baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Encyclopédie > Peuples > Le peuple de P3R-118

Le peuple de P3R-118

Titiasyl, mercredi 27 septembre 2017

SG-1 a voulu négocier un traité commercial sur P3R-118, et a découvert que certains habitants étaient esclaves. Lorsqu’O’Neill a dénoncé cette pratique, les membres de SG-1 ont reçu des « Gènes de mémoire » et ont été envoyés travailler dans un complexe souterrain.

Planète : P3R-118.

Aspect : Humain.

Durée de vie : Inconnue.

Communication : Parlent la langue de SG-1.

Personnages clés : Brenna, l’administrateur Calder, et Megan, une ouvrière.

Statut des négociations : La duplicité de Calder et la politique de la cité au sujet de l’esclavage rendent tout traité commercial inconcevable.

Forces de la race : Le peuple de P3R-118 a réussi à survivre à une ère glaciale. Il n’existe ni crime ni chômage dans la cité sous dôme géant. Il dispose d’une technologie métallurgique et chimique très avancée.

Faiblesses : Pour entretenir la ville sous dôme, des esclaves sont exploités dans l’immense usine souterraine. Les membres indésirables de la communauté reçoivent des gènes de mémoire et ignorent qu’il existe une ville au-dessus d’eux.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?