baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Personnages > Personnages principaux > Jonas Quinn > Biographie

Biographie

Titiasyl, dimanche 22 octobre 2017

1/Identité
Nom : Jonas Quinn.
USAF : Non applicable.
Grade : Civil. Ancien conseiller du grand ministre de Kelowna.
Age : Inconnu.
Nationalité : Kelownien.
Cheveux : Bruns.
Yeux : Marron.
Taille : 1,85 m.
Signes particuliers : Aucun.
Domicile : Kelowna, planète P2S-4C3.

2/ Capacité cérébrale
L’ADN alien de Jonas Quinn lui confère une capacité supérieure de mémorisation et de traitement des informations. Doté d’une mémoire photographique, il a étudié et assimilé les recherches de Daniel Jackson en un temps très bref. Quand Jonas s’est joint à SG-1, il a apporté à l’équipe plusieurs ajouts majeurs, notamment son attention aux détails. Dans les situations où d’autres rateraient une information cruciale, son œil exercé repère systématiquement le moindre facteur significatif. Il a lu et assimilé tous les textes du SGC qui pouvaient présenter un intérêt pour lui. Son aptitude à apprendre les langues étrangères avec facilité et son vaste savoir se sont révélés vitaux, faisant de lui un membre très important de l’équipe.

3/ Particularités génétiques
Les gènes de Jonas sont nettement plus évolués que ceux des humains de la Terre. Lorsqu’il a été soumis pendant une heure à la machine de modification génétique de Nirrti, sur P3X-367, les effets ont été très lents à se manifester. Alors que d’autres ont été affreusement mutilés ou sont morts après quelques minutes d’exposition, Jonas Quinn a eu des problèmes plusieurs mois après. Son excellente santé lui a permis de survivre à la tumeur cérébrale jusqu’à l’opération qui l’a sauvé.

4/ Le naquadria
L’équipe médicale du SGC signale un problème possible en ce qui concerne la santé mentale de Jonas Quinn. Son exposition au naquadria, un élément instable, pourrait constituer un risque à long terme. En effet, son ancien professeur et mentor, le Dr Kieran, est devenu schizophrène à la fin de sa vie. Quand SG-1 a reçu un appel urgent des chefs de Kelowna, l’équipe a découvert que le Dr Kieran affirmait appartenir à un groupe de résistance secret. Selon Kieran, un coup d’Etat se préparait. En réalité, il était sujet à des hallucinations dues à la schizophrénie, et tout était le fruit de son imagination. La cause probable de cette pathologie était l’exposition répétée du scientifique au naquadria au cours de ses recherches.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?