle est un des rares vaisseaux conçus pour rester intact après un long séjour dans le sable. Les nacelles de sauvetage peuvent évacuer l’équipage, les passagers et les prisonniers, ainsi qu’une partie de la cargaison. A l’instar du Tel’tak, il est équipé d’un mécanisme d’autodestruction.

3/ Instructions de fonctionnement
Quand Osiris s’est aperçu qu’il était menacé par un autre grand maître, Seth, il a, en secret, enfoui profondément ce vaisseau sous le sable, à proximité de l’un de ses temples, en Egypte. Le signal d’activation était fixé à son dispositif du ruban, caché dans une salle secrète du temple. Ce signal fait démarrer les moteurs et déclenche un programme d’autopilotage qui amène le navire au-dessus du temple. De là, Osiris peut activer à distance les anneaux de transport et se faire téléporter. Ensuite, le vaisseau est piloté manuellement, à l’aide de commandes similaires à celles du Tel’tak, ou bien on peut saisir de nouvelles coordonnées d’autopilotage dans l’ordinateur de bord.

4/ Fonction mécanique
Les moteurs de ce vaisseau comptent parmi les plus rapides. Ils sont alimentés par un mélange volatil de naquadah et d’autres combustibles inconnus. Ce carburant peut détruire un navire, ou le propulser à des vitesses très élevées. Les niveaux de pesanteur engendrés sont très importants, mais le vaisseau d’Osiris a été équipé d’un système permettant de corriger ce problème. Le dispositif génère la gravité et l’atmosphère en corrélation avec l’accélération ou la décélération. Plusieurs détecteurs très sensibles sont montés autour du vaisseau pour couvrir tous les angles d’attaque possibles. Ces détecteurs repèrent les tirs ennemis et activent les boucliers.

5/ Caractéristiques techniques
Matériau : Naquadah, trinium, et un matériau léger inconnu, similaire à la fibre de carbone composite de la Terre.
Hauteur : 350 cm
Poids : 380 t
Créateur : Osiris
Utilisateur : C’est le vaisseau personnel d’Osiris
Données complémentaires : Ce vaisseau est doté d’une « pointe » qui émerge de la base peu après le décollage, s’étirant à m au plus. On suppose qu’il s’agit d’un dispositif qui aide le vaisseau à garder sa position après le décollage, lui permettant d’accélérer rapidement.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?