baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Dossiers > Découvertes > Le pendentif de Zarin

Le pendentif de Zarin

Titiasyl, dimanche 14 janvier 2018

Quand des milliers de jaffa, dans la galaxie, ont été tués pour le poison à symbiote, les Tok’ra ont été suspectés. Pour en savoir davantage, Teal’c et M’Zel sont allés sur P3S-114 rencontrer un agent Tok’ra, Zarin. Pendant leur échange, la planète a été attaquée ; Zarin et les Jaffa ont tous été tués. Teal’c a emporté le pendentif de Zarin pour le remettre à la Tok’ra.

Présentation
Objet : Pendentif de Zarin
Cat. N° : SGC/08/10
Age : Inconnu
Dimensions : 10 x 5 cm
But : Faire savoir qui est son porteur ; inspirer de la peur aux esclaves et aux Jaffa ; a également une fonction esthétique.
Lieu : P3S-114
Créateurs : Esclaves des Goa’uld
Matériau : Or

Le Symbole de Baal
Le pendentif en or de Zarin est une version simplifiée d’un des symboles de Baal. Baal était considéré comme un dieu solaire par les anciens Phéniciens, et le scorpion était aussi un symbole du soleil. Zarin se faisait passer pour un Goa’uld mineur au service de Baal, et elle portait ce symbole comme signe de son allégeance et de son respect pour le grand maître. Tous les Goa’uld mineurs au service de Baal doivent porter un symbole similaire, soit sous forme de pendentif, soit sous forme de broche. Pour Baal, il est essentiel d’instiller un sentiment de loyauté et de peur chez ses Jaffa et ses esclaves, ainsi que chez les Goa’uld mineurs qui le servent. Ces symboles constituent l’un des moyens d’y parvenir.

Un ornement
Tous les Goa’uld aiment porter de riches vêtements et des bijoux pour montrer leur opulence et leur pouvoir sur leurs ennemis. Ils pensent aussi qu’en se parant de la sorte, ils susciteront de la part de leurs esclaves, de leurs Jaffa et des autres Goa’uld à leur service davantage d’admiration. En fait, c’est un signe de leur avidité et de leur orgueil. Porter les plus beaux atours et des bijoux luxueux est un des nombreux plaisirs dont profitent les grands maîtres. Les Goa’uld mineurs aiment les imiter, bien que leurs vêtements et leurs joyaux ne soient jamais aussi somptueux que ceux de leurs maîtres.

L’esclavage
Baal, un des plus puissants grands maîtres, compte dans son domaine de nombreuses planètes riches en minerais naturels, y compris le naquadah et des métaux précieux comme l’or et l’argent. Avides par nature, les Goa’uld possèdent de nombreuses mines et extraient autant de métaux précieux que possible afin de se parer et de décorer leurs palais, leurs temples et leurs vaisseaux. Ce pendentif a probablement été fabriqué avec l’or d’une de ces mines, par un des nombreux esclaves de Baal. Plus Baal est ses subalternes portent des bijoux luxueux, plus grande est leur démonstration de pouvoir.

La mission de Zarin
Comme beaucoup d’agents de la Tok’ra, Zarin travaille sous couverture, se faisant passer pour une Goa’uld mineure au service de Baal. Pour éviter d’être démasquée, elle a dû jouer le rôle d’une Goa’uld de bien des manières, y compris en étant particulièrement cruelle envers les esclaves, et en torturant les Jaffa ennemis faits prisonniers pour leur arracher des informations. Elle a dû aussi entrer dans les bonnes grâces de Baal afin d’être assez proche de lui pour obtenir des informations utiles à la Tok’ra. Une fois les renseignements obtenus, Zarin devait trouver un moyen discret de les faire parvenir à la Tok’ra. Étant donné le nombre d’agents de la Tok’ra récemment démasqués, cette tâche devenait de plus en plus difficile. Les grands maître se méfient davantage des traîtres, et beaucoup possèdent des espions, des Lotar ou des Jaffa loyaux qui gardent un œil en permanence sur les Goa’uld mineurs envoyés sur différentes planètes de la galaxie.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?