baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > OS > OS Divers > Syndrôme prénuptial

Syndrôme prénuptial

Titiasyl, lundi 25 septembre 2017

Titre  : Syndrome prénuptial.
Auteur  : Titiasyl.
Bêta  : Angelgym34.
Série  : Stargate SG-1.
Genre/Pairing  : Humour.
Personnages  : Jack, Sam
Résumé  : Un mariage….
Saison  : 8 (Jack est général, Sam est colonel, Janet et Jacob sont décédés, Sam est fiancée à Pete et Kerry vient de rompre avec Jack).
Disclamer  : Les personnages de la série appartiennent aux créateurs et à la MGM sauf certains personnages que j’ai moi-même inventés ;) Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.
Note de l’auteur  : une petite idée qui vient de me traverser l’esprit.

Bonne lecture à tous…

***************************


Elle s’avança. Elle était magnifique. La robe parfaitement blanche.
Tout était Parfait.
Elle s’avançait donc, au bras d’un général Hammond ravi d’avoir été choisi pour la conduire.
Il pensa un instant à Jacob. Parti trop tôt pour voir ça.
La musique résonnait dans une église assez pleine.
La famille du marié étant plus conséquente qu’on ne l’aurait pensé.
Il jeta un coup d’œil à Daniel dans un costume parfaitement repassé qui le fixait avec un regard indéchiffrable.
Comme à l’habitude, Teal’c était stoïque et droit comme un i.
Un chapeau élégant, conseillé par Daniel, se trouvait bien vissé sur sa tête.
C’était dommage car le jaffa était très fier de ses cheveux nouvellement réapparus.
Cassie, en superbe demoiselle d’honneur, contemplait avec des yeux brillants la mariée s’avancer et cachait très mal son excitation.
Sam avait sur les lèvres un petit sourire crispé qu’il connaissait tant.
Elle tournait la tête à droite à gauche comme pour vérifier que tout le monde était là, que personne n’était en retard ou avait changé d’avis.
Mais comment pouvait-on décider de ne pas voir cette merveilleuse jeune femme en robe de mariée ?
Malgré cette question à la réponse évidente, elle continuait de répertorier les invités, jetant au passage des coups d’œil à droite et à gauche, sans jamais regarder l’autel…
Elle s’arrêta enfin et le fixa. Ils échangèrent un long regard lourd de sentiments et les yeux de Sam se troublèrent.
Il crut un instant qu’elle allait renoncer, mais elle se tourna vers le prêtre. La cérémonie commença.
Comme d’habitude, il n’écouta rien. Se contentant de fixer encore et encore la magnifique mariée qui, elle, semblait écouter attentivement.
Ce regard insistant lui valut un coup d’œil réprobateur de Daniel, et Jack tenta de se concentrer sur la citation de la Bible.
Peine perdue.
Décidément, les cérémonies n’étaient vraiment pas son truc. Même celle-ci.
Le dénouement approchait.
La chorale que Sam avait choisie après en avoir écouté une bonne vingtaine se leva et entama un chant qui s’avéra long et très répétitif.
Jack montrait clairement des signes d’impatience.
Son colonel se tourna un moment vers lui, et lui sourit. Puis se remit à chanter.
Heureusement pour lui, car il put entendre sa jolie voix, lui permettant de supporter plus facilement ce chant religieux.
A la fin, tout le monde se rassit.
Les vœux furent échangés. Cassie commençait également à s’impatienter et ne cessait de jeter des coups d’œil à Daniel qui restait impassible, tout comme Teal’c.
Le général Hammond souriait en voyant la jeune fille se dandiner inconsciemment et observa le général O’Neill, en apparence calme.
Le regard de l’archéologue croisa celui du militaire. L’échange aurait pu durer plus longtemps si une voix bien connue n’avait entamé la phrase tant attendue.
