baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Encyclopédie > Technologies > Analyses techniques > La sonde mentale Asgard

La sonde mentale Asgard

Titiasyl, mercredi 31 janvier 2018

Le SGC est sidéré quand un adolescent arrive à la base, affirmant être O’Neill. Après enquête, le SGC découvre que le renégat Asgard Loki capture depuis longtemps des humains pour les examiner et les cloner. La technologie qu’il utilise recourt à une mystérieuse sonde.

1/ Dimensions
Longueur : 2,2 m.
Largeur : 1,6 m.
Matériau : Inconnu.
Poids : 60 kg.
Créateurs : Les Asgard.
La technologie utilisée pour créer les dispositifs de sondage du vaisseau asgard combine des instruments médicaux familiers et d’autres plus étranges. Les bras d’immobilisation et les aiguilles existent dans les hôpitaux de la Terre. Mais l’incroyable sonde mentale est une synthèse de dispositifs électroniques et organiques qui s’adapte sur le crâne humain pour analyser les ondes cérébrales.

2/ Le rayon de gravité
Le sujet emmené à bord du vaisseau scientifique pour y être examiné est maintenu en suspension par un rayon de gravité. Le rayon de plasma qui maintient la personne en lévitation contient, en outre, une drogue paralysante, qui évite les mouvements soudains du sujet pendant le sondage.

3/ Le clonage
La régénération des cellules asgard, au fil du temps, a provoqué dans leur structure génétique des défauts menaçant la race d’extinction. La création d’un hôte en bonne santé assurerait son avenir. A partir de la forme humaine, les Asgard ont travaillé sur l’ADN pour obtenir un meilleur clone, mais ils n’ont pas trouvé la solution. Loki a continué ces expériences illégalement. Les données transmises par ses sondes sont stockées sur l’ordinateur de son vaisseau. Des siècles de connaissances asgard ont permis de développer des programmes qui analysent les ondes cérébrales et les souvenirs, et synthétisent des tissus et des personnalités.

4/ Le bras d’immobilisation
Lorsqu’un sujet est examiné, il doit absolument demeurer immobile. Le rayon de gravité contient un narcotique paralysant, mais des précautions supplémentaires sont prises. Les bras mécaniques d’immobilisation permettent de maintenir la tête pendant le sondage mental, ou le torse au cours de l’examen du cœur humain.

5/ Les scanners
Ces sphères vertes brillantes sont activées lorsque le sujet est en position. Elles planent au-dessus du corps et transmettent les données saisies à l’ordinateur central. Toutes les données vitales sont analysées, permettant une évaluation extrêmement fiable de la santé du sujet.

6/ La sonde
La sonde mentale, un dispositif extraordinaire, combine un « bonnet » organique à tentacules pour le crane avec des électrodes sophistiquées. Les ondes cérébrales sont enregistrées par ce dispositif, et les souvenirs stockés dans l’ordinateur central commandé par Loki. Inversement, ces souvenirs peuvent aussi être injectés dans un esprit cloné vide.

7/ Le dispositif d’examen
De longs bras métalliques descendent de la sonde pour analyser des parties spécifiques du corps. Les aiguilles très pointues situées à l’extrémité de ces bras pénètrent dans le corps et effectuent une biopsie de certains organes : elles retirent une minuscule parcelle de tissu qui sera examinée, ou utilisée lors du processus de clonage.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?