baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Découvertes > Les bas-reliefs de la Ziggourat

Les bas-reliefs de la Ziggourat

Titiasyl, mercredi 6 décembre 2017

Quand l’équipe SG-1 est partie à a recherche d’une équipe d’officiers pirates russes, elle est arrivée dans un antique ziggourat de P2X-338, autrefois la forteresse du Goa’uld Marduk. Daniel Jackson à déchiffré les inscriptions permettant d’entrer dans le bâtiment. Les parois étaient couvertes de bas-reliefs dédiés au culte d’un dieu.

Présentation
Objet : Les bas-reliefs de la ziggourat
Cat. N° : SGC/05/08
Age : Environ 2 600 ans
Dimensions : Couvrent tout l’intérieur du temple
But : Ils font le récit du règne de Marduk sur la planète P2X-338 et rendent hommage au pouvoir de ce Goa’uld. Ils ont également une fonction funéraire
Lieu : P2X-338
Créateurs : Les Babyloniens
Matériau : Granit

Des bas-reliefs qui racontent une histoire
Les bas-reliefs de l’intérieur de la ziggourat rappellent ceux des tombes babyloniennes ou sumériennes de la Terre. Ils montrent les adorateurs de Marduk apportant des présents dans le temple. Leurs mains levées indiquent leur vénération pour le « dieu » Marduk. Souvent, ces bas-reliefs montraient des précessions funéraires, ce qui pourrait être le cas ici, puisque le bâtiment abritait le sarcophage de Marduk, qui lui permettait de ressusciter régulièrement. Sur Terre, les archéologues et les historiens on découvert que Marduk était le dieu protecteur de Babylone. Les bas-reliefs de la ziggourat, de style babylonien, ainsi que ceux trouvés sur la Terre (et qui contenaient les coordonnées d’accès de P2X-338), semblent indiquer que Marduk voyageait entre ces deux planètes, et avait peut-être emmené des Terriens avec lui. La ziggourat a environ 4 000 ans, et la civilisation babylonienne était florissante sur la Terre il y a quelque 5 000 ans. Comme la Terre servait à approvisionner les Goa’uld en esclaves, il est probable que Marduk ait emmené des babyloniens anciens dans son temple de P2X-3328.

Le « rayon de lumière »
Les bas-reliefs, près du sarcophage, ont permis aux membres de SG-1 et à la Russie survivante de sortir de ziggourat avant qu’elle ne s’effondre. Ils évoquaient les pouvoirs de Marduk, de son Œil magique de Tiamat, et indiquaient que le Goa’uld utilisait un « rayon de lumière » pour visiter ses adorateurs. L’équipe a établi qu’il s’agissait d’une référence aux anneaux de transport. Situés à côté du sarcophage, ils permettaient à Marduk un accès rapide en cas de besoin. Le télé-porteur menait à un autre temple de la planète, et probablement à la flotte de vaisseaux-mères de Marduk.

Les bas-reliefs du sarcophage
Les inscriptions du sarcophage signifient « la grandeur et l’infaillibilité » de Marduk. Écrites en cunéiformes et en babylonien, comme le texte de l’entrée, elles avertissent que le sarcophage doit être utilisé seulement par son possesseur. « Le grand et puissant Marduk, dieu et maître de toute chose, détient le pouvoir et les clés de ce temple. Tous ceux qui y entrent sont soumis à Sa volonté. La colère de Marduk retombera sur la tête de celui qui oserait toucher à ses précieuses possessions. »

Les prêtres de Marduk
Comme les autres grands maîtres, Marduk avait ses propres prêtres. Ce bas-relief montre une procession de prêtres vêtus de beaux atours qui apportent des présents. On a trouvé des images similaires dans des tombes terriennes, notamment celles des pharaons. Ce bas-relief est plus élaboré que les autres qui figurent dans la ziggourat, indiquant un sens artistique plus développé. Cela signifie probablement que ces sculptures de prêtres ont été réalisées plus tardivement que les autres. Les images des prêtres de Marduk ont peut-être été ajoutées après coup à la ziggourat.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?