- « Mademoiselle Samantha Elizabeth Carter, voulez-vous… » commença le prêtre.
Son attention décrocha une fois encore.
- « Oui. » répondit Sam, d’une voix tremblante, sortant Jack de sa soudaine léthargie.
Elle se tourna vers son fiancé qui serait dans quelques secondes maintenant son mari.
Un sourire heureux éclairait son visage. Jack en fut désarmé, mais cela ne l’empêcha pas d’entendre la suite.
- « Monsieur Peter Richard Shanahan, voulez-vous prendre Samantha Elizabeth Carter pour épouse ? » continua l’homme d’église.
- « NON !!!! » hurla Jack en se réveillant en sursaut.
Il se redressa vivement et jeta des coups d’œil apeurés autour de lui.
Rejetant les draps dans un mouvement sec, il sortit précipitamment de sa chambre pour s’aventurer en caleçon et pieds nus dans les couloirs de la base.
Le militaire arriva enfin à destination et frappa fortement contre une porte.
Il attendit, impatiemment, que celle-ci s’ouvre.
C’est une Samantha Carter endormie, les cheveux en bataille, baillant sans ménagement qui lui ouvrit.
Ses yeux s’écarquillèrent devant l’homme qui incarnait son visiteur, troublant ainsi son sommeil.
- « Mon… mon général ? » fit la jeune femme, étonnée de le voir là.
- « Vous n’avez pas fait ça ? » Fit Jack en pointant un doigt accusateur vers elle.
- « Fait quoi ? » demanda Sam, ses sourcils relevés.
- « Fait ce que vous savez. » s’énerva le militaire.
- « Mais fait quoi ? » s’impatienta la jeune femme, voulant aller se recoucher.
Ni une ni deux, il lui empoigna sa main gauche et parcourut des yeux celle-ci.
- « Si… Vous l’avez fait. Vous avez une alliance. » s’exclama Jack.
- « Evidemment ! » répondit Sam, comprenant de moins en moins l’attitude de son supérieur.
- « Donc, vous avouez. »
Sam cligna plusieurs fois des yeux et se demanda si c’était elle ou lui qui était sous influence extra-terrestre.
- « Mais évidemment que j’ai une bague, de fiançailles d’ailleurs, et… »
- « De fiançailles… Donc, vous allez vous marier. » l’accusa Jack.
- « Mais vous le savez très bien, puisque vous… » lâcha la jeune femme, en ayant vraiment marre.
- « Il est hors de question que vous vous mariez. C’est clair Carter ? » gronda le militaire, en colère.
Elle ouvrit la bouche mais aucun son ne sorti.
Ses magnifiques yeux bleus parfaitement réveillés maintenant le contemplaient et ne pouvaient se détacher.
- « Mais… Jack ? Réveille-toi enfin… »
Il sursauta et son regard perdu lorgna tout autour de lui.
- « Où est Peter ? » demanda Jack en se grattant vivement la nuque et un air suspicieux.
- « Qui ? » demanda Sam, ne comprenant pas du tout la question.
- « Tu sais très bien de qui je veux parler… Peter, ton fiancé. »
- « Mon fiancé ? » répéta Sam, totalement éberluée « Mais c’est toi mon fiancé. »
- « Quoi ??? » s’exclama Jack, franchement étonné par la réponse.
- « Qu’est ce qui t’arrive ? Ça va ? » voulut savoir la jeune femme, alors qu’elle commençait à avoir sérieusement peur.
- « Mais… il est quelle heure ? »
- « Cinq heures ! »
- « De quel jour ? » demanda une nouvelle fois Jack.
- « Du samedi 24. Le jour de notre mariage. » répondit simplement Sam.
- « Tu veux dire… de ton mariage avec Peter ? » râla Jack, ne la croyant pas.
- « Bon tu m’énerves avec ton Peter. Ça va faire un an que j’ai rompu avec lui. Faudrait te mettre à la page. » fit la jeune femme en s’énervant franchement.
Perdu, le militaire sembla tenter de rassembler ses idées pour comprendre ce qui était en train de se passer.
- « Non mais oh… Aurais-tu oublié ces six derniers mois ? » s’exclama Sam devant le silence de son général.
- « Hein ??? » fit Jack, complètement paumé.
