baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Démétra > Les histoires > OS > OS en série > Le tee-shirt > Le t-shirt 4 Bis

Le t-shirt 4 Bis

Démétra, vendredi 9 février 2018
Le t-shirt 4 Bis

Genre/Pairing : Jack & Sam.

Saisons : 8 Jack est général, Sam est colonel et est fiancée avec Pete.

Note de l’auteur : En commençant "Le t-shirt 4" j’avais déjà l’idée du concours de t-shirts mouillés et en l’écrivant, celle du t-shirt emprunté à Jack pour la nuit est venue. Je vais donc reprendre à partir de ce passage et finir différemment. Bonne lecture ;)

Attention, passages déconseillés aux plus jeunes.

SJSJSJ

Le colonel Samantha Carter traversait une mauvaise passe sentimentalement parlant. Son fiancé, un policier du nom de Pete Shanahan, avait renoué avec une ex petite-amie et Sam était persuadée qu’il la trompait. Ils échangeaient des SMS à toute heure du jour ou de la nuit, passaient beaucoup de temps au téléphone et se voyaient quand Sam n’était pas là.

Suite à une conversation musclée, Sam avait décidé de reporter le mariage à une date ultérieure. Elle en avait parlé à son ami et collègue, le docteur Daniel Jackson.

- "L’autre jour, on était en voiture et il a glissé du siège passager pour se cacher. J’ai regardé la route pour voir qui il fuyait et j’ai vu cette Juliet... Quand je lui ai demandé pourquoi il faisait ça, il a répondu qu’il ne voulait qu’elle nous voie ensemble ! J’étais furieuse !"

- "Sam, pourquoi ne pas rompre directement ?" proposa Daniel, incrédule.

- "Je ne sais pas trop, je suis attachée à lui et... j’ai des besoins aussi !"

- "Tu pourrais trouver mieux, surtout pour te faire du bien !" dit Daniel, un drôle de sourire aux lèvres.

- "Quoi ? Tu te portes volontaire ?"

- "Ben je pense que je serais quand même un meilleur choix, non ?"

Sam observa son ami, qui essayait de se retenir de rire mais n’y parvint pas. Ils furent pris d’un fou rire et Sam en pleurait quand le général Jack O’Neill entra dans son laboratoire.

- "Je peux rire aussi ?"

- "Non !" s’écrièrent Daniel et Sam, en même temps, ce qui les fit rire encore plus.

Jack croisa les bras, les observant rire aux larmes. Il sourit de voir Sam se détendre un peu. Daniel lui racontait dans les grandes lignes ce qui se passait avec Pete et il se faisait du souci pour elle. Au bout d’un moment, Sam et Daniel parvinrent à reprendre leur sérieux et Sam s’excusa auprès de son supérieur.

- "Désolée mon général, je suis très fatiguée, je pense que ça n’aide pas !"

- "Allez vous reposer dans ce cas-là" répondit Jack, avec bienveillance.

- "Je voudrais bien mais je ne veux pas rentrer chez moi et mes quartiers sont pris par la délégation de Dagoba..."

- "Allez dans ma chambre dans ce cas, je ne compte pas dormir et au pire, je rentrerais chez moi..."

- "Sam, tu peux dormir avec moi si tu veux" proposa Daniel en riant.

Sam gloussa sans répondre et Jack jeta un regard assassin à son ami. De quel droit se permettait-il de faire ce genre de proposition à Sam ?

La jeune femme accepta finalement de prendre la chambre du général et se retira de bonne heure, pour une nuit calme et réparatrice. Elle se fit couler un bain et utilisa le gel douche de Jack en guise de bain moussant. L’odeur la suivit jusque dans les draps, qui sentaient encore son eau de toilette. Elle avait l’impression de dormir avec lui, la chaleur de son corps en moins. Elle avait enfilé un t-shirt à lui sur son boxer en coton.

Dans la nuit, elle rêva que Jack venait la rejoindre et l’embrassait. Au réveil, elle s’étira en gémissant de bien-être. Elle avait extrêmement bien dormi et se sentait mieux que jamais. La douceur odeur de Jack lui chatouilla les narines et réveilla la chaleur dans ses reins. Elle allait se lever quand elle réalisa que quelqu’un était dans le lit. Elle se tourna doucement et ses yeux rencontrèrent deux billes marron qui la fixaient.

- "Mon général ?"

- "Salut Sam, désolé mais j’étais trop crevé pour rentrer..."

- "Vous auriez dû me réveiller, je vous aurais laissé votre lit."

- "Non mais vous en avez d’autres des idées du genre ? Je n’allais pas vous réveiller alors que je vous avais proposé ma chambre. Le lit est assez grand pour nous deux !"

