baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Découvertes > Le cristal de données

Le cristal de données

Titiasyl, samedi 6 janvier 2018

Les Goa’uld, ainsi que d’autres races, comme les Asgard, peuvent stocker des informations dans des cristaux de différentes formes, tailles et couleurs. L’un d’eux a été découvert dans un musée Kelownien. Les renseignements qu’il contenait, révélant la procédure de stabilisation du Naquadriah, étaient d’un intérêt majeur pour le Grand Maître Anubis.

Présentation
Objet : Cristal de Données
Cat. N° : SGC/07/002
Age : 10 000 ans
Dimensions : 20 x 11 cm
But : Stocker des millions d’octets de données. Peut être interfacé avec des ordinateurs pour la lecture des informations.
Lieu : Musée kelownien
Créateurs : Les Goa’uld
Matériau : Cristal

Le Naquadriah
Ce dérivé de naquadah est extrêmement puissant, mais aussi hautement instable. Les données stockées dans le cristal sont des informations sur la technologie permettant de rendre cet élément plus stable. Anubis cherche à se procurer ces connaissances afin de rendre son vaisseau-mère encore plus imprenable.

Le cristal Goa’uld
L’antique cristal utilisé pour le stockage des données était extrait sur différentes planètes conquises par les Goa’uld. La surface du cristal est tellement dure qu’il est pratiquement impénétrable. Cette barrière protectrice préserve les informations importantes contenues dans le cristal durant des siècles, si nécessaires.

Stockage secret
Il n’existe ni catalogue ni archives des données contenues dans les cristaux. Des informations vitales ont été stockées sur ces dispositifs par différents agents goa’uld ou grands maîtres, ainsi que par la Tok’ra. Les cristaux ne possèdent aucun système de repérage. On peut les remplir d’information puis les cacher pendant des siècles.

La lecture des données
Chaque fragment d’information stocké dans le cristal est similaire à un octet dans un microprocesseur. On pense que, quand le cristal est interfacé avec un ordinateur goa’uld, l’adresse des informations est localisée par un laser. Les renseignements sont affichés sur l’écran sous forme d’images, de textes ou de formules.

Les cristaux Tok’ra
La Tok’ra possède aussi des cristaux de stockage. Hexagonaux, ils contiennent de grandes quantités de données. Pour les interfacer avec un ordinateur tok’ra, on les place sur des ports hexagonaux, de taille différente selon le type de cristal. Les informations sont transférées au moyen de lasers sophistiqués.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?