baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Découvertes > Le collier d’Osiris

Le collier d’Osiris

Titiasyl, mardi 12 décembre 2017

Comme tous les Goa’uld, Osiris s’habille pour impressionner ses sujets. Les Goa’uld se servent des bijoux pour rehausser leur image divine. Mais les pierres précieuses ne sont pas réservées aux grands maîtres. Depuis des milliers d’années, sur la Terre, les bijoux indiquent le statut de celui ou celle qui les porte.

Osiris s’habille pour impressionner non seulement ses sujets, mais aussi les autres grands maîtres, et inspirer à tous le respect et la crainte. Les bijoux n’ont donc pas une simple valeur esthétique ; ils symbolisent le statut et le pouvoir.

Le collier représenté a été porté par Osiris au sommet des grands maîtres. Il a probablement été choisi spécialement pour cette occasion. Osiris représentait Anubis, et devait apparaître dans les plus beaux atours pour être considéré comme digne d’assister à la réunion.

Présentation
Objet : Le collier d’Osiris
Cat. N° : SGC/05/15
Créateurs : Probablement des esclaves humains d’Égypte ancienne.
Lieu : Station spatiale
Age : Pourrait avoir été retiré de la tombe d’Osiris ; il serait alors vieux de 4 000 ans
But : Article décoratif, qui contribue à souligner le pouvoir de son porteur.

Les pierres précieuses
Ce collier est composé de plusieurs pierres précieuses et semi-précieuses. Les pierres rouges les plus délicates sont faites d’ambre, relié par un fil d’or ; entre celles-ci sont intercalées de pierres bleues, sans doute de la turquoise ou du saphir, et des perles en or massif plus grandes. Même si le naquadah, le trinium et le naquadria sont des métaux recherchés par les Goa’uld, ces derniers sont tout de même sensibles à la majesté que des matériaux comme l’or et l’argent confèrent à leur porteur.

Liens avec les rites tribaux
Dans certaines régions d’Asie du Sud-Est, surtout l’Inde, les bijoux sont utilisés depuis des milliers d’années par les communautés tribales. Ces parures définissaient en partie l’identité du porteur. Certains bijoux, surtout les colliers, servaient à indiquer à quelle communauté le porteur appartenait. D’autres éléments, liés au matériau dont ils étaient composés, indiquaient le statut du porteur dans sa communauté. Le type et la qualité des métaux et des pierres traduisaient aussi le statut économique de la personne. Toutefois, les colliers étaient plus traditionnellement utilisés comme gages d’affection échangés entre amoureux. Le collier porté par Osiris avait peut-être été laissé dans sa tombe par sa compagne morte depuis longtemps, Isis. Il pourrait aussi lui avoir été remis par Anubis en remerciant de s’être joint à lui.

Digne d’un roi
Le collier d’Osiris est un exemple remarquable de l’habilité des esclaves humains qui l’ont fabriqué, probablement des Égyptiens anciens. Il est aussi un symbole d’avidité, montrant la soif de pouvoir très caractéristique des grands maîtres goa’uld.

La fabrication des bijoux en Égypte
Les premiers bijoux fabriqués par les Égyptiens étaient composés d’éléments naturels, des coquillages ou de l’ivoire. Puis ils ont perfectionné leurs techniques et ont façonné des bijoux dans de l’argent, de l’or, de bronze, de la faïence, du verre et de la cornaline. Comme dans la plupart des cultures, ces objets symbolisaient le statut social. Une personne importante portait des bijoux faits de matériaux de valeur, comme l’or. Les citoyens moins riches se contentaient de coquillages ou de perles en bois. Les peintures des tombes montrent souvent des personnes portant seulement un collier et un pagne, alors que les pharaons arboraient un grand nombre de bijoux.

Baal
Depuis que Baal a plus de pouvoir dans la galaxie, il apprécie davantage les bijoux, soulignant son statut, surtout les grosses bagues en or avec des pierres précieuses.

Nirrti
Nirrti était une déesse de la mythologie hindoue. Ses joyaux et ses vêtements ont toujours été très élaborés. Elle aimait particulièrement les bijoux en métal précieux, or ou argent. Cependant, depuis sa querelle avec les autres grands maîtres, Nirrti a perdu du pouvoir et elle s’habille de manière moins décadente.

Olokun
Olokun est un die de la mythologie d’Afrique occidentale. Comme les autres grands maîtres du sommet, il est arrivé vêtu de ses plus beaux atours. Il portait, entre autres bijoux, un tour de cou style tribal. Il est probable qu’en quittant la Terre, il ait emmené avec lui des esclaves africains qui ont continué à fabriquer des bijoux traditionnels.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?