baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Découvertes > Les statues de P4X-347

Les statues de P4X-347

Titiasyl, vendredi 1er décembre 2017

A l’extérieur d’un palais Goa’uld, sur P4X-347, O’Neill, Carter et Teal’c ont découvert d’immenses statues de sphinx. Pour en savoir plus sur leu lien éventuel avec l’Égypte ancienne, le Général Hammond a envoyé SG-6 sur la planète, après le retour de SG-1 pour étudier ces statues colossales.

Les statues de P4X-347 ressemblent aux sphinx mythologique de l’Égypte ancienne. Les sphinx égyptiens (les Grecs anciens en avaient aussi) ont généralement le corps d’un lion et la tête d’un homme. Le grand sphinx du plateau de Gizeh, sur la rive ouest du Nil, en est l’exemple le plus connu.


Présentation
Objet : Statues de P4X-347
Cat. N° : SG/04/18/SG6
Age : Inconnu. Estimation : entre 400 et 800 ans
Lieu : P4X-347
Matériau : Calcaire
Créateurs : Inconnus. Probablement des esclaves de Râ
But : on pense qu’ils étaient purement décoratifs

Première analyse
Les sphinx de P4X-347 font 199 m de haut et 20 m de long. La hauteur est étonnamment similaire à celle du grand sphinx, qui fait 19,8 m de haut. Mais le grand sphinx est beaucoup plus long : 73,4 m. Les sphinx de P4X-347 sont situés au bord d’un océan, et font partie d’un complexe qui a autrefois été un palais de plaisance goa’uld. Les Goa’uld venaient dans le palais s’adonner à la « drogue » fournie par la matrice lumineuse holographique.
Le palais, comme les statues, reste mystérieux. Il est abandonné depuis longtemps, sans doute depuis longtemps, sans doute des siècles. Mais pourquoi ? Qui a sculpté ces statues ?

Chronologie
Étant donné le penchant des Goa’uld pour l’esclavagisme, il est possible qu’ils aient importé d’anciens Égyptiens par la porte des étoiles pour les faire sculpter les statues. Si c’est le cas, on peut affirmer que les sphinx datent de l’époque égyptienne, et ont entre 2 000 et 4 500 ans. Ériger ces statues aurait représenté un grand exploit pour les peuples anciens de la Terre. Mais certains éléments contredisent cette hypothèse. Le grand sphinx égyptien a été endommagé par les millénaires d’exposition aux éléments et les dégâts provoqués par les humains. Les sphinx de P4X-347 ont été aussi exposés aux éléments (le vent et l’humidité de l’océan) et semblent en bien meilleur état. Même si elles ont été restaurées, cela signifie que ces statues sont bien moins anciennes, et auraient 400 à 800 ans seulement.

Sculptées à la main
Si cette estimation est juste, les anciens Égyptiens ne peuvent être les créateurs de ces statues. Il est possible que d’autres peuples descendant des Tau’ris les aient sculptées. Des civilisation de type égyptien ont en effet continué d’exister sur de nombreuses planètes après l’ensevelissement des la porte des étoiles de la Terre (les Abydoniens, par exemple). Cela expliquerait aussi les différences de style entre ces statues et celles de l’époque classique égyptienne. SG-6 a relevé que ces statues étaient couvertes de marques similaires à celles provoquées par des outils de sculpture à la main.
Après examen, il semble que chaque statue de P4X-347 ait été sculptée dans un seul bloc de calcaire dur (la pierre utilisée pour le sphinx de Gizeh). On a trouvé une carrière de calcaire à 15 km environ du palais. C’est de là que viennent les statues, mais on ignore par quel moyen les blocs ont été transportés sur le rivage. Les sphinx pèsent plusieurs centaines de milliers de tonnes. Une civilisation utilisant seulement les cordes et du bois aurait eu bien du mal à amener les statues depuis la carrière. Il est possible que les Goa’uld les aient transportée, par voie aérienne ou par télé-porteur, pour manifester leur pouvoir.

Dispositif cachés ?
SG-1 a parfois rencontré des dispositifs apparemment inoffensifs qui contenaient des appareils goa’uld secrets. Sur la planète Argos, par exemple, la statue de Pélops renfermait un émetteur qui faisait vieillir prématurément les Argosiens. Et lors de M04.013, le Major Carter à découvert que deux vases canopes égyptiens étaient en réalité des conteneurs de stase où dormaient des symbiotes goa’uld.
SG-6 a donc creusé un fossé autour d’une des statues de sphinx, sans trouver de salle ou de tunnel secret. Une analyse aux ultrasons de la structure intérieure n’a rien révélé, et aucun champ d’énergie similaire à ceux du dispositif lumineux du palais n’a été trouvé autour des sphinx.

Mystère non résolu
Il semblerait que Râ ait fait construire ces statues par des esclaves humains, dans un simple but décoratif. La date de fabrication des sphinx coïncidait peut-être avec l’ouverture du palais. Sue les raisons de l’abandon du complexe, le mystère reste entier.
La mort de Râ, tué par le Colonel O’Neill, pourrait être une explication, mais la date de son décès ne correspond pas aux estimations de Daniel Jackson. On peut supposer que les Goa’uld se sont lassé du palais, ont été obligés de partir, ou ont été attaqués par un ennemi comme Ma’chello.

La tête de faucon de Râ
Il n’y a aucune inscription sur les statues ; SG-6 a toutefois déduit de ses observations qu’elles étaient associées au Goa’uld Râ. Les inscriptions en goa’uld à l’intérieur du palais parlaient de Râ, un des dieux à tête d’oiseau les plus connus de l’Égypte ancienne. Cette analyse est confirmée par le disque solaire surmontant la tête des sphinx. Il n’est pas sûr que la silhouette humaine devant les sphinx soit Râ. Mais elle a les bras croisés, une attitude qui symbolise la royauté.

Positionnement des sphinx
Les cinq statues colossales de sphinx sont alignées au bord du rivage de l’océan, sur P4X-347. On a aussi trouvé en Égypte, lors des fouilles, des rangées de sphinx alignées devant les entrées de certains temples, peut-être comme symbole de protection. En allait-il de même pour ces statues ? On peut aussi supposer que Râ les a disposées à un endroit où elles impressionneraient les autres Goa’uld visitant son palais.

Le corps de Lion
Le lion jouait un rôle important dans la mythologie égyptienne. Vivant en bordure du désert, il était le protecteur de l’horizon occidental et oriental, où le soleil se lève et se couche. Râ était souvent représenté comme un homme à tête de faucon, mais prenait parfois l’aspect d’un lion. Dans le Livre des Morts des anciens Égyptiens, un guide de la vie dans l’au-delà, il est écrit : « Puisse-t-il m’être accordé le pouvoir des eaux comme les membres de Seth, car je suis celui qui parcourt le ciel, je suis le lion de Râ... »

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?