baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > OS > OS Séries > Série d’OS sur les "Interviews" > L’interview de Sam : Saison 1

L’interview de Sam : Saison 1

Titiasyl, mardi 14 novembre 2017

Titre : L’interview de Sam : Saison 1.
Auteur : Titiasyl.
Série : Stargate SG-1.
Genre/Pairing : Humour, Romance Sam/Sam.
Personnages : Sam, Titiasyl…
Résumé : Titiasyl est allée interroger Sam concernant la première saison de la série…
Saison : 1.
Disclamer : Les personnages de la série appartiennent aux créateurs et à la MGM sauf certains personnages que j’ai moi-même inventés ;)

Les caractères des personnages ne sont pas repris dans cette histoire.

Bonne lecture à tous et à toutes…

*******************************************


Titiasyl  : « Bonjour capitaine Carter et merci d’avoir accepté de répondre à mes questions pour toutes les personnes fans de vos missions off world et… surtout de vous… »

Sam  : « Avec plaisir. Par contre, ça va durer longtemps ? Parce que j’ai des expériences qui m’attendent dans mon labo. »

Titia  : « Je vais essayer de ne pas vous retenir trop longtemps. J’aime beaucoup tout ce que vous faites avec votre équipe et j’aimerais que vous m’en disiez un peu plus sur vos sentiments et la manière dont vous voyez les choses sur cette première année qui vient de passer… »

Sam  : « Ok. Ben je vais faire de mon mieux. Je vous écoute. »

Titia  : « Bien… Voici ma première question capitaine… Quel souvenir gardez-vous de votre première rencontre avec le colonel O’Neill en salle de briefing, après que le général vous ait assignée sur la mission ? »

Sam  : « Waouh, c’est un dieu, j’en ferais bien mon quatre heures ! Enfin, c’est un charmant militaire. »

Titia  : « Moi aussi, j’en ferais bien mon quatre heures. Miam… »

Sam  : « Et mon poing dans la gueule, ça vous dit ? »

Titia  : « Oh là… Seriez-vous jalouse ? »

Sam  : « Moi, jalouse.. Pfff, pas du tout. Bon allez, enchainez avec vos questions ! »

Titia  : « Très bien… Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez été prise en otage dans l’ascenseur par le major Kawalski ? »

Sam  : « Je dois dire que j’ai pas tout compris à ce moment-là. Et j’ai que des vagues souvenirs. Je sais que je n’étais pas très rassurée, que je n’arrivais pas à me défendre et je me suis réveillée à l’infirmerie avec un immense mal de tête. »

Titia  : « En même temps, vu comment vous avez été projetée contre la paroi de l’ascenseur, c’est pas étonnant. Le colonel était super inquiet pour vous. »

Sam  : « Ah oui ? Inquiet comment ? Enfin, je veux dire, nous faisons partie de la même équipe. »

Titia  : « On va dire ça oui… Allez, passons à la question suivante. Si je vous dis Shavadaï, à quoi cela vous fait-il penser ? »

Sam  : « A des machos sans cervelle. Enfin, comme on a aussi sur Terre. Bien que eux, c’était quand même le pompon… »

Titia  : « Et à part les machos ? »

Sam  : « Des connards ! Attendez, ils m’ont quand même vendue et achetée. Je ne suis quand même pas un bout de viande. »

Titia  : « Pour certains, vous êtes un sacré morceau quand même. Alors, c’était comment de devenir un atteint ? Quels sont les souvenirs que vous gardez de ce moment ? »

Sam  : « Aucun. Alors, je suis allée jeter un coup d’œil sur les vidéos des caméras de surveillance. »

Titia  : « Et le spectacle vous a plu alors ? »

Sam  : « Et dire qu’il m’a repoussée. Vous y croyez vous ? Il m’a repoussée quand même. Je lui plais pas ou quoi ? »

Titia  : « Pfff, quel imbécile. En plus, je suis sûre que vous lui plaisez. »

Sam  : « Ben on dirait pas. »

Titia  : « Hey, c’est un homme, et ça sait jamais ce que ça veut. Allez question suivante : Voir Jonas en dieu ne vous a pas étonnée ? »

Sam  : « Pourquoi ça m’aurait étonnée ? Il s’est toujours cru supérieur à tout le monde. Monsieur je sais tout et je suis plus fort que tout le monde. J’ai beau réfléchir, j’arrive toujours pas à comprendre ce qui m’a plu chez lui. »

Titia  : « Moi non plus d’ailleurs. Quand on le compare au colonel, y a pas photo. »

Sam  : « Non mais c’est clair, y a pas photo. »

Titia  : « Qu’avez-vous ressenti lorsque Jonas a voulu jeter le colonel à travers l’iris fermé ? »

Sam  : « Dommage que j’avais les mains attachées… Parce que je n’aurais pas seulement mis un coup de pied dans ses mains pour qu’il relâche l’arme. Je la lui aurais faite bouffer. Et probablement castré aussi. Faut pas que ça se reproduise ce genre de taré. »

Titia  : « Alors là, je suis totalement d’accord avec vous. La mission d’après a dû être pénible pour vous de voir le colonel avec son épouse et leur fils… Qu’avez-vous ressenti ? »

Sam  : « J’aurais aimé être à la place de Sara et qu’il me prenne dans ses bras. Mais ça n’arrivera jamais. »

Titia  : « Il ne faut jamais dire jamais. Pour une scientifique telle que vous, ça a dû être un grand moment de rencontrer un peuple tel que les Nox ? »

Sam  : « Le petit Nafrayu était trop craquant… D’ailleurs, je ne comprends toujours pas pourquoi le colonel a dit que je ne pouvais pas le ramener à la maison. »

Titia  : « C’est vrai qu’il est trognon ce petit. En parlant de ça, Kynthia n’est-elle pas aussi charmante ? »