- "Vous voulez utiliser la salle de bain, monsieur ?"

- "Euh, non pas tout de suite, allez-y avant..." dit Jack, mal à l’aise.

Sam rougit en comprenant la gêne de Jack, alors elle se leva rapidement et Jack put admirer ses fesses moulées dans un boxer noir.

- "Carter ? C’est mon t-shirt que vous portez ?" demanda Jack en la voyant porter un t-shirt à l’effigie des Simpsons, trois fois trop grand pour elle.

- "Ah oui désolée, j’ai oublié d’en prendre un à moi donc j’ai emprunté le vôtre mais je le laverais et je vous le rendrais nickel !"

- "Pas besoin, laissez-le sur le panier à linge de la salle de bain quand vous aurez fini..."

Sam s’habilla rapidement et se lava les dents. Elle sortit de la salle de bain et laça ses rangers. Elle put admirer le général au lever, uniquement vêtu d’un caleçon. Elle était plus concentrée sur les abdos et le dos musclé de Jack que sur ses chaussures. Jack sourit en la surprenant à le mater. Il se doucha à son tour et il constata que Sam était partie quand il sortit pour s’habiller. Il déposa le t-shirt que Sam avait porté sous son oreiller, après l’avoir senti. Il portait son parfum et la délicate odeur sucrée de son second. Cette femme lui faisait perdre la tête.

Il retrouva Daniel et Sam au mess pour le petit-déjeuner.

- "Bien dormi les enfants ?" demanda Daniel quand ils furent tous trois à table.

Jack le fusilla du regard alors que Sam essayait de faire bonne figure.

- "La nuit a été courte pour moi mais dans l’ensemble, j’ai bien dormi, et toi Daniel ?"

- "Oh très bien pour ma part merci... Mais j’ai dormi seul..."

- "Tu devrais parler un peu plus fort Daniel, je pense que les infirmières ne t’ont pas entendu d’où elles sont..." dit Sam.

Daniel n’insista pas mais Jack et Sam avaient bien compris le message : Daniel savait que Jack avait rejoint Sam dans la nuit. Sam dût avaler son café d’une traite car Harriman l’appelait en salle de contrôle. Jack leva une main en direction de Daniel, pour l’inciter à se taire. Daniel obtempéra mais ne put contenir son sourire. Jack leva les yeux au ciel en soupirant.

- "Jack, pourquoi ne lui dis-tu pas pour la loi ?"

- "Parce que ça ne changerait rien, elle va se marier..."

- "D’après ce qu’elle m’a dit hier, ce n’est plus en si bonne voie !"

- "Vas-y raconte !" dit Jack, curieux.

Daniel lui expliqua les problèmes que Sam rencontrait avec Pete et sa Juliet.

- "C’est pour ça qu’elle ne veut pas rentrer chez elle ?"

- "A chaque fois, ils s’engueulent !" répondit Daniel

- "Pourquoi est-ce qu’elle reste alors ?"

Daniel hésita à répondre, Jack insista pour savoir.

- "Elle... elle dit qu’elle est attachée à lui mais j’en doute fortement et..."

- "Et quoi ?"

- "Non, je ne peux pas te répéter ça..."

- "Daniel, si tu ne me dis pas tout, je te jure de trouver un moyen de te le faire payer !"

Connaissant assez Jack pour le croire sur parole, Daniel abdiqua : "Elle reste avec lui pour... le sexe !"

Jack recracha sa gorgée de café au visage de Daniel, assis en face de lui. Il ne s’attendait pas à ça.

- "Que croyais-tu Jack, que Sam était asexuée ?" demanda Daniel en s’épongeant le visage.

- "Je... non, bien sûr que Sam est... bref, je ne la voyais pas comme ça..."

- "Jack, de nos jours les femmes assument leurs envies de sexe, plus que certains hommes. C’est d’ailleurs pour ça qu’on riait hier matin, je lui ai conseillé de se choisir un autre partenaire si elle avait juste besoin de se faire plaisir..."

Jack n’en croyait pas ses oreilles : Daniel et Sam parlaient de sexe entre eux.

- "Quoi qu’il en soit, tentes ta chance, parce que même de ce côté-là, Pete est un gros nul ! Une vraie patate !" dit Daniel.

- "Ca tombe bien, je trouve qu’on dirait M. Patate !" grogna Jack.

Jack ne savait pas trop comment provoquer sa chance mais le Destin semblait de son côté.

La délégation de la planète Dagoba n’avait toujours pas trouvé de compromis avec les équipes scientifiques de la Terre, chargées d’explorer des mines de Naquadah.

