baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Découvertes > La bombe de l’arche Goa’uld

La bombe de l’arche Goa’uld

Titiasyl, jeudi 14 décembre 2017

Quand le SGC enquête sur l’assassinat d’agents pirates du NID. Ils trouvent une bombe Goa’uld. Daniel Jackson interroge Anna, un clone créé avec des cellules humaines et Goa’uld, qui possède la mémoire génétique des Goa’uld. Les dessins d’Anna sont la clé de la désactivation de la bombe, qui a été envoyée dans la zone 51, où les scientifiques la démontent pour comprendre son fonctionnement.

Présentation
Objet : Bombe de l’arche Goa’uld.
Cat. N° : SGC/45/098
Age : 100 000 ans
Dimensions : 43 x 106 x 70 cm
But : A l’origine, il s’agissait probablement d’une arme destinée à détruire des vaisseaux-mères ou des bâtiments ennemis
Lieu : Zone 51
Créateurs : Les Goa’uld
Matériaux : Or et Naquadah

Destruction massive
La bombe contient 4,5kg de naquadah. Si elle explosait, elle serait assez puissante pour détruire Orange County, en Californie (où la bombe a été trouvée dans un entrepôt). Les retombées radioactives tueraient aussi des milliers de personnes dans les régions environnantes. L’arche s’ouvre au moyen d’un verrou en forme de scarabées à combinaison déchiffrable seulement par une personne qui possède les connaissances des Goa’uld. Lorsque la bombe est activée, le grand cristal vert s’allume et le compte à rebours commence, affichant des symboles goa’uld. Quand le minuteur est en marche et que l’on remet le couvercle, cela verrouille la bombe, évitant qu’un ennemi puisse empêcher l’explosion.

Décoration complexe
Les dessins et l’écriture complexes qui se trouvent sur l’arche rappellent ceux qui figurent sur les parois des tombes égyptiennes. En fait, il s’agit d’un mélange de hiéroglyphes égyptiens et d’écriture goa’uld. Cette combinaison de symbole constitue une nouvelle preuve que le grand maître Râ a régné sur la Terre, il y a des milliers d’années. Daniel Jackson émet l’hypothèse que l’arche était un « cadeau » piégé fait par Râ à Sekhmet, censée être son alliée. Comme la bombe est toujours intacte, il semble que le plan fomenté par Râ pour détruire sa rivale ait échoué.

Alimentation à cristaux
Comme presque toute la technologie goa’uld, la bombe est alimentée par des cristaux. Les bleus régulent la puissance et les rouges contrôlent le compte à rebours. Le minuteur peut être réglé des jours à l’avance. A l’instar de toutes les armes goa’uld de ce type, la bombe comporte des détecteurs qui la déclenchent si elle est déplacée. Ces détecteurs sont des cristaux jaunes. Si on tente de désamorcer la bombe, il ne faut pas les toucher, car le moindre mouvement ou contact déclenche l’explosion. Le cristal vert et le cristal transparent lancent une séquence qui active le compte à rebours quand la bombe est armée. Après cette opération, ces deux cristaux ne servent plus à rien.

Artéfact volé
L’arche a été découverte parmi beaucoup d’autres artéfacts volés, dans l’entrepôt qui servait de base à un groupe d’agents pirates du NID, à Orange County (Californie). Daniel Jackson a constaté que de nombreux artéfacts avaient appartenu à la Goa’uld Sekhmet, autrefois loyale à Râ quand il régnait sur la Terre. Plus tard, il l’a exilée parce qu’elle complotait contre lui. Le SGC n’avait connaissance d’aucun de ces artéfacts. La collection découverte dans l’entrepôt avait sans doute été volée par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. On ignore où elle se trouvait avant et après la guerre. Heureusement, personne n’avait réussi à ouvrir ou activer l’arme… Mais la culture populaire a évoqué cette arche pendant des années. On la considérait comme une sorte de boîte de Pandore, particulièrement belle et décorative, mais libérant une force maléfique si elle était ouverte. Tous les articles de cette collection ont été emportés au SGC pour être catalogués. Depuis, ils sont conservés dans la Zone 51.

* L’œil de Râ incrusté sur le couvercle de l’arche ne laisse pas de doute sur l’identité de son créateur.
* Le cristal central s’éclaire quand la bombe est activée.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?