Sam  : « Cette greluche, charmante ? Vous avez de la merde dans les yeux. Charmante, pfff… J’t’en filerai du gâteau moi. Dans ta gueule oui. »

Titia  : « Jalouse… Jack vous a manqué pendant que vous crapahutiez dans la montagne avec Daniel et Kendra ? »

Sam  : « Evidemment, comme à chaque fois que je ne suis pas avec lui. Enfin, je veux dire, non pas du tout. On était assez occupés avec Daniel. »

Titia  : « Ça a dû être quelque chose pour vous de retrouver Ernest après tant d’années coincé sur cette planète ? »

Sam  : « Le pauvre, ça a pas dû être évident de vivre toutes ces années tout seul. »

Titia  : « Autant de temps seul, ça a de quoi rendre fou. A l’inverse, qu’est-ce que ça vous a fait d’apprendre que Teal’c avait laissé sa famille derrière lui ? »

Sam  : « Je dois dire que ça m’a surprise. Je n’le voyais pas du tout avec une famille mais je dois avouer que sa femme et son fils sont adorables. Ça n’a pas dû être facile pour lui de devoir les abandonner. »

Titia  : « Ça ne vous a pas donné l’envie de fonder une famille ? »

Sam  : « Oohhhh si. Avec plein de petits Jack me courant partout autour. Oh non, je viens de dire ça à voix haute ? »

Titia  : « Oh oui. J’en connais un qui sera ravi de l’apprendre. »

Sam  : « Ah bon ? Qui ? »

Titia  : « Le colonel O’Neill, enfin ! Bon passons à la question suivante : Vous pensiez avoir perdu Daniel sur cette planète de feu et d’eau… Vous avez eu le droit à un câlin de Jack. C’était comment ? »

Sam  : « Trop court. »

Titia  : « Ça a dû être très difficile pour vous de devoir sortir de ses bras. »

Sam  : « Vous n’imaginez même pas à quel point. C’est là qu’on se rend compte que toutes les bonnes choses ont une fin. »

Titia  : « Et elles sont toujours trop courtes en plus. Et Hathor ? Elle était sympa ? »

Sam  : « Tellement sympa qu’elle a voulu me piquer mon mec et que j’ai dû assommer le général. »

Titia  : « Vos prières pour qu’il soit amnésique n’ont pas beaucoup fonctionné… »

Sam  : « Oh un petit peu quand même puisque j’ai eu une médaille. Je devrais peut-être le frapper plus souvent. Il manque une médaille sur le côté droit de ma tenue. »

Titia  : « Tapez pas trop fort quand même. Et concernant Cassandra ? Quel est votre ressenti lors de votre première rencontre avec elle ? »

Sam  : « Une petite fille adorable avec un lourd passé. J’aurais aimé pouvoir la prendre avec moi mais avec ces rabats joie de l’état-major, ils n’ont rien voulu entendre. Vous pensez que je ferai une si mauvaise mère que ça ? »

Titia  : « Ce sont de vrais connards. Et vous seriez une excellente maman en plus. Sinon, qu’est-ce que ça vous a fait de voir Teal’c condamné pour des actes qu’il a commis dans son passé ? »

Sam  : « J’ai vraiment eu peur qu’il soit tué cette fois-ci. C’est passé à un cheveu près voire un poil de cul… »

Titia  : « C’était chaud quoi ! Et Narim ? Qu’est-ce qui vous a pris de l’embrasser ? »

Sam  : « Attendez, qu’on remette les choses dans l’ordre. C’est lui qui m’a embrassée. »

Titia  : « Ben vous avez pas dit non ! »

Sam  : « Question suivante ? Personne ne va lire tout ça ? »

Titia  : « Noooon, bien sûr que non. Ça reste entre nous. Alors, le câlin sur la glace avec Jack, c’était comment ? »

Sam  : « A part qu’il faisait froid, c’était d’enfer. En plus, je la visualisais bien, la petite cheminée dans le coin. »

Titia  : « Avec peut-être moins de vêtements sur le dos ? »

Sam  : « Si on avait été dans un endroit plus chaud oui. Mais là, les vêtements n’étaient pas de trop. »

Titia  : « C’est sûr. Vous avez un double robotique tout comme le colonel, vous voudriez bien nous le prêter ? On a très envie de tester les câlins avec Jack O’Neill. »

Sam  : « Tant que vous prenez le robot, ça me va. Mais l’original est à moi. »

Titia  : « Banco. Faut que je trouve pour aller le chercher alors. Et sinon, qu’est-ce que ça vous a fait d’apprendre que Jack et vous étiez fiancés dans une autre dimension ? Vous n’aimeriez pas la même chose ? »

Sam  : « Ben sûr que si. Vous n’trouvez pas que mon doigt est tout nu là ? Moi, j’dis qu’il manque un petit caillou. »

Titia  : « Tout à fait d’accord avec vous. Bon en même temps, vu comment vous avez voulu lui bouffer la main, va falloir attendre un peu pour le caillou. »

Sam  : « Oui bon.. Je me suis défendue, c’est tout. C’est juste dommage que ce soit la main du colonel qui soit passée devant mes dents… »

Titia  : « Et vous avez bien eu raison. Je suis certaine qu’il ne vous en veut pas du tout. »

Sam  : « Je l’espère bien. »

Titia  : « Bien ! J’ai tout ce qu’il me faut. Merci beaucoup de votre temps… Seriez-vous d’accord pour remettre cela ultérieurement afin de parler de la saison deux cette fois ? »

Sam  : « Bien sûr… Finalement, je me suis bien amusée avec vous. »

Titia  : Moi aussi et j’ai hâte de vous revoir… Merci beaucoup, Sam… »

FIN
Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?