- « Non mais c’est pas vrai. T’as bu ou quoi ? » voulut savoir la jeune femme, agacée.
- « Mais non ! » répondit Jack, stupéfait par une telle question.
Elle lui lança un regard noir et aperçut Daniel sortir de sa chambre, proche de la sienne.
- « C’est quoi ce boucan ? » demanda Daniel avant d’ajouter en apercevant Jack « Ce n’est pas l’heure de se lever, Jack. Le mariage n’est que dans… six heures ! »
Sans plus de cérémonie, Daniel repartit se coucher.
- « Le mariage ? Donc, tu te maries bien avec Peter ! » recommença Jack.
- « Ça commence à bien faire avec ton Peter. C’est avec TOI que je marie. » répondit Sam, n’en pouvant plus.
- « Avec moi ??? » fit le militaire étonné.
- « Et je commence sérieusement à me demander si c’est une bonne chose… » soupira la jeune femme.
- « Mais… mais… tu as dit oui à Peter. »
- « Ah bon ? Quand ça ? » demanda sarcastiquement Sam.
- « Mais là, tout de suite. » répondit Jack avant de la regarder incrédule « D’ailleurs, pourquoi tu n’es pas habillée ? Et pourquoi on est à la base ? Et… Pourquoi je suis en caleçon ? »
Sam croisa les bras et haussa un sourcil.
- « J’ai rêvé, c’est ça ? » s’exclama le général perdu » Alors tu n’es pas mariée à Peter… et… c’est moi que tu épouses ? »
Elle soupira excédée.
- « C’que je suis rassuré. » souffla Jack, son cœur reprenant une allure normale.
- « Et moi qui pensais que c’était la mariée qui devait être stressée à quelques heures du mariage… Faut croire que j’avais tort… » sourit Sam.
- « Bon ça va hein ! » grimaça le militaire.
Elle sourit devant son air réprobateur et fut soulagée de le voir enfin redevenu lui-même.
- « N’empêche que ça porte malheur de voir la mariée avant le mariage ! Et tu le sais ! » Fit Sam en redevant sérieuse.
- « Et toi tu sais très bien qu’on se serait vu au mess pour le petit-déjeuner de toute façon… » la contra Jack.
- « Je peux aller dormir maintenant ? »
- « Bien sûr mademoiselle ! » sourit Jack avant de s’avancer « Je me ferai un plaisir de… »
- « N’y compte pas ! » s’exclama Sam en posant une main ferme sur son torse.
- « Mais… » commença le général.
- « Le général O’Neill va retourner gentiment dans ses quartiers pendant que le colonel Carter va aller, ou du moins, tenter de dormir encore un peu. » déclara la jeune femme, puis ajoutant sous son air coquin « Et ne me force pas à répéter »
Faisant mise d’être déçu, il commença à partir puis se retourna cependant en plein milieu du couloir, alors que son colonel entamait avec soulagement, la fermeture de la porte.
- « Comment ça se fait qu’on se marie ? » demanda Jack, comme encore dans la lune.
- « Tu m’as demandé… j’ai dit oui et puis voilà. » s’énerva la jeune femme.
- « Mais on n’a pas le droit… On est militaire. »
- « Faut que j’aille te chercher la dérogation dans ton bureau ? »
- « Ahhh… On a une dérogation ! » fit Jack, étonné.
Sam le regarda une dernière fois et claqua la porte.
- « A tout à l’heure, quand tu seras redescendu sur Terre. Et t’as intérêt à être bien réveillé cette fois, parce que je dirai non sinon ! » cria la jeune femme.
- « Même pas vrai ! » cria à son tour le général.
Elle rouvrit la porte et contre toute attente, sourit.
- « Quand même, y a des fois où je me demande vraiment comment j’ai pu tomber amoureuse de toi. » soupira Sam.
- « Sans doute grâce à mon incroyable… » commença à répondre Jack en bombant le torse.
- « Bonne nuit. » fit Sam en refermant la porte avant de lui sauter dessus.
Décidément, la vie avec Jack ne manquait pas de surprises.
Et ils seraient bientôt liés à jamais…

FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?