On demanda à Jack d’arbitrer les discussions. Avec un peu de chance, la délégation resterait encore une nuit ou deux au SGC et Jack devrait prêter sa chambre à son second. En fin d’après-midi, les négociations étaient toujours au point mort, Jack s’en réjouit.

- "Carter, votre chambre va être occupée pour cette nuit encore" déclara Jack, quand la jeune femme s’était présente suite à sa convocation. Elle fut déçue d’entendre ça.

- "Très bien, dans ce cas je vais rentrer chez moi..."

- "Non, prenez ma chambre. Je dois travailler sur le traité pour les missions d’exploration sur la planète Dagoba."

- "Vous êtes sûr monsieur ? Je ne voudrais pas vous empêcher de dormir..." dit Sam.

Jack sourit à la dernière partie de sa phrase et assura qu’elle ne le dérangeait pas. Sam était épuisée et traina aussi longtemps que possible avant d’aller se coucher. Elle reprit le même rituel que la veille et trouva le t-shirt de Jack sur le panier à linge. Jack l’avait déplacé dans la journée. Elle espérait que le général viendrait la rejoindre dans la nuit et elle voulait l’attendre. Cependant, elle finit par s’endormir.

Elle fit à nouveau ce rêve merveilleux, dans lequel Jack venait se glisser avec elle sous les draps pour l’embrasser. Elle gémit de plaisir et murmura son prénom dans son sommeil, Jack sourit. Il adorait entendre son prénom dans la bouche de Sam. Il était couché sur le côté, en appui sur son coude et l’observait dans la semi-obscurité. Sam se tourna, Jack se coucha sur le dos et souleva son bras droit, instinctivement elle se colla à lui, en passant un bras sur son ventre. Il plaça son bras de manière à pouvoir caresser le dos de Sam, en tirant un peu sur son t-shirt. La peau de Sam réagit et il put sentir ses mamelons se durcir contre son torse à travers le coton. Sam gémit et finit par s’étirer.

Elle se réveilla et soupira en se disant que son rêve n’était qu’un rêve. Elle réalisa qu’elle était dans les bras d’un homme et le reconnut à son eau de toilette. Elle senti son bras caresser son dos.

- "Je suis toujours en train de rêver ?" demanda Sam, en bâillant.

- "Je ne pense pas, sinon ça voudrait dire que nous rêvons tous deux à la même chose..."

- "Vous rêvez de moi, monsieur ?"

- "Et vous Carter ?"

- "Dans mes rêves, nous ne sommes pas habillés..."

- "Je peux arranger ça si tu veux" dit Jack, en se tortillant pour enlever son caleçon.

Sam se couvrit les yeux avec sa main pour ne pas profiter de la nudité de son supérieur et elle s’assit dans le lit. Jack souleva le t-shirt de Sam et se pencha en avant, pour caresser et embrasser les seins de la jeune femme. Elle se laissa faire et caressa les cheveux gris de Jack.

- "Ça ressemble à ça, tes rêves ?" demanda-t-il entre deux baisers.

- "Mmmm mmm" fit Sam, en hochant la tête.

Jack remonta vers la bouche de Sam et l’invita à s’allonger. Il la déshabilla en admirant son corps parfait. Il laissa ses doigts courir sur la peau blanche de Sam. Il caressait et embrassait chaque parcelle de son corps.

- "Jack, tu sais que je suis toujours fiancée ?" demanda Sam, haletante.

- "Oui et dès demain je vais régler ce problème ! On peut parler d’autre chose maintenant ?" demanda Jack, la tête à présent entre ses cuisses.

Sam l’attira à elle et l’embrassa. Il la pénétra, ce qui arracha un petit cri à Sam. Elle enroula ses jambes autour de la taille de son amant et ils prirent leur temps, profitant de cet instant onirique.

La nuit fut riche en émotions et en caresses. Jack avoua finalement que la loi ne les empêchait plus d’être ensemble. Au réveil, Sam appela Pete lui dire que tout était fini. Elle coupa court à la conversation et quand il rappela, Jack prit le téléphone des mains de Sam.

- "Écoute-moi bien, M. Patate, tu prends tes clics et tes claques, sinon je déboule et je t’arrange le portrait !" puis il raccrocha. "Il commence sérieusement à me gonfler celui-là !"

- "M. Patate ?" dit Sam en riant.

- "Viens par là toi, je n’ai pas fini avec toi !" dit Jack en retirant le t-shirt que Sam venait tout juste d’enfiler.

- "Mais Daniel va nous attendre !" protesta Sam.

- "Bah il attendra, j’ai mieux à faire de ma journée !" dit Jack, en se couchant sur Sam pour lui faire l’amour.

FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?